Bon pour ton poil - Der Blog, der lolt

drame de métro

C’était dans le silence poussiéreux d’un matin nonchalant. Il tira sa main droite, dont il se servait régulièrement pour rissoler des pommes vapeur, de sa poche gauche et lui fit lentement parcourir le chemin qui la séparait de sa destination. Son geste, auquel certains observateurs auraient sans doute trouvé une certaine grâce, était net, précis. Il faut dire qu’il l’avait déjà accompli des milliers de fois et qu’aujourd’hui, il l’accomplissait machinalement.
Mais un je-ne-sais-quoi d’inéluctable flottait dans l’air ce jour-là. Un pressentiment l’avait déjà assailli, quelques minutes auparavant, alors qu’il achetait un paquet de fraises tagada pour Jean-Youki, son chinchilla artois, à la boulangerie au coin de la rue, mais pas celle qui est tenue par un yougoslave, ou roumain, je sais pas trop, l’autre, celle avec les volets bleus, ça me revient maintenant, je crois qu’il est fidjien.

Ou scandinave.

Il ne savait pas trop ce qui l’avait troublé, peut-être un scintillement iridescent dans l’air évanescent d’un juillet trop éthéré, peut-être le sourire évasif de la boulangère au moment où, dans un élan subit, il avait osé, pour la première fois, lui avouer qu’elle pouvait garder la monnaie. Mais quelque chose d’inhabituel se tramait, il en était certain.

Soudain, au moment où il s’apprêtait à ouvrir la porte de son modeste appartement des faubourgs de Kuala-Lumpur, survint le drame.
“Et merde”, pensa-t-il in petto en lui-même à l’intérieur de sa tête où se trouvaient par ailleurs divers organes, “j’ai oublié mes clés”. Dans un élan de lucidité subit, il ajouta: “à la boulangerie, probablement”.

Avec la rapidité et la grâce d’un supporter français après un improbable France-Espagne, il fit alors volte-face sur lui-même et repartit les chercher.


Pondu par raph le Friday 30 June 2006 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tête.

Espèce d’hélice

Les scientifiques s’accordent à le dire: c’est l’été.

Le blog bon pour ton poil est donc fier de vous présenter pour la première fois depuis au moins longtemps un grand test psychologique, garanti 100% sans OGM modifiés:

Êtes-vous la statue de la Liberté?

1. Que vous évoque le mot liberté?

Un profond ennui
Un célèbre journal fribourgeois
Une recette de pâtes
Zinedine Zidane

2. Vous rêvez de…

Partir loin d’ici
Petits êtres bleus qui sont toujours joyeux
Manger des colchiques
Zinedine Zidane

3. Vous avez rendez-vous avec un célèbre producteur de pâte à pizza surgelée en kit, pour un article sur la liberté d’expression chez les moines trapézistes. Il a déjà 18 heures de retard, quand même (mais il a téléphoné il y a huit heures alors ça va)

C’est pas grave, je peux attendre, on n’en est pas à 107 ans près
Vous prenez le bus numéro 7
Vous tentez de faire appel à un ami, mais il est malencontreusement décédé
Vous rédigez un article sur Zinedine Zidane

4. Cette année, la coupe du monde de football sera remportée par:

hasard
une équipe de football, probablement
Pompon, un caniche nain
Zinedine Zidane

5. Votre pote Jean-Adhémar, président du club des amis de la schwitzoise, démissione soudainement suite à une obscure histoire de trafic de trombones maquillés. Votre réaction:

Vous acceptez de reprendre le flambeau. Vous adorez les flambeaux, de toutes façons
Vous prévenez la police et en profitez pour leur commander un calendrier
Vous cherchez sur le web un générateur de formulaires, ça peut toujours être utile
Vous proposez de le remplacer par Zinedine Zidane

6. Pour vous, les Etats-Unis, c’est avant tout:

la patrie de l’ennui
la patrie de Tom Sawyer
la patrie de cuisine
pas la patrie de Zinedine Zidane

7. Pensez-vous que six questions suffisent pour un test pyschologique?

J’aurais préféré 2740, j’ai pas mal de temps devant moi
Seulement quand diverses conditions sont réunies
Seulement les troisièmes lundi du mois
Seulement si Zinedine Zidane joue d’entrée

8. Quel est pour vous le truc le plus inutile du monde ?

Passer son temps à attendre qu’il en fasse autant avec une espèce de torche à la main
Les paris stupides et les concours idiots
Les prairies
Les retraites définitives

9. Si vous deviez jouer dans une pub, ce serait pour:

du chouingomme
des enfants aveugles
un porte-avions
Zinedine Zidane

Voilà. Ne comptabilisez pas vos réponses. Si vous étiez la Statue de la Liberté, vous n’auriez pas pu répondre à toutes ces questions, à cause de vos furieuses crampes au bras.


Pondu par raph le Thursday 29 June 2006 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tête.

