Bon pour ton poil - Der Blog, der lolt

la pizza c’est vachement bon…

…seulement c’est pas le sujet de ce post.

D’ailleurs y a pas de sujet √† ce post, j’en ai marre des sujets. Bon un moment j’avais bien h√©sit√© √† parler de la r√©forme consitutionnelle au Vanuatu, mais apparemment y a presque plus de Vanuatu √† cause que je mets du d√©sodorisant Axe.

Ou alors sinon dans la liste des sujets √† traiter, j’avais l’application de la dendrochronlogie dans la vitrification subcontinentale du rutabaga, mais en fait c’√©tait une th√®se de doctorat en bio-cosm√©tique √©crite par un √©tudiant en droit vanuatuien alors par respect je m’abstiendrai.

Par respect pour le Vanuatu donc, hein, on va pas se mettre √† respecter les √©tudiants en droit non plus, c’est pas le style de la maison.

Le style de la maison c’est un style post-urbain pr√©-moderne de la fin de la moiti√© du XXe si√®cle, je pense que cette pr√©cision s’av√®re utile.

Alors donc, on peut s’imaginer que c’est facile de ne pas choisir de sujet. Et pourtant, c’est hyper pas facile. Il ne faut pas succomber √† la facilit√©, c√©der √† la tentation, se mettre √† deviser all√©grement de la fonte des glaciers, de la vie sexuelle des castors, de la chute des cheveux, enfin de tous ces trucs qui d√©fraient l’actualit√© en ces p√©riodes troubl√©es.

Sans vouloir me jeter des fleurs, ce qui serait compl√®tement idiot pis y a d√©j√† bien assez de bordel chez moi pour pas que je commence √† me jeter des fleurs, l’art de raconter plein de choses sans absolument rien dire est un art.

Quoique en fait je pourrais aller dehors et me jeter des fleurs, √ßa me donnerait un pr√©texte pour aller vagabonder inocemment dans la fra√ģche nature. C’est vrai, c’est l’√©t√©, il fait beau, les oiseaux p√©pient, les bourdons bourdonnent, les gens se jettent des fleurs parmi, c’est donc dehors qu’il faut √™tre pour √™tre fashion et aussi un peu il faut bien le dire, entre nous, avouons-le, parce que on est nettement mieux dehors que pas dehors. Mais pour √ßa faut avoir de quoi vaquer. C’est vrai quoi, se planter dehors comme une laitue et rester comme √ßa immobile sans rien faire, c’est rigolo 9 minutes mais apr√®s √ßa devient lassant. Alors bon on peut lire un livre, certes, mais √ßa je peux pas √† cause que Am√©lie Nothomb elle fait rien qu’√† √©crire des livres de pas beaucoup de pages, expr√®s pour m’emb√™ter, pis que du coup ben j’ai termin√© tous les bouquins de elle que j’avais, ainsi que tous les bouquins d’autres gens, mais √ßa c’est pas pour des raisons de courteur, c’est uniquement parce que je les ai termin√©s. J’ai bien un truc de Robert Petit que j’ai jamais fini, mais j’ai de la peine √† entrer dans l’histoire, j’ai jamais r√©ussi √† d√©passer albumine. Et en plus, y a beaucoup de passages o√Ļ je suis pas du tout d’accord avec l’auteur.

Enfin tout √ßa pour dire que d√®s que j’aurais trouv√© un pr√©texte pour aller m’ext√©rioriser, j’arr√™terai d’√©crire des conneries.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (10 votes, moyenne: 4.50)
Pondu par raph le Thursday 29 May 2003 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

Interlude

Après quelques posts placés sous le signe de la sériosité et de la sériosité,

edit automnal: mais que j’ai jet√©s avec l’eau du bain, bien fait pour leur gueule

je me permets un petit interlude r√©cr√©atif, afin de laisser vagabonder ma cr√©ativit√©. De toutes fa√ßons je me permets qu’est-ce-que je veux, je suis ici chez moi.

Je vais donc vous raconter une histoire.

Enfin j’√©tais parti pour. Mais l√†, ben on m’a coup√© l’inspiration. C’est un scandale, je vais me plaindre √† qui de droit, m√™me si je n’ai pas la moindre id√©e de qui peut bien √™tre ce monsieur qui de droit, mais l√† je suis emb√™t√© pour mon interlude.

