Bon pour ton poil - Der Blog, der lolt

La philo selon Philippe dans le boudoir

Le fac√©tieux NUT me sugg√®re de traiter un des sujets du bac philo fran√ßais de cette ann√©e. Et √ßa tombe bien, car dans les diff√©rences culturelles entre la Suisse et la France, y a le bac philo. Je veux dire, on en passe bien un et tout, mais √ßa fait pas la une de tous les journaux du pays le lendemain, alors qu’au mien j’avais dit un truc super, je crois.

Allez, il fait beau, les oiseaux chantent, la vie est belle, soyons fous, soyons dispendieux, tous les sujets. D’un seul coup.

La perception peut-elle s’√©duquer ?
Bien s√Ľr. Les percepteurs sont des gens comme les autres, eux aussi, ils ont pass√© leur bac, ils ont commenc√© par le bac philo si ils sont fran√ßais et ils ont racont√© n’importe quoi, comme vous et moi. Ensuite, ils ont rejoint l’Ecole Nationale Sup√©rieure des Percepteurs et l√†, on leur a donn√© des notions de comptabilit√©, de torture physique et mentale et on les a fouett√©s quotidiennement avec des harengs morts.

Une connaissance scientifique du vivant est-elle possible ?
Oui, mais pour qu’il accepte que tu le diss√®ques il va falloir jouer de malice.

Expliquer un extrait des Cahiers pour une morale de Sartre.
Un extrait des Cahiers pour une morale de Sartre est un court passage d’un livre intitul√© les Cahiers pour une morale √©crit par un philosophe myope intitul√© Jean-Paul Sartre.

L’art transforme-t-il notre conscience du r√©el ?
Oui.

Y a-t-il d’autres moyens que la d√©monstration pour √©tablir une v√©rit√© ?
Toi, tu as jamais regardé TF1 !

Expliquer un extrait de Le Monde comme volonté et comme représentation de Schopenhauer.
Le Schopenauer, c’est pas une sorte de petit chien ?

Peut-on désirer sans souffrir ?
Tout dépend si on est adepte du SM ou pas.

Est-il plus facile de conna√ģtre autrui que de se conna√ģtre soi-m√™me ?
Bien s√Ľr, car on peut regarder son profil facebook.

Expliquer un extrait de De la démocratie en Amérique de Alexis de Tocqueville
Alexis je le connais pas, mais la d√©mocratie en Am√©rique, c’est bien.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (7 votes, moyenne: 4.43)
Pondu par raph le Saturday 28 June 2008 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

On peut rire de tout, sauf de Marek Jankulovski

Moi j’aimerais savoir o√Ļ se situe la fronti√®re entre les deux-bises et les trois-bises dans les Bouches-du-Rh√īne, s’interroge fort √† propos le s√©millant S√©bi.

Il existe de par le monde de nombreuses fa√ßons de se saluer (voir figure 4). Mais comme les endroits o√Ļ l’on saute sur un pied en glapissant sont plut√īt rares, on peut en distinguer trois principales. La poign√©e de main existe en deux variantes principales: celle o√Ļ tu as l’impression de palper un poisson mort et celle o√Ļ tu as l’impression qu’on cherche √† te d√©barrasser de tes doigts. Dans les ascenseurs des grandes villes, on pratique une forme de salut appel√©e tiens je vais faire semblant de regarder par terre en tirant un peu la gueule.