On ne souligne jamais assez l’importance des titres

Nous le vîmes dans un post préalable, le jour où l’homme inventa l’argent, sa vie fut bouleversée: il crut dès lors avoir enfin découvert le sens de l’existence: En Gagner Le Plus Possible En En Foutant Le Moins Possible.

Il développa alors des tas de concepts pour aboutir à ses fins: l’hérédité, le loto, les hypothèques,…
Un jour, dans la banlieue sud de Babylone, le jeune Uuglukh partit apporter à sa grand-mère un pot de beurre, des galettes et L’Equipe magazine. En chemin, il rencontra son cousin Ugrunht, vendeur de poteries en gros. Mais celui-ci était fort malheureux. Il ne vendait plus rien depuis que son voisin avait créé le concept de concurrence déloyale et songeait à mettre la clé sous la paillasson, ce qui était malheureusement impossible, puisque la semelle n’existait pas encore.

Uuglukh lui dit alors: tu devrais mettre un panneau affirmant que ta poterie a été reconnue la meilleure par des experts en poterie, ça attirerait le client. Et repeindre ton enseigne en fuchsia, aussi. Il venait ainsi de créer le marketing.

Trois mois plus tard, Ugruhnt faisait faillite et s’immolait par le concert de Kyo, alors que Uuglukh monta son entreprise de consulting et fut notamment à l’origine de la mise à disposition des boucliers de la garde royale aux publicitaires.

Alors qu’en fait, le sens de l’existence est petit pour sa taille, bleu-mauve et fait pouet quand on appuie dessus.


Pondu par raph le Monday 26 June 2006 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tête.

Ce post ne parle pas de rugby

Lecteuses, lecteurs, je vous prie de bien vouloir excuser la database quelque peu facétieuse de ces derniers jours. D’après mon hébergeur préféré, un type sympa malgré son étrange passion pour les cockers, tout est rentré dans l’ordre. J’ai pas tout compris à ses explications, mais je crois qu’il a su tourner l’Apache
Et à propos de tourner, un post qui parle d’autre chose que de foot

Nous sommes au Moyen-Âge, un mardi.
Johayl et Ayrick sont deux frères unis comme les doigts de la main (à l’époque, on cousais les doigts de la main ensemble, pour éviter de les perdre). Ils sont toujours ensemble, font les 400 coups (200 chacun), ils s’adorent. Surtout Ayrick. Parce que Johayl en a, comme il le dit malicieusement dans le jargon de l’époque “ras-le-bol de ce sale frimeur”. Il faut dire que Ayrick fait tout un petit peu mieux que son frère, qui en a ras-le-bol de ce sale frimeur.

Les deux frères composent ainsi des ballades qu’ils chantent en s’accompagnant à la vielle. Celles d’Ayrick tirent invariablement à ceux qui les entendent des larmes d’émotion, alors que Johayl, ouais, c’est pas mal, c’est sympa, on dirait un peu du Jacques Villeneuve.

Quand les deux frères traversent les landes désertes sur leurs fringants destriers, Ayrick se déplace si vite que ceux qui le croisent ont l’impression qu’il file sur les ailes du vent alors que Johayl, c’est pas mal, on dirait un peu du Jacques Villeneuve.

Les damoiselles des alentours se pâment lorsque Ayrick leur montre ses tableaux ou leur récite ses poèmes. Quand Johayl fait de même, elles lui demandent des nouvelles de sa mère.

Mais un jour, survient le crash. Les deux frères décident d’ouvrir des restaurants et d’y servir diverses spécialités locales (notamment de paella bolognaise). Très vite, le restaurant d’Ayrick, l’hostellerie de la Gare (ainsi nommé on ne sait trop pourquoi) bat de l’aile alors que celui de Johayl, l’auberge de la Cantonade (ainsi nommé parce qu’il est situé dans un canton) marche comme sur des roulettes.

Ayrick ne supporte pas que, pour une fois, son cadet ait plus de succès que lui et, un jour, il entre sans crier gare à la cantonade et lance “Ouais mais t’façons le mien de resto il est mieux, on fait des pieds de porc vinaigrette”.

Une intervention qui aurait pu rester complètement oubliée si l’expression à la cantonade n’était restée.


Pondu par raph le Saturday 24 June 2006 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tête.

Longtemps, je me suis couché débonnaire

Non, la coupe du monde de foutebole n’est pas complètement inutile. Elle permet de réviser sa géographie, mais aussi de développer d’importantes tactiques qui peuvent s’avérer utiles dans la vie de tous les jours.

Je ne veux pas ici parler du 4-4-2, moyennement pratique pour aller chercher du pain à la Migros, ni même du piège du hors-jeu, d’un intérêt tout relatif hors stade.

Mais, pendant un mois, écouter jour après jour Raymond, Alexander et tous leurs joyeux amis journalistes, arbitres et supporters peut permettre d’acquérir une compétence sociale extrêmement utile au quotidien: la mauvaise foi.