(Apart√©: Rosset vient de perdre son match. Ne comptez pas sur moi pour me laisser aller √† de d√©sobligeantes plaisanteries, ce n’est pas le style de la maison, pis c’est pas gentil de se moquer des gens. En plus, Rosset qui perd un match, c’est pas franchement scoopesque comme info)

(Apart√© bis: L’apart√© en bleu clair, √ßa peut sembler un peu illisible, un peu. C’est fait expr√®s, j’esp√®re me faire sponsorifier par une marque d’opticiens)

(Bon l√† faut que je fasse p√©ter, je sens que l’auditoire se lasse. J’en vois deux dans le fond √† droit qu’ont d√©j√† zapp√© sur un autre site)

Il √©tait une fois (je reprends en noir, parce que l√† c’est de nouveau le texte normal. Si c’√©tait un apart√©, ce serait en bleu, mais l√† c’est le texte normal donc c’est en noir) (tout est clair ? sinon si y a incompr√©hension, tu peux toujours m’appeler sur le natel), dans un pays lointain et myst√©rieux, il y a fort longtemps…

Non l√† √ßa part en couille. J’avais hyper de l’nspiration tout √† l’heure, pendant que je nettoyais ma collection de tritons malgaches lyophilis√©s (2 L √† lyophilis√©s?), mais l√†, forc√©ment, devant mon √©cran mon clavier et mon tapis de souris rigolo, plus rien.

Mais alors rien de chez rien, le vide absolu, le n√©ant cosmologique, pire que le cervau de Marc Rosset. Ah non, j’avais dit que j’√©vitais. Plus vide que un truc vachement vide avec rien dedans.

En m√™me temps √ßa m’emb√™te, j’avais plein d’id√©es g√©niales, de phrases plus dr√īles que les paroles d’une chanson d’Indochine, plus profondes qu’un plat de lentilles, mais impossible de les √©taler sur l’√©cran comme un peintre √©talerait sa p√Ęte si il a envie de se faire un g√Ęteau aux pommes, mais aux poires √ßa marche aussi, l√† n’est pas la question. Ou alors √† la viande si il est pas v√©g√©tarien ou m√™me aux filets de fl√©tan, mais un g√Ęteau aux filets de fl√©tan, √ßa se fait pas, mais c’est comme √ßa avec les artistes faut s’attendre √† tout.

Donc, les lecteurs de ce post quotidien me pardonneront aussi, comme nous pardonnerons √† ceux qui nous ont offens√©, ah non pardon l√† je m’√©gare totalement, je confonds avec les paroles d’une chanson mais je sais plus du tout laquelle.

D’ailleurs rien ne m’oblige √† poster un truc, j’ai sign√© de contrat avec personne, enfin pas que je sache, mais bon vous savez ce que c’est, √† mon √Ęge, on alzheimerise un peu, on a plus 20 ans, y a plus de saisons, les jeunes d’aujourd’hui n’ont plus le respect, mais o√Ļ sont les neiges d’antan.

Arriv√© √† ce point de mon r√©cit, je sens les f√Ęcheux se dire que je parle pour ne rien dire. Alors, si d√©j√†, je suis pas en train de parler et en plus j’ai des trucs √† dire, seulement j’ai oubli√© quoi. Pis je suis timide. Pis j’ai mal √† un genou.

De toutes fa√ßons faut pas d√©conner, personne a lu jusque l√†. Oh oui oui, j’te vois venir toi… Oui, toi, l√†… Quand je dis lire, c’est lire, s’impr√©gner de chaque mot, de la port√©e psycho-sociale de chacun d’eux, pas lire comme on lirait la feuille des avis officiels du district de Courtelary.

Seulement maintenant, √† cause de ton interruption impromptue, jeune imp√©nitent, je sais plus du tout de quoi j’√©tais en train de ne pas parler.

Alors, m√™me si Lao-Tseu a dit “c’est pas parce qu’on a rien a dire qu’il faut se taire”, je vais m’arr√™ter ici. C’est comme √ßa, je fais ce que je veux, pis si t’es pas content, c’est que t’es m√©content, et les vaches seront bien gard√©es. Autant que faire se peut.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (4 votes, moyenne: 4.75)
Pondu par raph le Tuesday 27 May 2003 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

souvenirs, souvenirs

Ils étaient venus ils étaient tous là.