Enfin, la bise. Qui peut √™tre un peu g√™nante quand on a 12 ans et qu’on doit la faire √† Bengi G., dont on est secr√®tement amoureux, mais sinon non. L√† aussi, il existe plusieurs sortes de bises, la baveuse, la qui pique, la o√Ļ en fait tu embrasses pas la personne que tu salues mais l’air qui l’entoure. Or, la bise est l’un des derniers bastions du r√©gionalisme. Elle r√©siste tant et plus aux effets pernicieux de la mondialisation. Certains la doublent, d’autres la quadruplent. Le Suisse, adepte du consensus jusque dans les moindres d√©tails, la triple parce que deux √ßa fait mesquin et quatre pr√©tentieux. (Il faut savoir qu’en Suisse, on tape toujours un peu au milieu, sauf en football)
Il est tr√®s important, avant de partir en voyage, de se renseigner. Pratiquer la triple bise dans une r√©gion double bisi√®re peut avoir des cons√©quences pour le moins f√Ęcheuses. Des t√©moins s√©rieux affirment, apr√®s avoir longuement h√©sit√©, deux bises, trois bises, quatre, douze, que faire, que faire, avoir √©t√© oblig√©s de passer √† d’autres formes de salutations qui ne font pas l’objet du pr√©sent post, et s’√™tre r√©veill√©s dans le m√™me lit alors que les draps de la chambre d’amis √©taient propres, c’est ballot. (Il faut √† ce propos constater que la conversation qui s’ensuivit alors, comment √ßa chez vous c’est une seule ? chez nous c’est au moins huit !, n’a aucun rapport avec le r√©gionalisme, mais avec un dernier bastion de l’√©galit√© des sexes qu’il serait urgent de combattre)

Mais alors, o√Ļ se situe la ligne de d√©marcation entre doublette et triplette ? J’aimerais pour cela paraphraser Lao Tseu et citer la r√©ponse qu’il fit √† Confucius, un soir que ce dernier, apr√®s une soir√©e bien arros√©e, lui demandait o√Ļ on pouvait sortir un samedi soir, dans cette r√©gion, r√©ponse un peu audacieuse, certes, mais dont l’efficacit√© humoristique ne s’est jamais d√©mentie depuis, comme te le prouvera un passage rapide sur bashfr:

On sait pas trop

Toi aussi tu as des questions ? Envoie un mail √† un.kougloff.pour.la.12(AT)bonpourtonpoil(POINT)ch, par contre je te pr√©viens j’en ai au moins plusieurs de retard.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (8 votes, moyenne: 4.63)
Pondu par raph le Wednesday 25 June 2008 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

Po Po Po Po Po Po Po

Pourquoi, donc ?

Seven Nations Army

(paroles trouv√©es ici, traduction faite avec l’aide de ici parce que bon)

I’m gonna fight ’em off

Je vais leur marave la face
Les mauvaises langues diront que c’est pour √ßa que cette chanson pla√ģt tant aux amateurs de foot. Elle parle d’un jeune homme tr√®s √©nerv√©, qui d√©cide de r√©gler ce probl√®me par la violence.

A seven nation army couldn’t hold me back

Une armée de sept nations ne pourrait me retenir
Il est vraiment tr√®s √©nerv√©. M√™me si c’est des petites nations, genre les gardes suisses et la garde imp√©riale liechtensteinoise, √ßa fait du monde.

They’re gonna rip it off
Taking their time right behind my back

Ils vont tout faire foirer
en prenant leur temps dans mon dos

Il s’agit en fait d’un avant-centre qui attend que ses co√©quipiers tirent un coup-franc, ils ont mis au point une combinaison tr√®s subtile avec d√©viation, feinte et pitchenette, mais √ßa implique de jouer vite sinon comment veux-tu ?, du coup le jeune et imp√©tueux avant-centre est tr√®s agac√© et se loupe en beaut√©.

And I’m talking to myself at night
Because I can’t forget
Back and forth through my mind

et je parle tout seul, la nuit, parce que je ne peux oublier. ca va et vient dans ma tête
Vraiment très agacé. Et même un peu perturbé.

Behind a cigarette

Derrière une cigarette
Je rappelle aux enfants que fumer, c’est mal, surtout si on est avant-centre.

And the message coming from my eyes
Says leave it alone

Et le message qui vient de mes yeux dit laisse tomber
Je pense qu’il se repasse la vid√©o du match et qu’il se rend compte que ses co√©quipiers sont quand m√™me bien branquignoles.