Etre de mauvaise foi est très important pour une vie sereine et épanouie: si à chaque fois qu’on a tort, fallait admettre qu’on a tort, la vie serait un calvaire. D’ailleurs, lors des élections de Miss France ou de Mister President, lorsqu’on demande aux éligibles, entre un défilé en bikini et du 14 juillet, quel est leur pire défaut, tous te répondront invariablement: je suis parfois trop honnête. Jamais tu les entendras dire J’ai tendance à piquer dans les caisses, Je suis un dangereux psychopathe ou J’ai tous les albums de Kyo. Non. Leur plus grand défaut, c’est leur manque de mauvaise foi.

Il est d’ailleurs admirable de voir les footballistes, qui sont, on oublie trop souvent de le dire, de grands professionels, déclarer comme ca de but en blanc que si ils en ont marqué si peu, de buts, c’est parce qu’ils l’étaient, en blanc. Et qu’on avait oublié d’arroser le terrain. Qu’en plus, comme par hasard, les arbitres sifflent toujours contre nous, je voudrais pas dire, mais c’est quand même un peu étonnant, quand on sait que nos adversaires viennent justement du même pays que la mère du type qui fabrique les chaussures officielles du magasin de la tante du président de la fédération mondiale des arbitres et quand même, je peux pas croire que c’est du hasard et que d’ailleurs, si on a raté douze fois des éléphants dans des couloirs, c’est probablement parce qu’ils nous ont vendu des chaussures non conformes.

Car cela demande du travail. Non seulement d’être capable de trouver en trois secondes une explication autre que “si on a joué comme des branques, c’est avant tout parce qu’on est des branques”, mais en plus de la jouer avec une crédibilité qui ferait pâlir n’importe quel acteur de telenovela.

Alors quand footballistes ou journaleux racontent n’importe quoi sans sourciller, il ne faut pas rire, mais s’en inspirer. Tous les jours, nous sommes confrontés à des situations terribles, un patron qui nous demande pourquoi le rapport Rodriguez n’est pas sur son bureau comme promis, un gratin de fougères bolognèse qui a brûlé, un train raté, un chat qu’on a oublié d’arroser, une mauvaise note en géometre politique, un zapping intempestif sur une émission présentée par Daniella Lumbroso. C’est dans ces situations tragiques qu’on aimerait avoir le jeu de jambes d’Alexander Frei et le sens tactique de Raymond Domenech et répondre “Non mais c’est pas de ma faute, c’est Chompard qui m’a poussé, en plus le clavier du pc était trop chaud et franchement, bosser dans des conditions pareilles, en plus je voudrais pas dire mais comme par hasard, c’est toujours quand je cuisine espagnol que ca brûle, quand on sait que justement le fabricant du four est norvégien et quand on connaît les liens qui lient ces deux pays, y a de quoi se poser des questions; et si je regardais France2, c’est parce que les touches sont pas assez espacées sur cette télécommande, qui c’est qui m’a foutu une télécommande pareille?”.

Tout ca pour dire que si je trouve pas de chute à ce post, c’est parce que le pc n’a pas été arrosé six heures avant.


Pondu par raph le Wednesday 21 June 2006 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tête.

Con te partiro

L’humour, de nos jours, ce n’est plus le deuxième degré, c’est la révolte (je l’ai lu sur internet).

Et justement, un grand révolté revient pour nous gratifier d’un nouvel album intitulé Abracadabra. Après avoir eu le courage de dire les impôts, c’est pas très bien, Florent a maintenant le courage d’oser montrer que oui, lui aussi, il peut avoir une certaine sensibilité dans son coeur.

Sa nouvelle chanson s’appelle “Là où je t’emmenerai”. Gros avantage par rapport à “Ma liberté de penser”: je crois pouvoir avoir le courage de prétendre qu’on va devoir la supporter moins longtemps.

Dans cette chanson, Florent Pagny parle à un enfant, probablement, ou à un teckel, et lui dit qu’il va l’emmener. C’est peut-être un genre de jeu, genre “si tu arrives à deviner où je t’emmène, je te parle pas de mon super album d’opéra que j’avais fait parce que j’ai trop une belle voix sous mon poncho”.

Alors jouons ensemble.

C’est au bout du regard
Là ou les bateaux quittent la mer

Dans les ports, y a des genres de garages, mais pour bateaux, parce que pour les réparer, dans l’eau, c’est moins pratique.
Donc ca se passe dans un port. Peut-être que Florent y amène ses enfants, ou son teckel, pour les faire réparer son yacht parce que les réparateurs, paraît qu’ils demandent de l’argent.

Là, où l’horizon est tellement plus clair

Et justement, dans les ports, l’horizon il est tellement plus clair que la mer, qui est bleue.