Y avait des anarcho-communistes, socialo-libertistes, hippies jamais vraiment revenus de katmandou, jeunes gauchistes √† clochettes, des chiens qui couraient dans tous les sens, des anars grisonnants √† petites lunettes rondes, des connards encagoul√©s, des √©tudiants intellos qui refaisaient le monde avec des mots tellement compliqu√©s que m√™me eux les comprenanient pas, quelques kurdes qui objectivement √©taient les seuls √† avoir une raison d’√™tre l√†, des politicards qui s’disaient qu’ils allaient s’r√©cup√©rer un peu de jeune rebelle de la soci√©t√© pour booster leur √©lectorat, des mecs qui avaient vu plein de gens marcher dans le m√™me sens pis qui s’disaient “ah ben √ßa doit √™tre par l√†”, des distributeurs de tracts, un pote √† moi, un punk qu’avait pas oubli√© d’√™tre moche, un intellectuel en loden genre nouvel obs et m√™me une ptite bourgeoise b√™cheuse maquill√©e comme un carr√© d’as et un raton-laveur.

Y avait des drapeaux du grand soir, y en avait des rouges, y en avait des noirs, et beaucoup d’arc-en-ciel comme √† la gay pride mais avec une couleur en moins et √©crit Pace dessus, vu qu’on revendiquait pour la paix pas pour le Pacs, y avait des drapeaux kurdes forc√©ment, m√™me un drapeau irakien aussi, y avait plein de calicots rigolos. Et un raton-laveur.

Ca gueulait plein de slogans dans tous les coins que c’√©tait beau comme une finale de coupe de Suisse et m√™me peut-√™tre du monde. Y avait plein de gens qui r√©pondaient r√©sistance √† ceux qui voulaient dominer le monde, m√™me si je suis pas s√Ľr que tous aient d√©fini r√©sistance de la m√™me mani√®re.

Tout le monde marchait dans la même direction sauf les connards encagoulés qui balançaient de la bouteille sur les flics et sauf les flics qui lacrymogénisaient les connards encagoulés et tous ceux qui avaient le malheur de passer pas trop loin.

Et un raton-laveur.

Et puis la sale guerre a quand m√™me continu√©, loin des manifestants, loin de la flicaille, loin des connards encagoul√©s, loin des ratons-laveurs, tout pr√®s des femmes et des enfants irakiens. Et les armes c’√©tait ni des bouteilles, ni des lacrymos ni des balles en caoutchouc.

Les drapeaux arc-en-ciel ont commencé à fleurir le long des murs, les vendeurs de drapeaux ont flairé le filon, ils ont laissé leurs drapeaux américains et ils ont dévalisé les fabriquants de drapeaux arc-en-ciel.

La sale guerre s’est termin√©e, la vie a repris son cours, les drapeaux arc-en-ciel p√Ęlissent, pis y en a tellement qu’on les voit plus, les flics se pr√©parent √† g8er, les connards encagoul√©s aussi, les autres se demandent s’il faudrait pas les laisser jouer entre eux, sauf les journalisteux qui les excitent, histoire d’avoir un peu de sang √† vendre paske ces manifs pacifistes c’est rigolo un moment mais faudrait pas en abuser, nom de nom.

Ceux qui r√©pondaient r√©sistance √† ceux qui voulaient dominer le monde ont fait leur d√©claration d’imp√īts, pay√© leurs hypoth√®ques en retard, font leurs 8 heures par jour en souriant hypocritement √† leur patron.

Hier soir, j’ai bouff√© au MacDo.

Edit automnal : Celui-l√†, je le garde pour faire plaisir √† quelqu’un qui l’aime bien, m√™me si je sais pas si elle me lit toujours.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (6 votes, moyenne: 4.33)
Pondu par raph le Thursday 22 May 2003 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

quand on s’emmerde au bureau

*Si on a internet : raconter des futilit√©s sur un blog, √©changer des futilit√©s sur caramail ou sur un t’chat, poster des futilit√©s dans des forums, surfer sur des sites futiles et envoyer des blagues futiles √† des copains

*Si on n’a pas internet : s’installer un √©mulateur game-boy et toute la collection des pok√©mon (ben quoi?), battre son propre record de d√©mineur

*Si on n’a pas d’ordinateur au bureau : sortir toutes les 5 minutes pour fumer, raconter des futilit√©s au coll√®gues, smser des futilit√©s √† ses ex et √† ses futures ex, chercher un autre boulot


:\'(:-/:-):-D\\o/ (8 votes, moyenne: 3.75)
Pondu par raph le Monday 19 May 2003 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

probl√®mes d’√©lection? commandez notre produit miracle

Il faut que je vous parle un peu de la Suisse.

