Bon pour ton poil - Der Blog, der lolt

waga

Dans une semaine, je vais devoir respecter une bonne vieille tradition helvétique, accomplir trois semaines de sévice et défendre mon apathie.

C’est con, la vie, mon nouveau copain serait ravi d’√™tre √† ma place, alors que moi, la perspective de m’habiller en vert-moche pendant trois semaines ne m’emballe pas vraiment.

Mais bon, ceci n’est pas l’objet du pr√©sent post.

Pendant cette absence prolong√©e et non sollicit√©e, j’ai besoin de quelqu’un pour s’occuper du blog: nourrir les plantes, arroser le chat, arracher les mauvaises herbes, effacer le spam, repeindre les vitres, tout √ßa.
Si ce job passionnant et revigoratif vous intéresse, envoyez vos CV, lettres de motivation, photos dénudées, chèques mirobolants.

(Cali s’est dores-et-d√©j√† port√©e candidate)


:\'(:-/:-):-D\\o/ (No Ratings Yet)
Pondu par raph le Saturday 31 July 2004 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

On ne change pas une équipe qui gagne

Tout le monde conna√ģt la famille Armstrong: Louis, le trompettiste, Neil, le marcheur dans la lune et Lance, le mec qui sort avec Sheryl Crow.

(Et si un jour quelqu’un √©crit un livre intitul√© “Lance Armstrong”, ce sera un livre √©ponyme)

Mais moins connu est le cruel destin de Fernand Armstrong.

Fernand est le huiti√®me enfant de Corentin et P√©tronille Armstrong, agriculteurs. Jusqu’√† l’√Ęge de 16 ans, il envisage de reprendre le domaine familial. C’est donc tout naturellement qu’il entame des √©tudes de reprise de domaine familial √† l’Universit√© de Berlincourt. Il commence m√™me une th√®se, sobrement intitul√©e “la jach√®re, entre mythe socio-culturel et transubstantation prolifique”.

Et c’est l√† que le drame se noue. Alors qu’il souhaite consulter “analyse structurelle de la batavia pendant le haut moyen-√Ęge”, il se trompe de rayon et tombe sur les m√©moires de Gilbert Montagn√©. D√®s lors, il se d√©couvre une nouvelle vocation: il veut devenir c√©l√®bre.

Il abandonne alors les √©tudes et fait un brain-storming tout seul. Son instinct lui souffle qu’avec son patronyme, il devrait √©viter de se lancer dans la musique: en effet, il n’aime pas trop N√ģmes et plusieurs musiciens c√©l√®bres y ont d√©j√† donn√© des concerts.

Fernand Armstrong trouve alors une id√©e g√©niale: il deviendra champion olympique de p√©dalo. Ses amis essaient de l’en dissuader, lui disant qu’il n’y arrivera jamais et que le p√©dalo c’est un truc de p√©dales. Mais le jeune homme leur r√©torque: “Je n’ai pas quitt√© la paysannerie pour avoir des d√©tracteurs, si t’es pas content c’est le m√™me prix, c’est celui qui dit qui y est et mon papa est plus fort que le tien”

Il s’entra√ģne alors d’arrache-pied, sur le petit √©tang familial. Il se met √† la recherche de sponsors, et parvient √† d√©cider le cr√©dit agricole de Mol√©son-Village de lui offrir un autocollant gratuit, qu’il apposera √† la proue de sa fi√®re embarcation. Il fonde ensuite la F√©d√©ration Internationale de P√©dalo et entreprend de r√©colter des signatures afin que son sport de pr√©dilection devienne olympique.

Mais le CIO snobe ses efforts. Tr√®s vite, c’est la banqueroute. Fernand Armstrong est condamn√© √† faire la manche devant la gare de Pal√©zieux, o√Ļ il interpr√®te l’int√©grale de Desireless √† l’harmonica. C’est l√† qu’un agent le rep√©rera et lui fera signer pour la nouvelle √©mission de t√©l√©r√©alit√© de TV-Gros de Vaud, “A la recherche du nouveau r√©parateur de fers √† souder”.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (3 votes, moyenne: 4.33)
Pondu par raph le Tuesday 27 July 2004 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

chabada bada

Au début, dans la blogosphère francophone, on pouvait rester tranquille entre geeks, dépressifs, pseudo-poètes et geeks dépressifs pseudo-poètes.