Sous la belle étoile celle qui te dit que la vie ici
ne sera jamais rien que ton amie

Là ca devient plus dur: c’est un endroit où l’horizon est clair, mais où quand même on voit des étoiles. Un endroit où il fait nuit et jour en même temps. Et où les étoiles sont un peu nunuches, soit dit en passant.

C’est au fond de tes yeux
là, où le monde effleure tes rêves
Là, où le bonheur n’est plus un mystère

Bon alors tout s’explique: Florent emmène son teckel dans un garage à bateaux, mais dans ses yeux où le monde effleure ses rêves. Le monde effleure les rêves, en gros, ca veut dire que le teckel rêvait d’un os et que le monde est tombé sur un os. Tout de suite, ca devient clair comme l’horizon sous les étoiles.

C’est là que je t’emmènerai sur la route

Ils vont y aller en voiture, pour finir.

et si le soleil le savait
mais j’en doute, il viendrait
Là, où je t’emmènerai
Aucun doute, il s’inviterait
pour nous éclairer

Mais comme il ne le sait pas, rapport à son rendez-vous avec la lune qui passe son temps à se moquer du monde, ben il vient pas et du coup, ils y vont de nuit.

Nous longerons la mer

Pour aller là où les bateaux quittent la mer, c’est sûr qu’aller par la forêt, aller par la montagne, c’est plus long.

nos vies couleront sans un hiver
comme un matin d’été,

Sans un hiver comme l’été, c’est beau comme du Obispo…

un courant d’air

Nos vies couleront comme un courant d’air, ca veut dire très vite, ca, non? C’est sympa, t’es en train de dire à ton teckel que là où tu l’emmène, vous allez y crever.
Remarque, hein, pas faire de vieux os, ca va booster ta carrière, tu passeras encore plus à la télé que maintenant, plus personne dira du mal de toi. Regarde Gainsbourg et Coluche, depuis qu’ils ont eu le bon goût de trépasser, ils ne sont plus vulgaires mais cachent une immense sensibilité. Et regarde tous ces hommages à Devos, alors que tout le monde avait oublié qu’il était vivant avant sa mort. Si t’as un peu de bol, dans vingt ans, un type sort un bouquin qui prouve que ton décès, c’était pas un accident et hop, c’est reparti pour un tour, ta maison de disque peut sortir un best of dans la foulée. En plus, deuxième avantage, les morts ne paient pas d’impôts.
Mais quand même, c’est pas une raison pour y emmener ton teckel avec toi.

Et tout au long de ta vie
que s’écarte les nuages
je serai là à chaque fois que tu auras besoin de moi

A chaque fois que t’as un problème, genre on te demande quel âge a le capitaine, tu hésites à sélectionner Dhorasoo, l’être aimé t’a quitté, tu appelles Florent Pagny et il fait s’écarter les nuages. C’est pas très utile, mais c’est joli.

Regarde là-bas

Là, il va nous refaire le coup du soleil qui est pas au courant, je passe en avance rapide.

Refrain, donc

Là où je t’emmènerai
Aucune peur, ni aucun doute

Oh ben si, des fois, on a un peu peur, on se demande si on va réussir à réparer le bateau, on hésite un peu entre une panne de carter ou de gonfalon arrière.

Le monde est toujours en été

Même que y a du linge étendu sur la terrasse et c’est joli.

Pas de douleur et pas de déroute
C’est là que je t’emmènerai

Finalement, le coup de la vie en courant d’air, j’ai dû mal le comprendre, parce que être mort, au début, ca doit quand même un peu dérouter.

Sur ma route
pour te réchauffer et te protéger
Sans t’étouffer

En même temps, pour réchauffer les gens, les étouffer, ca sert un peu à rien, hein. Mais bon, je dis ca, je dis rien.

Je t’emmènerai

Voilà. Mais en silence. Parce que quand même, à chaque nouvel album, quand Florent Pagny quitte sa Patagonie, c’est la musique qui est à l’agonie.

Le texte vient de paroles.net


Pondu par raph le Saturday 17 June 2006 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tête.

Flûte traversière (suite et fin)

On ne change pas une équipe qui gagne. Instructons-nous dans la joie en faisant un tour d’horizon des 32 pays qualifiés pour la coupe du monde 2006.

L’Allemagne organise l’épreuve. Or, quand on se souvient de tout le ramdam fait il y a quatre ans parce que les Coréens avaient un peu trop pris le mot hot dog au pied de la lettre, on est en droit de s’inquiéter. Je serais les gens, j’écrirais tout de suite à la FIFA pour me plaindre des habitudes alimentaires déplorables de ces gens-là. Vous savez, par exemple, qu’ils mettent de l’eau gazeuse dans des jus de pomme innocents qui ne leur avaient rien fait? Ca devrait être interdit. On devrait faire signer le serment du jus de pomme avant chaque coupe du monde. Cette habitude se ressent d’ailleurs également dans d’autres domaines: le Schlager, c’est un peu de la musique allongée à l’eau gazeuse et la clinique de la Forêt-Noire, pareil.