Ce pays a une particularit√© quasi unique au monde : c’est un pays d√©mocratique.

C’est un concept un peu difficile √† expliquer, mais je vais essayer. Dans la plupart des autres pays, le chef fait les lois. Souvent, c’est le peuple qui choisit son chef, parfois c’est lui qui d√©cide tout seul de l’√™tre. Enfin quand on dit peuple, √ßa veut dire la moiti√© plus un des gens qui ont le droit d’aller voter et qui daignent se servir de ce droit. Si chaque peronne pouvait choisir son propre chef, √ßa foutrait le bordel, un peu.

Ils votent, un type est √©lu et ensuite ce type, pendant le temps qu’il est chef, fait des lois dans le but de rester chef aux prochaines √©lections.

En Suisse, c’est compl√®tement diff√©rent. Plusieurs fois par ann√©e, on demande √† la population d’aller donner son avis sur plein de sujets. D√®s que 50% + 1 des gens qui n’avaient rien d’autre √† faire ce dimanche-l√† sont du m√™me avis, ils ont raison. En g√©n√©ral, ils votent non.

L’id√©e de base est d’ailleurs assez rigolote : si une majorit√© de gens sont d’accord sur un truc, ils ont raison. Donc, au Moyen √āge, la terre √©tait plate.

Dans la minorit√© de gens qui exercent leur droit √† esp√©rer faire partie de la majorit√©, on trouve des gens qui n’ont pas lu le mat√©riel de vote, des gens qui l’ont lu mais ne l’ont pas compris, des gens qui croient l’avoir compris mais ne l’ont pas compris, des gens qui ont demand√© √† leur papa, leur √©pouse, leur concierge ou a la voisine du dessous qui a des yeux bleus magnifiques et une poitrine avantageuse ce qu’il fallait voter. On trouve aussi des gens qui demandent √† leur beau-fr√®re ce qu’il vote et qui se disent: “il va dire oui, ce con ? Ok, moi je vais voter non”.

Et on trouve aussi beaucoup de gens pas du tout concern√©s. Par exemple, ce week-end, on a refus√© l’initiative en faveur des handicap√©s. Je suis s√Ľr que parmi les gens qui ont trouv√© que √ßa co√Ľtait trop cher (l’argument le plus souvent utilis√© pour voter non, sauf quand il s’agit d’acheter des avions qui serviraient √† faire la guerre si par hasard le Lieschtenstein voulait nous envahir), il y avait plein de gens tr√®s valides.

En Suisse, dire qu’on ne va pas voter est un aveu terrible √† faire, un peu comme dire qu’on a achet√© le cd de Nolwenn. Et que vous r√©pondent les gens √† qui vous avez le courage de faire cet aveu ? “Ah oui ? tu me le graveras ?”

Ah non pardon, on reprend… En Suisse, dire qu’on ne va pas voter est un aveu terrible √† faire, un peu comme dire qu’on a achet√© le cd de Nolwenn. Et que vous r√©pondent les gens √† qui vous avez le courage de faire cet aveu ? “Oui mais tu pourras pas r√Ęler apr√®s”

Le Suisse trait sa vache, vit paisiblement, et va voter pour pouvoir r√Ęler. Comme je n’ai pas vot√© ce week-end (j’essaie d’arr√™ter en ce moment), je vais prendre un exemple pour lequel on m’a pas demand√© mon avis. Un objet cantonal dans un canton ou je vis pas. Comme √ßa, je peux r√Ęler. Malin hein ?

Or donc, on a demand√© au bon peuple fribourgeois si il voulait bien que les stations-services vendent des pizzas le dimanche. Peut-√™tre pas tout √† fait en ces termes-l√†, mais l’id√©e y est. Et le bon peuple fribourgeois a dit que non, il voulait pas. M√™me un type qui ach√®te ses pizzas le dimanche dans les stations-services (il est pass√© ce matin √† la radio, c’est pour √ßa que je sais). Pour pas emb√™ter les vendeuses. Seulement voil√†, apparemment les vendeuses, √ßa les emb√™te pas plus que √ßa de bosser le dimanche. Mais bon, elles ont pas pu donner leur avis, elles travaillaient.