Puis sont arriv√©s les politiciens. Du coup, ils se gagnaient deux-trois voix parmi les blogueurs qui se disaient “haaan peut-√™tre que si je vote pour lui aux europ√©ennes, il va voter pour moi au blogofight, ouf de guedin!!” (Blogofight o√Ļ, soit dit en passant, il faut voter pour madame Cali sinon je retiens ma respiration)
Du coup, les journaleux parlaient de ces politiciens trop trendy et proches de leur √©lectorat qui avaient adopt√© le blog. Du coup, le politique et son grossiste en blogs √©taient contents. (le grossiste √©tait m√™me tellement content que, parfois, des natels lui surgissaient des oreilles) (en marketing, je crois qu’on appelle √ßa win-win) (et la voiture jaune) (pas les natels surgisseurs, donc, mais les trucs o√Ļ tout le monde est content) (l’√©cole des fans est ainsi une √©mission win-win)(et la voiture jaune)(ok, j’arr√™te)

Mais bon, la passion ne durait pas longtemps, faut pas déconner non plus.

C’est maintenant au tour des √©crivains de bloguer avec plus ou moins de bonheur. (enfin, y avait d√©j√† une √©crivaine-blogueuse (m√™me que son deuxi√®me livre est pas mal du tout)(le premier s√Ľrement aussi, hein, mais je l’ai pas lu), mais bon c’est pas pareil)

Le principe des blogs d’√©crivains, c’est des notes plus ou moins bien √©crites, 63 commentaires (parce que oui, bien s√Ľr, si je laisse un commentaire chez Virginie Truc, elle va peut-√™re me donner des bonbons). L√† aussi, √ßa fait causer de l’√©crivain dans la blogosph√®re et du coup il gagne trois lecteurs et en perd deux. Mais surtout, √ßa permettra prochainement aux √©crivains de dire √† des journaleux: “j’ai un blog, haaan, comment que je suis trop trendy et √† la fois proche de mon public”. Et dans deux mois, une fois le bouquin sorti, les weblogs susmentionn√©s seront rapidement recouverts de toiles d’araign√©es virtuelles. Mais au moins, ils ont pas le m√™me grossiste.

Les paris sont ouverts pour la prochaine vague. Les personnages secondaires d’√©pisodes de Julie Lescaut? Les personnages de bd? Les chanteurs has been? Les bouchers-charpentiers? Les geeks d√©pressifs pseudo-po√®tes?


:\'(:-/:-):-D\\o/ (No Ratings Yet)
Pondu par raph le Monday 26 July 2004 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

What is a manamana?

Tout le monde conna√ģt Jacques Brel, l’un des plus grands noms de la chanson fran√ßaise avec Johnny Haliday et Plastic Bertrand.

Mais moins connu est le terrible destin de sa sémillante homonyme: Franziska Brel.

N√©e en Haute-Savoie, d’une m√®re polonaise et d’un p√®re lanceur de javelot, la petite Franziska s’est tr√®s vite int√©ress√©e √† la chanson. “A trois ans, d√©j√†, elle composait ses propres chansons”, confie Euripide Glozoff, l’une de ses plus proches voisines. “Cela s’intitulait aba gaa aba, sans doute en hommage au groupe su√©dois 4 Non Blondes.”

Toute son enfance, Franziska se passionnera pour le solf√®ge, les kinders surprises et la s√©rie “la f√™te √† la maison“. Trois passions qu’elle essaiera de concilier en inventant la recette du flan d’asperges √† la rhubarbe.

Mais vient l’adolescence et son lot de turpitudes: √† 14 ans, la petite Franziska d√©couvre le karaok√© lors de la f√™te du village de Boisinges. Un monde s’ouvre √† elle, elle qui jusqu’ici ne connaissait de la musique que la chorale villageoise de Viuz-en-Sallaz. D√®s lors, elle n’a plus qu’une seule chose en t√™te: devenir aussi c√©l√®bre que C√©line Dion, Patricia Kaas et Please wait a minute, searching for next song, ses idoles.

A seize ans, c’est le drame: les parents de Franziska la voient reprendre l’entreprise familiale de cr√®me √† chaussure en bois inoxydable, elle se voit d√©j√† en haut de l’affiche.