L’Equateur n’est pas un vrai pays. C’est une ligne tout autour de la terre, qui sépare l’hémisphère Nord du Sud, pour pas que les gens du Sud viennent marcher dans nos plates-bandes puisque, est-il utile de le rappeler, ils marchent la tête en bas alors que nos plates-bandes se dressent fièrement la tête en haut.

Le Costa Rica a été le premier pays à se passer d’armée. Du coup, ils se font envahir 112 fois par jour par des hordes de barbares communistes, contrairement à la Suisse, dont la terrible armée effraie tous les ennemis. Pour amadouer les méchants, le chef du Costa Rica, Costa Rica Zaraï, leur prépare une décoction spéciale à base de graines qui poussent là-bas, c’est bon, sauf celui en poudre des machines.

La Pologne est un pays peuplé uniquement de plombiers. C’est d’ailleurs pour ça qu’ils ont si mal joué contre l’Equateur. Parce que dans l’hémisphère Nord, l’eau s’écoule dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Dans l’hémisphère Sud, peuplé de barbares qui ne veulent jamais rien faire comme tout le monde, c’est le contraire. Mais sur l’Equateur, ni les aiguilles d’une montre ni l’eau ne s’écoulent et ça, c’est pas cool. Du coup, les plombiers sont perplexes et les lavabos bouchés. Sinon, les Polonais portent des noms imprononçables comme Jacek Krzynowek au lieu de s’appeler Zinedine Zidane comme vous et moi.

L’Angleterre est, comme son nom l’indique, un pays avec des tas d’angles. Ses habitants, qui sont perfides, aiment bien inventer des recettes de cuisine et des sports improbables, comme le cricket, dans lequel il faut lancer des sauterelles sur son adversaire. C’est eux qui ont inventé le football mais, comme ils sont très polis, ils ne gagnent jamais.

La Suède est un pays très pauvre, dont les habitants sont contraints de manger des biscottes Ikea.

Trinidad&Tobago est un pays où on cultive le tabac et ça, c’est mal, parce que sans le tabac, chaque année, dans le monde, des millions de gens mourraient d’autre chose. C’est aussi un pays où on cultive la Trinité, mais ça, c’est bien.

Le Paraguay fait partie, comme l’Uruguay, de l’union mondiale des pays en guay. Ils organisent chaque année une fête festive et colorée, la guay pride.

L’Argentine doit son nom à la célèbre chanson de Madonna « Don’t cry for me Argentina ». C’est en effet un pays où on aime la musique, sauf Florent Pagny. Contrairement à la Pologne, c’est un pays où on boit beaucoup et une de leurs personnalités les plus connues était surnommée « Et vite apéro ». Depuis leur dernière victoire en coupe du monde, les argentins cherchent partout le successeur de Maradona. Ils attendent le retour du Messi.

Les Pays-Bas sont juste en dessous des Pays-Hauts. Ses habitants sont des gens étranges, qui se déplacent uniquement en caravane. Leur représentant le plus célèbre est Raphaël, un peintre né dans une caravane.

La Côte d’Ivoire est un pays situé entre Coppet et Lutry. Sur la Côte, dis voir. Ses habitants les plus célèbres sont Amadou et Mariam.

La Serbie et Montenegro est un pays qui perd chaque année un bout. En 1918, les gens qui avaient gagné à la première guerre mondiale ont décidé de redessiner la carte de l’Europe. Pendant qu’ils étaient au bistrot, le petit Kevin-Maurice, 7 ans, a lui aussi tracé des contours sur la carte. Ce qui aurait dû être un joli dessin pour son papa devint la Yougoslavie. Plus tard, des tas de gens firent des tas de révolutions et maintenant, y a toute une flopée de petits états dans le coin là-bas. Une véritable Macédoine. Du coup, ses habitants sont un peu acerbes.

Le Mexique est un pays très rigolo, dont les habitants font des tas de trucs avec leur sombrero.

Mais ça les gène un peu pour regarder devant eux, alors ils dorment beaucoup. Comme ils s’endorment n’importe où et sans crème solaire, et malgré le sombrero, il n’est pas rare d’observer des mexicains basanés.

Le Portugal est un pays avec des tas de lavandières partout. On y mange de la morue avec du riz et des frites, ce qui est moyennement digeste. La langue nationale est quand même un peu moche. Le Portugal est une terre de grands voyageurs, tels Magellan, le premier à avoir fait le tour du monde, et Linda de Suza, la première à avoir fait le tour du monde avec une valise en carton.

L’Angola est un chat à longs poils.

L’Iran a longtemps été dirigé par un chat à poils ras. Depuis, il est dirigé par des gens facétieux, mais dont l’humour reste totalement incompris, un peu comme celui de Dieudonné.