(Ma conclusion tient pas debout, elles avaient qu’√† voter par correspondance)

P.S. C’est juste un texte comme √ßa, ironique, exag√©ratoire et bourr√© de mauvaise foi, pour rire, pas un plaidoyer pour instaurer une monarchie absolue en Suisse. L’avantage de notre syst√®me, c’est que si on met un malade mental au gouvernement, le temps qu’il puisse attaquer l’Irak ou voler le scooter des jeunes qui fument de la drogue, il est d√©j√† mort deux ou trois fois.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (5 votes, moyenne: 4.60)
Pondu par raph le Monday 19 May 2003 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

le film parfait

Edit automnal : le billet faisait r√©f√©rence √† un article disparu dans la stratosph√®re, expliquant qu’une √©tude mandat√©e par Coca-Cola avait d√©termin√© la recette du film parfait en √©tudiant les plus grands succ√®s de tous les temps.

Voil√† une info capitale ! Gr√Ęce √† Sue Clayton et √† Coca-Cola, les filmistes vont maintenant savoir exactement comment avoir du succ√®s. En tout cas en Angleterre, mais j’imagine qu’ailleurs dans le monde les r√®gles doivent varier que de quelques %, on va pas chipoter pour √ßa.

De toute fa√ßon, Coca-Cola va bien nous faire une moyenne mondiale pond√©r√©e par la consommation nationale de pop-corn, car il est bien √©vident que la recette du film parfait au Bangladesh n’est pas aussi importante que la recette du hamburger parfait pour le bien-√™tre du cin√©spectateur. Car c’est, j’imagine, pour le bien-√™tre de nos yeux que cette √©tude a √©t√© faite, ou alors comme √ßa pour savoir. Si y a une autre raison, je vois pas bien.

Mais donc, le principal enseignement de cette √©tude, c’est qu’on conna√ģt le Film Parfait : Toy Story II. Voil√† qui va surprendre pas mal de monde… Les fabriquants de films commencent d’ailleurs d√©j√† √† s’en inspirer. Parmi les prochaines sorties Am√©lie Poulain contre Buzz l’√©clair ou encore Les jouets en plastoche de synth√®se contre-attaquent.

Certains sc√©naristes commencent d√©j√† √† s’inspirer des chiffres d√©voil√©s par la bienfaitateuse de l’humanit√© Sue Clayton. En exclusivit√©, voil√† un dialogue tir√© d’un film dans lequel un chauffeur de taxi poursuivi par des dinosaures g√©n√©tiquement modifi√©s par des terroristes islamistes plonge dans la matrice pour s’√©chapper et est recueilli par un extraterrestre stupide qui fait du v√©lo et lui vend un cow-boy en plastique et √† la fin y aura ptet une sc√®ne d’amour torride.

(c’est la premi√®re fois que j’√©cris un sc√©nario de navet en syntaxe wiki, j’esp√®re que ca veut jouer) (Comment on fait de l’italique?)

La scène : Jean-Alphonse, le chauffeur de taxi, et Pétroline, une cliente du taxi blonde pulpeuse qui porte des hauts talons et qui a des jambes, sont dans un taxi, ils sont poursuivis par des dinosaures génétiquement modifiés par des terroristes islamistes et se demandent si ils ne devraient pas plonger dans la matrice.

* JA: Houla, Pétroline, nous sommes poursuivis par des dinosaures génétiquement modifiés par des terroristes islamistes !
* P: Houla !
* JA: Oui, houla! Je vais conduire vachement vite avec mon super taxi qui va très vite !

(Scènes de dinosaures très méchants avec un fond de musique qui fout les boules, mais pas trop, juste quelques secondes. Ca fait très peur.)