Don’t want to hear about it

Je ne veux plus en entendre parler
Voilà il se calme un peu, mais quand même

Every single one’s got a story to tell

Tout le monde a une histoire à raconter
Surtout que c’√©tait quand m√™me un match important, genre quart de finale de la coupe neuch√Ęteloise, tu vois, alors √ßa fait la une de tous les journaux, et l’avant-centre, √ßa l’√©nerve derechef

Everyone knows about it
From the Queen of England to the hounds of hell

Tout le monde en a entendu parler, de la reine d’Angleterre aux chiens de l’enfer
Vraiment un match tr√®s important, les chiens de l’enfer, ils s’int√©ressent pas trop aux parties pourries, ils ont trop de boulot avec tous ces gens qui essaient de faire demi-tour et tout.

And if I catch it coming back my way
I’m gonna serve it to you

Et si ça revient sur ma route, je vous la servirai
La prochaine fois, pour se venger, c’est lui qui tirera un coup-franc tout pourri. C’est un peu radical, je trouve, mais on n’est pas l√† pour prendre position.

And that ain’t what you want to hear,
But that’s what I’ll do

Et ce n’est pas ce que vous voulez entendre, mais c’est ce que je ferai
Il a au moins le courage de ses opinions.

And the feeling coming from my bones
Says find a home

Et le sentiment qui vient de mes os dit trouve une maison
C’est un jeune avant-centre, il habite encore chez ses parents et l√† son p√®re lui dit “non mais je t’ai pas pay√© toutes ces ann√©es d’√©tudes de footballeur pour que tu p√©touilles sur le premier coup-franc venu, vraiment, tout se perd dans cette baraque”, alors √ßa l’agace encore plus et il d√©cide de d√©m√©nager.

I’m going to Wichita
Far from this opera for evermore

Je vais partir à Wichita, loin de cet opéra pour toujours
Il d√©cide de partir dans un coin o√Ļ tout le monde s’en fout du foot.

I’m gonna work the straw

Je vais travailler la paille
et de devenir fermier

Make the sweat drip out of every pore

Faire la sueur sortir de chaque pore
Un métier très physique

And I’m bleeding, and I’m bleeding, and I’m bleeding
Right before the lord

Et je saigne et je saigne et je saigne devant le Seigneur
Mais dangereux, des fois on peut se couper avec la ficelle des bottes de paille et des fois, on a des voisins catholiques.

All the words are gonna bleed from me
And I will think no more

Tous les mots vont saigner de moi et je ne penserai plus
Il va oublier ces conneries de match et tout.

And the stains coming from my blood
Tell me go back home

Et les taches venant de mon sang me disent de rentrer à la maison
Il se rappelle que sa maman faisait une super blanquette, mais comme il peut pas trop dire √ßa il dit ahlala j’ai saign√© et √ßa a fait une tache en forme de la maison, alors c’√©tait un pr√©sage et il rentre.

C’est une chanson pleine d’espoir et de pardon. C’est donc pas la peine de la brailler comme √ßa, tu vois bien.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (8 votes, moyenne: 4.13)
Pondu par raph le Tuesday 24 June 2008 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

Jack Lang de putisme

Les restos indiens, c’est sympa, mais √ßa n’a qu’un maigre rapport avec la bouffe qui te ravit le palais et d√©chiquette l’oesophage √† Bombay.

Du coup, en apprenant que ton village allait organiser pour la premi√®re fois la f√™te de la musique, avec l’ensemble municipal de fifre et la pr√©sence exceptionnelle de DJ Maurice, tu t’es peut-√™tre dit tiens, si j’allais voir comment c’est, la vraie f√™te de la musique, √† Paris.

Il ne faut pas. Je peux tout t’expliquer.