La République Tchèque, avant, ça s’appelait la Tchécoslovaquie, c’était communiste, on mangeait des bébés et de la bière. Depuis la fin de le communisme, les Tchèques sont devenus plus forts en football, malgré leur divorce d’avec la Slovaquie (mais les Tchèques ont obtenu le droit de garde de la bière). Ils faut dire que les Tchèques, en rouge, avait tendance à trop se découvrir. La capitale, Prague, est connue pour ses printemps.

L’Italie est quand même un pays très classe, avec des tas d’antipasti, des villes magnifiques, des pâtes meilleures que celles de la Migros, des peintres morts, du vin rouge pas dégueu, des cinéastes. Un pays qui te donne envie de t’asseoir sur une terrasse et de profiter de la dolce vita. Du coup, forcément, tu somnoles, t’es pas attentif et tu te retrouves à voter Berlusconi.

Le Ghana est un pays qui permet des tas de jeux de mots. Et comme on dit là-bas, Ghana n’a plus, Ghana encore.

Les Etats-Unis sont des états très unis, parce qu’ils ont vécu des tas de galères ensemble, comme par exemple la Boston tea party (un truc terrible où les Anglais ont voulu les forcer à boire des tas de thé), la guerre du FC Sion et les Jackson 5. Ils ont survécu à toutes ces épreuves, ils sont unis comme les 50 doigts de la main et, du coup, ils aiment pas trop les autres gens.

L’Australie est un pays peuplé de tas de créatures bizarres: des kangourous, des wombats, des émeus, quelques bandicoots, un ou deux échidnés, des rugbymen. Ils jouent au foot sur des terrains ovales. Les Australiens sont séparés en deux sortes de gens: les normaux et les aborigènes, qui jouent du didgeridoo.

Le Brésil est régulièrement champion du monde de foot. Il a également inspiré de nombreuses chansons à de nombreux artistes, par exemple « Guantanamera » et « Sous le soleil de Mexico ».

La Croatie est un pays en pleine croassance économique. Ses habitants sont susceptibles, il ne faut jamais parler d’un ton acerbe aux croates, mais ça fait quand même deux fois le même jeu de mots éculé, heureusement que les Slovènes ne se sont pas qualifiés.

Le Japon est le pays du soleil levant. Là-bas, il peut y avoir jusqu’à 42 levers de soleil par jour. Longtemps, les Japonais étaient mauvais au football et préféraient les arts martiaux, d’où cette phrase restée célèbre: “si on a perdu, c’est à cause du gardien qu’a raté sa sortie”. C’est également le pays préféré de tout un tas de jeunes gens qui aiment les jeux vidéo et les bandes dessinées, une passion qui leur coûte tellement d’argent qu’ils n’ont pas les moyens de se payer des voyages, par exemple au Japon. Les parents de ces jeunes gens aimeraient qu’ils fassent de vraies activités, comme regarder la télé, et se font donc par conséquent beaucoup de sushi.

La Corée du Sud se trouve au sud, contrairement à la Corée du Nord. On y fabrique des voitures et du riz.

La France, c’est déjà fait.

La Suisse n’existe pas.

Togo est un verbe anglais qui veut dire des tas de trucs différents suivant qu’on y ajoute un in, un out, un down ou un sac de couchage, ce qui prouve si besoin était que les Anglais ne sont vraiment pas des gens fréquentables.

L’Espagne est un pays rendu célèbre par son plus célèbre auteur, Marcel Pagnol. Dans sa trilogie, Fanny, Marius, César et Luis, il dépeint magnifiquement le vécu simple et ténébreux de ces gens qui jouent aux boules tout en sirotant un verre de paëlla.

L’Arabie, saoudite?

La capitale de la Tunisie est Tunis, alors que le Niger n’est pas la capitale du Nigéria. Patrick Bruel est né en Tunisie, mais sinon, c’est probablement très bien.

L’Ukraine a défrayé la chronique l’an dernier en étant le théâtre de la révolution orange. Le peuple a réussi à se débarrasser du président corrompu et despotique Viktor Ianoukovitch, pour le remplacer par un président corrompu et despotique, mais qui épluche ses oranges proprement.


Pondu par raph le Thursday 15 June 2006 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tête.

Des bleus dans l’eau

Même pour ceux qui n’aiment pas le foot, la coupe du monde ne doit pas être une raison pour se couper du monde. En effet, à l’instar du tour de France qui permet aux gens qui ne comprennent pas comment on peut passer la moitié de son été à regarder des types fairee du vélo au milieu de la Brie, les championnats du monde de football sont l’occasion de découvrir des tas de pays marrants et sympathiques, du moins tant qu’ils ne gagnent pas trop, ou alors contre les autres.

Ainsi, par exemple, demain, la Suisse joue contre la France.