* JA: Mais qu’allons-nous donc faire maintenant?
* P: Ah ben j’en sais rien, vous (elle le vousoye parceque c’est un film am√©ricain mal traduit en fran√ßais. Ils se vousoyeront encore juste apr√®s avoir couch√© ensemble) √™tes le h√©ros, moi je suis juste la blonde pulpeuse qui crie tr√®s fort (quand elle a peur, rien √† voir avec la parenth√®se pr√©c√©dente, on est dans un film hollywoodien quand m√™me) et qui tombe quand on est poursuivis √† pied, en voiture √ßa va, mais vous me tendez un bras au p√©ril de notre vie.
* JA: Ah oui, juste…
* P: Mais qu’allons-nous faire maintenant?
* JA: Eh bien… Ah on me signale dans mon oreillette que nous venons d’atteindre notre quota de lutte du bien contre le mal !
* P: Ah oui ? Le bien c’√©tait nous ou eux ?

(En arrière fond, une musique vachement grandiosique)

* JA: Ben nous, on est les américains.
*P: Ah oui, pardon, quelle distraction… C’est que Jean-Alphone √ßa fait pas tr√®s h√©ros am√©ricain!
* JA: je sais, le sc√©nariste est un con ! Mais comme il a lu les r√®gles du Film Parfait, on va cartonner au box office et je vais pouvoir m’acheter plusieurs Coca-Cola
*P: Mais qu’allons-nous faire maintenant ?
*JA: Nous sommes en retard sur le quota de romance (incluant les sc√®nes d’amour)… 12% c’est pas rien!
*P: Jean-Alphonse, comme vous avez le torse velu!
*JA: Vos yeux sont magnifiques
*P: Oh oui prends-moi salope
*JA: Oh oh oh
*P: Ah oui
*Le dinosaure: Qu’allons-nous faire maintenant?

Voila, c’√©tait la sc√®ne centrale du film dans lequel un chauffeur de taxi poursuivi par des dinosaures g√©n√©tiquement modifi√©s par des terroristes islamistes plonge dans la matrice pour s’√©chapper et est recueilli par un extraterrestre stupide qui fait du v√©lo et lui vend un cow-boy en plastique et √† la fin y aura ptet une sc√®ne d’amour torride et au milieu y en a une aussi, ce qui fait que la part de romance (incluant les sc√®nes d’amour) est d√©j√† fortement entam√©e, mais le cul c’est plus vendeur que la romance, dont je d√©voile ici les dialogues en avant-premi√®re mondiale.

Merci Coca-Cola !


:\'(:-/:-):-D\\o/ (5 votes, moyenne: 4.60)
Pondu par raph le Thursday 15 May 2003 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

g8 secondes pour vous dire…

Je voulais vous parler du g8. Tout le monde le fait, donc ça doit être un thème intéressant.

Paske dites-vous bien que si je me d√©carcasse pour entretenir cet espace dans le cyberespace, ce n’est pas pour le bien de l’humanit√©, c’est pour la gloire, la c√©lebrit√©, que les filles soient nues qu’elles se jettent sur moi qu’elles s’arrachent ma vertu-u-u-u. Et pour √ßa faut vendre. Or, les th√®mes qui vendent ces temps c’est : le g8 et le sars. Et les √©v√™ques qui, apr√®s avoir mis le pr√©servatif √† l’index, mettent des affiches √† l’index. Je pourrais aussi parler de ces √©v√™ques tellement mal pay√©s qu’ils mettent d√©cid√©ment n’importe quoi √† l’index. Mais je vais parler du g8. Pour me positionner un peu en tant que gauchiste.

Rappelons un peu : le g8, c’est les 8 pr√©sidents des 8 pays les plus industrialis√©s du monde qui se r√©unissent.

C’est un peu comme le masters de tennis, sauf que c’est pas du tennis mais des pr√©sidents. Au d√©but ils √©taient 7 et √ßa s’appelait le g7, mais maintenant ils sont 8. J’en d√©duis donc qu’ils ne jouent pas au tennis mais aux cartes.

Non paske en fait dans les journaux, on parle √©norm√©ment du g8, mais sans expliquer ce que font ces pr√©sidents. Donc j’en suis r√©duit aux d√©ductions. Ils jouent aux cartes, ils boivent de l’eau, c’est pour √ßa qu’ils se r√©unissent √† Evian. Comme ce sont tous des hommes, j’imagine qu’ils parlent aussi football, voitures et qu’ils racontent des blagues cochonnes.

Cette r√©union provoque beaucoup de r√©actions hostiles et du coup il a manfestation. Parmi les manifestateurs on retrouve des gens qui n’aiment pas le foot, les voitures et les blagues cochonnes, des gens qui n’aiment pas le jass et l’eau et des gens qui n’aiment pas les pr√©sidents.