Le truc, c’est que quand nous, on imite sans conna√ģtre, on part na√Įvement du principe que la f√™te de la musique doit avoir un rapport avec la musique. Donc on organise des concerts un peu partout, c’est joli, y a la fanfare de l’√©cole primaire, c’est festif, y a un groupe de ska mal accord√©.

A Paris, √ßa se passe compl√®tement diff√©remment. Le principe est de boire de la bi√®re jusqu’√† environ le d√©but de la nuit, de lancer les bouteilles par terre pour pr√©parer la f√™te de la voirie qui a traditionnellement lieu le 22 juin et la f√™te des podologues qui aurait pu avoir lieu au moment o√Ļ tu as pos√© le pied sur un tesson gros comme √ßa (voir figure 1), heureusement habilement stopp√© par ta semelle orthophonique (voir figure 2), parce que comme tu n’es pas parisien, tu n’as pas d√©velopp√© les r√©flexes de fakirisme n√©cessaires pour bien appr√©hender cette f√™te.

Quand ils ont suffisamment bu, les gens chantent. Mais pas n’importe quoi. Ils se lancent dans une r√©interpr√©tation libre et audacieuse de Seven Nations Army. Pour exprimer leur anticonformisme, leur rejet d’une musique ancr√©e dans des consid√©rations archa√Įques, ils rejettent toute notion de gamme ou d’harmonie. Pour signifier leur haine de la soci√©t√© consum√©riste, ils se passent d√©lib√©r√©ment d’instruments, marquant le rythme en tapant sur les vitres, les parois, les voisins. Une chanson popularis√©e par les supporters de foot, que le monde de la rue reprend et magnifie pour en faire un hymne √† la joie moderne (ou alors c’est juste que les parisiens ils ont tellement pas l’habitude qu’ils savent pas que si y a pas de ballon ni de J√©rome Rothen, c’est pas un match du PSG et que y a donc aucune raison de chanter Po Polopopopo Po, ta gueule, merci).

Bien s√Ľr, √† premi√®re √©coute, ce n’est pas beau. Mais le Beau ne se d√©finit-il pas en vertus de canons ancr√©s dans un pr√©sent toujours fugace, alors que l’Art est sempervirent, ou pas vraiment ?

La question est donc, pourquoi cette chanson plut√īt que, par exemple, la petite Charlotte ?, mais ce post √©tant d√©j√† long comme les sanglots du mec qui se rend compte que tiens, ce truc qu’on entend, c’est pas des hollandais d√©√ßus par l’√©limination de leur √©quipe qui d√©cident de manger un b√©b√© pour se d√©tendre, mais bien un groupe en train de reprendre le bonne du cur√© au violon √† 21 centim√®tres de la table o√Ļ il avait enfin r√©ussi √† s’attabler, je vais te faire le terrible affront d’un

A SUIVRE

(pour fofo: la version originale et la version Kop moyen)

Edit:
Non mais c’est de l’autofiction hein, y a eu de tr√®s bons moments


Moriarty – Jimmy – Fête de la Musique 2008
envoyé par kur0sagi

(je me souviens d’un temps o√Ļ les gens auraient sorti leurs briquets, pas leurs portables)(mais √ßa br√Ľle les doigts, apr√®s)


:\'(:-/:-):-D\\o/ (6 votes, moyenne: 4.50)
Pondu par raph le Monday 23 June 2008 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

Miss Domenech

Grand test psychologique:
Êtes-vous Raymond Domenech ?