La France a été inventée des tas d’années avant le Moyen-Âge par des tribus celtes qui décidèrent de s’installer là parce que y avait du bon pinard et des fromages pas mal non plus. Comme ils avaient la pêche, ils décidèrent d’appeler la région Gaule (en celte, c’est un excellent jeu de mots). Les Romains décidèrent ensuite d’envahir la région, ce qui était un passe-temps pour eux à l’époque, maintenant ils se contentent de rouler en vespa, de manger des pâtes et de soutenir des équipes de foot, dont une est pas très recommandable mais l’autre ca va. Mais tant va la cruche à l’eau qu’à la fin l’arroseur est arrosé on finit par se prendre des contres et les Romains se firent envahir un soir que leurs oies de garde étaient parties regarder un film au cinéma Capitole.

Les gens en profitèrent pour inventer des tas de pays, notamment la France, qui, contrairement à ce qu’on croit souvent, ne doit pas son nom à France Gall, mais à Michel Polnareff. Leur premier chef s’appelait Clovis, ce qui était un prénom très sérieux à l’époque. Ensuite, il y eut des tas de rois et d’empereurs avec des tas de prénoms plus ou moins rigolos et firent des tas de guerres, en général un peu moins rigolotes. Aujourd’hui, les rois sont plus ou moins élus par le peuple et n’ont plus de réel pouvoir.

Le Francais se reconnaît en général parce qu’il porte un béret sur la tête, une baguette sous le bras et parle francais (mais avec un drôle d’accent et des expressions bizarres). La plupart des francais travaillent donc dans des boulangeries ou dans des fabriques de bérets. Les autres sont en grève, passent des bacs STLG option RCKT ou prennent des cours de déchiffrage d’abréviations.

La capitale de la France est Paris, parce que Paris vaut bien Metz. Cette ville ne doit pas son nom à Paris Hilton, mais à Nilda Fernandez. On la reconnaît facilement à sa tour Eiffel et à ses habitants qui se déplacent sous terre. Les autres grandes villes de France sont Dôle, Morteau, Pontarlier et Orléans, mais la nouvelle est un peu mieux.

Les personnages historiques les plus connus sont Jeanne d’Arc, Zinedine Zidane et le prince Albert de Monaco. Plusieurs francais pratiquent le tennis, mais pas tous. Même si Johnny, Franquin et Van Gogh sont belges, la France a beaucoup apporté au patrimoine culturel mondial, c’est en effet la patrie de Jack Lang, l’inventeur de la musique.

L’emblême national est le coq, parce que c’est moins encombrant qu’un poney et bon au vin avec des lardons et des oignons, faites mijoter à feu doux pendant quelques heures et servir avec des nouilles ou autre chose, démerdez-vous, c’est pas un blog de cuisine ici.

Même si leurs drapeaux se ressemblent un peu, il ne faut pas confondre la France avec la Hollande, sa prochaine présidente.


Pondu par raph le Monday 12 June 2006 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tête.

Quand des mouettes suivent un chalutier

Une finale Christophe-Dominique, c’est un peu comme un Brésil-Allemagne. Tu te tapes toute la compétition alors que tu sais pertinemment où tout ça va nous mener. Puis vient le dénouement. D’un côté, c’est tellement plein de surprise que t’as toujours peur du moment où ça va sombrer du très bon au ridicule. De l’autre, c’est complètement stéréotypé mais, pour une raison mystérieuse, c’est efficace.

Donc à partir de demain, place à un mois de Pologne-Equateur en attendant les choses sérieuses. Et ce soir, place aux choses sérieuses après des mois de Gael et de Cindy. (Cindy, si tu veux que je continue les métaphores foireuses, c’est un peu l’Angleterre: au début, plein de gens la placent dans les favoris et quand elle sort, on se rend compte qu’on a surtout parlé de sa coupe de cheveux). (et Gael c’est un peu Trinidad&Tobago) (et la France, c’est un peu Manu Katché, “nous on connaît le foot, on a joué avec les plus grands”).

(Par contre, pendant la finale Christophe-Dominique, y a une blonde qui te répète toutes les 4 secondes que c’est très serré alors que pendant Brésil-Allemagne, y a Gilardi qui te rappelle que la grand-mère du type qui fabrique les chaussures de Ronaldinho a un cousin français.)

Tout ça pour te dire que ce soir, en attendant “Ich hab dich lieb à Bamako”, l’hymne officiel du Mondial, c’est un peu la dernière fois qu’on entend cette perle de la chanon française qu’est “J’irai chanter”

J’ai longé des précipices
Pour trouver un bout d’étoile

Ca parle donc d’un de ces précipices provoqués par les chutes de météorites, mais je vois pas trop le rapport avec le reste de la chanson. C’est peut-être un subterfuge pour faire croire à une métaphore.

D’artifices en sacrifices
Enfin c’est mon coeur qui bat

Admirez au passage l’alitération. Donc, c’est l’histoire de quelqu’un qui veut devenir chanteur, même si il doit vendre sa collection de météorites, mettre une perruque.