Mais on retrouve aussi quelques personnes, communément appelées des abrutis, qui aiment bien casser des trucs. Au lieu de casser des trucs tranquille chez eux devant leur télé, ils viennent se joindre aux hostiles en espérant se faire des nouveaux potes et ils cassent des trucs. En général, ils se font de nouveaux potes, communément appelés agents de police, qui eux préfèrent casser des gens qui aiment casser des trucs. Ils jouent ensemble et ça fait pas mal de bordel.

Evidemment, cette explication est un peu longue pour tenir dans les journaux. Alors, pour r√©sumer, on explique dans les journaux que le g8 c’est le bordel.

Journaliste c’est un m√©tier hyper difficile. il faut savoir quels sont les sujets qui vont faire peur aux gens et ensuite savoir les √©crire de mani√®re √† leur faire encore plus peur, comme √ßa ils ach√®tent le journal pour savoir de quoi ils doivent avoir peur et en profitent pour lire les publicit√©s pour d’honn√™tes commer√ßants dont il ne faut pas avoir peur.

Voila, ce pr√©ambule √©tabli, je peux maintenant revenir au sujet de cette note : le SARS. Donc le sars c’est une maladie qui s’attrape en allant en vacances en Chine. Fort heureusement, gr√Ęce aux publicit√©s dans les journaux, on sait qu’on peut aller aux Maldives pour pas cher. Aux Maldives, il n’y a pas de sars, pas de g8, pas d’√©v√™ques ou alors pas beaucoup. Et je ne sais plus du tout ou je voulais en venir.

En fait le sujet ne m’inspire pas tellement. Je crois que j’aurai plut√īt d√Ľ parler du master de tennis. Il est fort, Roger cette ann√©e. Pis en plus je vois pas pourquoi je poste des notes depuis le boulot alors que j’ai m√™me pas le wysiwyg (mot inuit signifiant : vachement plus pratique pour faire d’la jolie mise en page avec des retours √† la line et tout pis tout)


:\'(:-/:-):-D\\o/ (5 votes, moyenne: 4.60)
Pondu par raph le Friday 9 May 2003 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

Révélations

J’ai finement observ√© les autres blogs : c’est que des textes courts…

Oui mais moi j’aime pas les textes courts. Pis d’abord c’est pas la taille qui compte. Pis d’abord j’fais qu’est-ce que je veux. Pis d’abord √ßa me muscle pas assez les doigts de faire court.

Non je disais donc, il faut faire court.

(comprenne qui pourra et surtout qui conna√ģt Court)

Sinon on n’est pas lu. Le lecteur internaute moyen aime pas les textes qui font beaucoup plus de 3 lignes, c’est une √©tude scientifique men√©e sur mes observations personnelles sur ma fa√ßon de lire sur Internet qui le prouvent… Enfin bon ok, depuis que j’ai l’adsl je suis mont√© √† une tol√©rance de 5 lignes.

Mais le lecteur internetique moyen n’est pas le seul : la mode est aux demi-journaux vite lus, bien vus, tr√®s vite oubli√©s et heureusement, je m’√©nerve chaque jour en le lisant et je le relis quand m√™me le lendemain, histoire de savoir un peu si Jenifer danse la polka et si St√©phanie de Monaco. Pis mon horoscope aussi. Aujourd’hui, par exemple, j’y apprends que j’ai chang√© mon fusil d’√©paule. Ca fait plaisir. Je commen√ßais d’√™tre un peu endolori, j’ai bien fait de changer.

Le langage t√©l√©phonique s’est aussi raccourci, vu que maintenant on appelle plus, on sms. R√©sumer ses pens√©es les plus intimes ou la liste des courses en 160 caract√®res, c’est un excellent exercice de concision, mais c’est quand m√™me un peu limitateur.