Elle d√©cide alors de monter √† Paris, en autostop, pour aller y tenter sa chance. Elle tombe alors sur un charmant jeune homme qui lui propose de g√©rer sa carri√®re, en √©change de quoi elle devra construire des ponts entre eux et le ciel jusqu’√† plusieurs fois par jour. Las, la suite d√©montrera que ce jeune homme n’est en v√©rit√© qu’un vil roublard. C’est d’ailleurs cette rencontre qui sera √† l’origine du plus grand tube de Franziska Brel, “les vils roublards, c’est tous des connards”.

Pendant dix ans, Franziska Brel chante tous les seconds mardis du mois dans ce qu’elle croit √™tre un petit cabaret parisien qui sert de succulentes sp√©cialit√©s rupestres. Elle s’√©tonne cependant de ne pas voir la tour eiffel de par la fen√™tre de sa chambre, o√Ļ son pygm√©e-lion l’enferme √† double tour le soir venu. Par contre, elle ne s’√©tonne pas de chanter tous les seconds mardis du mois, alors que la biens√©ance voudrait que j’√©crive deuxi√®mes.

Ce n’est que par un hasard du destin que Franziska d√©couvrira la suporcherie: elle ne se trouve pas √† Paris, mais √† Flambouhans. O√Ļ elle a d√©j√† acquis, sinon une certaine notori√©t√©, du moins une notori√©t√© certaine.

Franziska tombe alors en catatonie, car √† cette √©poque elle n’a d√©j√† plus de rollers. Gr√Ęce √† la complicit√© de l’un de ses fans, elle r√©ussit √† s’enfuir, √† la suite de plusieurs p√©rip√©ties dont une rocambolesque et une sans anchois. Elle sombre d√®s lors dans l’alcool, le stupre et les reprises de Michel Fugain.

Quelques ann√©es plus tard, elle enregistrera un disque, “le plat pays qui est le mien, je l’ai puis√© √† l’ancre de ton fameux trois m√Ęts”, qui r√©coltera pas mal de succ√®s dans la banlieue sud de Dole.

Ce n’est qu’√† ce moment l√† que Franziska Brel d√©cidera d’abandonner la chanson pour se lancer dans la taxidermie artistique, avec le succ√®s que l’on sait.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (4 votes, moyenne: 4.75)
Pondu par raph le Wednesday 21 July 2004 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

renonculacées

Si tu es sur ublog, clique ici pour jouer au grand jeu de l’√©t√©!

Si tu n’es pas sur ublog, tu peux toujours cliquer aussi, hein, mais cela risque de cr√©er une faille spatio-temporelle.

(Pour plus d’infos ici, r√©actions ici, l√†, mais aussi l√† et l√†, entre autres)


:\'(:-/:-):-D\\o/ (No Ratings Yet)
Pondu par raph le Tuesday 20 July 2004 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

Faudrait voir pour pas pétouiller

Quand on se prom√®ne d’un pied du Jura √† l’autre pied du Jura, des fois, on passe par Goumois. Des fois pas, aussi.

Goumois, c’est un petit bled au fond d’un trou, entre Saignel√©gier et Ma√ģche, qui ont quand m√™me des noms rigolos. C’est aussi une douzaine de maisons, au bord du Doubs et un pont sur le Doubs. Et au milieu du pont une fronti√®re. Une vraie, avec douanier qui demande zavez vos papiers et qui vous fait ouvrir le coffre si vous avez l’air un peu jeune et un peu √©tranger.

M√™me que si on veut d√©m√©nager d’un c√īt√© √† l’autre du pont, c’est la croix et la barri√®re. (surtout quand les lois changent au 1er juin et que le 19 juillet, les sites Internet officiels n’ont pas encore √©t√© mis √† jour (o√Ļ l’on comprend certaines id√©es re√ßues))A moins de faire du sport. Ou d’autres trucs.

Ca doit √™tre sympa, la vie dans ce bled. Pour aller boire l’ap√©ro chez le voisin, faut prendre son passeport (surtout si on a l’air un peu jeune et un peu √©tranger). Et faut faire des efforts intenses pour comprendre ce que dit le voisin, qui parle une langue barbare: il dit soixante-dix, petit-d√©jeuner ou encore serpill√®re, on n’a pas id√©e.