J’irai chanter pour ça

Donc j’irai chanter pour faire battre mon coeur. C’est parce que ils ont inventé des nouveaux pacemakers écologiques, quand ils commencent à ralentir hop, un petit coup de Johnny et ça repart. C’est juste embêtant quand tu as une extinction de voix, parce que du coup, tu as une extinction tout court. Du coup, tu comprends mieux pourquoi le jeune chanteur tient tant à faire ça alors que patron de l’UBS c’est mieux payé.

Quand j’ai la foi de survivre

Bon alors sur ce coup là, je voudrais pas trop m’avancer, à cause du précipice et tout, mais ça ne veut strictement rien dire.

Sur ce chemin trop étroit

Ah oui non, au temps pour moi, j’ai été trop vite, fallait lire toute la phrase, quand j’ai la foi de survivre sur ce chemin trop étroit. Du coup, ça veut strictement rien dire.

C’est un cri
Qui me délivre
Qui sonne la fin du combat

Cette phrase s’adresse plus particulièrement à la jeune Dominique qui, d’un simple cri, peut faire fuir n’importe quel ennemi, même sur des chemins trop étroits.

J’irai chanter toujours

Là, par contre, on ose espérer que ça ne s’adresse plus à elle.

J’irai chanter !
Chaque jour comme le dernier
Chanter comme je respire
Ne jamais en finir
J’irai chanter pour revenir au monde
Sentir chaque seconde
Pour vivre avec ma voix

C’est un des plus beaux refrains de la chanson française et même, n’ayons pas peur des mots, une des plus belles strophes de l’histoire de la littérature. En gros, ça veut dire chanter, c’est bien.

Depuis que tourne le monde
Des voix se sont élevées

Là, c’est une courageuse théorie de l’évolution: les amibes et les protozoaires auraient déjà repris “Comme d’habitude” quand ils étaient bourrés.

Mais pour une terre qui succombe
Une histoire couronnée
J’irai chanter encore !

Des millions d’années plus tard, les jeunes gens qui veulent devenir chanteurs font preuve de courage citoyen et affirment haut et fort qu’ils sont prêts à s’engager pour n’importe quelle cause et pour n’importe quel empereur, pourvu que y ait des caméras et un cachet.

Pour cette inconnue qui passe
Pour un regard
Je peux changer tout
laisser toute la place
A l’amour qui me porte
Jusque au bout
Pour voir venir mon trône
Chanter comme ça

Là, je sèche un peu. Je pense que c’est de l’Oulipo.

J’irai chanter !
Chaque jour comme le dernier
Chanter comme je respire
Ne jamais en finir
J’irai chanter pour revenir au monde
Sentir chaque seconde
Pour vivre avec ma voix

J’irai chanter {x6}

J’irai chanter !
Chaque jour comme le dernier
Chanter comme je respire
Ne jamais en finir
J’irai chanter pour revenir au monde
Sentir chaque seconde
Pour vivre avec ma voix

Tu verras j’irai chanter comme ça !

Et là, on se dit que vivement qu’ils se taisent, quand même.

Les paroles viennent de paroles.net


Pondu par raph le Thursday 8 June 2006 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tête.

Bacalhao con natas

Auteur de best-seller, c’est un peu la classe, comme job. J’ai donc décidé de me consacrer à l’écriture d’un roman:

Da Douanier Rousseau Code

Pénélope Christ est une jeune femme émancipée de 1973 ans. Elle a peu connu ses parents, décédés bien des années auparavant. Son père était un genre de magicien itinérant décédé dans de terribles circonstances, alors que sa mère aurait été, selon des rumeurs colportées dans son quartier, une femme de petite vertu. (Les rumeurs disent, en fait, ta mère la pute, mais c’est du langage codé pour dire femme de petite vertu)

Elle sait, à vrai dire, peu de chose de son père. Bien sûr, elle a lu les souvenirs de voyage de ses quatre amis Paul, Marc, Mathieu et Ringo, mais elle les soupçonne d’enjoliver un peu la vérité, surtout le coup du pain et des poissons. Elle même s’entraîne souvent à multiplier le tzatziki et les trombones, mais elle n’arrive jamais à en faire plus que dix ou douze d’un seul coup.

Un jour, Pénélope en a assez de vivre de petits miracles sur les marchés et décide de retrouver la trace de son père dans un ashram en Inde. Il n’y est pas. C’est alors qu’elle se rend compte qu’elle a été suivie par de dangereux tueurs qui veulent l’empêcher de révéler la recette du sandwich à la morue. Mais elle s’en débarasse en leur faisant le coup des sauterelles, un vieux truc que son grand-père lui a appris. S’ensuit alors une impressionnante course-poursuite sur les eaux du Doubs, parce que bon, Pénélope a décidé de s’installer à Pontarlier.

A la fin les gentils gagnent et Vikash Dhorasoo est sélectionné en équipe de France.


Pondu par raph le Wednesday 7 June 2006 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tête.
Next Page »
Les textes ne sont pas libres de droits. - Trifouillé avec Wordpress. La bannière est de Luria