Et d’ailleurs √ßa va aller de l’avant, cette mode. C’est pour √ßa que j’attends un peu avant de publier mon premier roman. √Ä mon avis, en 2025, les nouvelles oeuvres feront 4 pages maximum, le seigneur des anneaux sera donc publi√© en 450 tomes, et Martine √† la Plage sera un best-seller √©tudi√© dans les universit√©s. (Cela dit, c’est un avis totalement gratuit qui ne se base sur aucune argumentation concr√®te et puis zut √† la fin)

Et l√† je me dis que je ferais bien de trouver une conclusion et une introduction √† ma conclusion. Sauf que dans le texte, je mettrais l’introduction √† la conclusion avant la conclusion, pour plus de clart√©. Car forc√©ment, quand on √©crit long, faut √™tre clair, sinon apr√®s les gens ils lisent pas jusqu’au bout, d√©j√† qu’ils lisent de toute fa√ßon pas jusqu’au bout. Ou alors, il y a la solution tf1: mettre du cul en conclusion, histoire de faire rester les gens jusqu’au bout. (Et dans le cas de tf1, histoire qu’ils ne loupent aucune des 43 coupures publicitaires, dans mon cas c’est juste pour flatter mon lego). Donc en guise de conclusion, les textes longs, c’est bien.

Faut savoir faire durer le plaisir.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (10 votes, moyenne: 4.50)
Pondu par raph le Thursday 8 May 2003 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

D-Blog

Je voulais vous parler de…

Ah ben oui en fait, de quoi je peux bien vous parler ? Non paske on a beau dire, on a beau faire, si on met des trucs sur Internet, dans un livre, dans un journal, il faut un sujet. Au frigo, c’est pas du tout oblig√©, par contre.

Donc si j’ai bien compris, un weblog, ou blog, ou joueb, ou zogotounga (dans un dialecte aujourd’hui oubli√© d’une √ģle du Pacifique Ouest) c’est une sorte de journal intime dedans Internet.

Donc je pourrais mettre les trucs que je mettrais dans mon journal intime si j’avais un journal intime : mes tracas amoureux, mes √©tats d’√Ęme, l’√Ęge du capitaine, une tache de caf√© paske je l’ai renvers√© en √©crivant, une auto-analyse psychologique pour savoir pourquoi je persiste √† √©crire paske au lieu de parce que, une facture de swisscom de janvier 1993 utilis√©e comme marque-ta-page et malencontreusement oubli√©e, je suis un peu bord√©lique, et un raton-laveur. Des trucs intimes, quoi. D’ailleurs, l’inviteur du journal intime, qui contrairement √† Jean Poubelle ne s’appelait pas Paul-√Čdouard Journalintime, √©tait un malin. Si on y avait pas mis de trucs intimes, on aurait appel√© √ßa un journal public. Ou alors un journal, mais le nom √©tait d√©j√† copyright√© par la FSJ. Paske il faut pas confondre journal intime et un truc du genre

Mais voil√†, un journal intime, on le cadenasse puis on le met sous son matelas, mais pas le matelas dans lequel on dort et plus quand affinit√©s, non non, le matelas qui est en train de pourrir √† la cave, entre les habits militaires q√Ľ’il va falloir ressortir bien trop t√īt et un vieux tas de cartons dont on sait pas quoi faire. Paske c’est intime, on voudrait pas que tante Olga d√©couvre par inadvertance qu’on aime pas sa gueule.

Internet par contre, c’est d’une intimit√© toute relative. Suffit que tante Olga s’emmerde, tape “tante Olga” dans google et tombe sur 108093632 sites dont un √† caract√®re pornographique, un malin ayant flair√© le bon filon. Donc si je voulais √©crire quelque part que j’aime pas tante Olga, que j’ai des boutons ou que je mange des b√©b√©s, je ferais pas √ßa sur Internet.

Donc ce blog (j’aime beaucoup ce mot, peut-√™tre pask’il me fait penser √† blurp ou alors pask’il me fait pas penser √† ant√©p√©nulti√®me) ne sera pas automasturbatique.

Je pourrais aussi y mettre ce que m’inspire le monde mais elle m’a dit qu’elle voulait, enfin si je le permettais, d√©jeuner en paix. Oh oui d√©jeuner en paix.

Donc nul ne sait ce que contiendra ce blog. C’est la surprise. Comme dans kinder surprise.

P.S. C’est amusant ce qu’on trouve en cherchant tante Olga dans les images dans google.

P.P.S. Normalement faudrait faire des textes courts.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (15 votes, moyenne: 4.53)
Pondu par raph le Wednesday 7 May 2003 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.
Les textes ne sont pas libres de droits. - Trifouillť avec Wordpress. La banniŤre est de Luria