Comme √ßa, si on regarde pas trop attentivement, on a pas vraiment l’impression que c’est important, ce truc de fronti√®res. Y a une jolie rivi√®re, une colline d’un c√īt√©, une colline de l’autre. Et si on se place en haut d’une des collines, on voit pas vraiment que l’autre est une √©trang√®re qui fait rien qu’√† manger notre pain, tout √ßa. M√™me si, des deux c√īt√©s du Doubs, y a plein de gens qui sont persuad√©s que c’est super important. Rive gauche, on y tient m√™me tellement que on s’enferme sur nous m√™mes. Et rive droite, on est encore champions du monde bien longtemps apr√®s.

Et √ßa, c’est un truc qui risque pas de nous arriver, rive gauche. Sauf peut-√™tre dans des sports plus anecdotiques. Par contre, on a invent√© un concept bien pratique: la d√©faite honorable: “Ouais, bon, on a perdu, mais on a quand m√™me pas trop mal jou√©, ou bien?”

C’est pourquoi, j’aimerais bien que vous votassiez la moindre pour moi, afin que ma d√©faite annonc√©e fusse honorable.

(Et oui, tout ça pour ça: je suis quand même mégatrop doué en circonvolutions, moi. Un pau comme le Doubs, quoi)


:\'(:-/:-):-D\\o/ (2 votes, moyenne: 3.50)
Pondu par raph le Monday 19 July 2004 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

Allez, l’ou√Įa

La vie est une dure lutte.
Apr√®s moult “Haaaan, √ßa marche pas-Mais si √ßa devrait marcher kestafoutu-Maieuhrien √ßa marche pas-N’importe quoi-Roooh-Haaaaaaan, √ßa marche pas”, quelques sch√©mas et m√™me pas de bi√®re, nous vainqu√ģmes de concert.

Gris√© par ce succ√®s, emport√© par l’euphorie de l’instant je d√©cidai alors, dans un √©lan d’altruisme musical, de mettre √† jour ma radioblog. Je tiens ici √† remercier le pingoo, qui m’a permis d’investir ses plates-bandes plus libres que maniaques.

Bref. Cette radioblog nouvelle version se veut un hommage √† la chanson fran√ßaise, et vous y retrouverez nombre des plus grands. Car comme l’a dit le po√®te, le fran√ßais est une noble langue, respecte-l√†, petit con.
Ne me remerciez pas.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (No Ratings Yet)
Pondu par raph le Saturday 17 July 2004 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

je garde la main (parce que bon, je vais en avoir besoin)

Top.
Je suis un dangereux sadique, et pourtant on me laisse exercer en toute impunit√©. On me donne m√™me de l’argent pour √ßa.
Apr√®s avoir fait atrocement mal √† mes clients, je les engueule parce que c’est pas bien joli, tout √ßa.
Je m’offre un mois de vacances en √©t√© et les gens qui aimeraient venir se faire faire du mal chez moi doivent prendre leur mal en patience.
Je suis souvent affubl√© d’une assistante qui, sous des dehors sympathiques, est bien souvent nettement plus sadique que moi.
J’ai choisi cette profession pour me venger du monde qui est trop un cruel. Parce que bon, m√™me si je dis le contraire lors de mes parties de bridge, c’est pas possible de faire √ßa par vocation, hein.
J’aime bien les fraises.
Le soir, pour me détendre, je regarde la télévision ou alors je joue au jokari avec mes amis.
Je suis….


:\'(:-/:-):-D\\o/ (2 votes, moyenne: 4.50)
Pondu par raph le Saturday 17 July 2004 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

rébus

re

dgdg.JPG

(mais seulement les deux premières lettres)

chlamag.JPG


:\'(:-/:-):-D\\o/ (No Ratings Yet)
Pondu par raph le Wednesday 14 July 2004 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

le casting

pouet.JPG

Le conte de l’√©t√©, c’est trop cool.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (No Ratings Yet)
Pondu par raph le Friday 9 July 2004 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.
Next Page »
Les textes ne sont pas libres de droits. - Trifouillť avec Wordpress. La banniŤre est de Luria