Vous allez manger chez un voisin…
vous amenez votre propre nourriture et critiquez la déco
vous n’osez pas critiquer son bavarois d’huitres flamb√©es √† l’ouzo car votre dessert, des blinis de hareng, est presque aussi mauvais
vous lui demandez si vous pouvez emmener quelques amis retraités
vous n’avez pas de voisins

Votre voisin vous fait remarquer que pas terrible, votre dessert
Vous demandez quelqu’un en mariage pour d√©tendre l’atmosph√®re
Vous vous moquez de lui pour d√©tendre l’atmosph√®re
Vous fondez en larmes pour d√©tendre l’atmosph√®re
Vous faites remarquer pour d√©tendre l’atmosph√®re que votre four √©tait italien

Pour vous faire sourire il faut…
torturer un journaliste
une bonne blague, de préférence racontée par vous
Florent Pagny chante Brel
tirer très fort

Soudain, un inconnu vous offre des fleurs
Il a probablement un truc à se faire pardonner
Je ne parle pas aux inconnus
Je ne parle pas aux fleurs
Je me moque de lui

Au restaurant, on vous demande si fromage ou dessert
Vous consultez votre horoscope
Vous quittez le restaurant furieux
Vous vous moquez du serveur
Il y a du gorgonzola et du tirami su, vous déclarez donc être au régime

Vous envisagez d’appeler vos enfants
Victoire, parce que c’est pas courant
Claude, Lilian et Patrick
Si je les appelle, c’est pas √† toi que je vais le dire, c’est du domaine du priv√©
Alessandro, et après je les vendrai

Sur une √ģle d√©serte, vous emporteriez
Quelques retraités
Des fruits
Non mais vraiment, tu n’as pas plus original comme question ?
Vous tenez d’abord √† pr√©ciser que c’est tout de m√™me √©tonnant que ce soit justement votre bateau qui ait coul√©, comme par hasard, mais je dis √ßa je dis rien

Vous avez oublié de faire vos devoirs de géométrie politique
Des roumains ont mangé mon cahier
Les marges étaient trop petites
Il faisait chaud
L’important, c’est d’√™tre pr√™t le jour du bac

Voil√†. Comptabilisez vos r√©ponses. Si vous √™tes pr√™t √† d√©clarer sous serment et sans sourciller que vous n’avez fait ce test que pour pr√©parer le suivant, vous √™tes peut-√™tre Raymond Domenech mais franchement, je pense pas.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (23 votes, moyenne: 4.70)
Pondu par raph le Wednesday 18 June 2008 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

Participe h√Ętif

L’autre jour, sur M6, il y avait une nouvelle √©mission tr√®s int√©ressante: apr√®s un match de foot, ils avaient laiss√© tourner une cam√©ra dans un bistrot et on pouvait entendre les conversations des gens.

En fait, j’ai appris que pas du tout, ces gens sont en fait des journalistes (voire des chanteurs). Et ils ne racontent pas n’importe quoi sur des matches qu’ils n’ont pas vus, non, ils les analysent √† chaud. Tu noteras que la diff√©rence est t√©nue.

Et que mon exemple est mal choisi. Parce que je voulais te parler du nouveau truc √† la mode: le participatif. (Bon ok, c’est plus vraiment nouveau. Mais c’est √† la mode.)

Ton journal pr√©f√©r√© a vite red√©cor√© sa vieille page courrier des lecteurs et lui a donn√© un titre pompeux, mais sinon c’est comme avant. Ta radio donne la parole √† un auditeur tous les matins, sauf que c’est toujours les trois m√™mes qui appellent. Tout le monde se lance dans le participatif et tu connais un restaurant super hype, √† Paris, o√Ļ tu peux toi m√™me apporter tes propres aliments et les cuisiner, c’est g√©nial et en plus c’est pas tr√®s cher.

Afin de masquer un manque d’inspiration de plus en plus r√©current mais oh je voudrais t’y voir, toi, apr√®s 1’003 postsprendre le train de la modernit√© dans la gare du 2.0, wagon-restaurant voie de la sagesse (oui oh ben √ßa va, fais-en des m√©taphores fil√©es, toi) et de te permettre une plus grande interactivit√© dans le domaine du bloggisme, j’ai d√©cid√© de lancer une grande exp√©rience de Bonpourtonpoil participatif.

Bon en gros, s’il y a des questions qui t’interrogent, quelque part, genre qu’est-ce qu’il veut dire, Christophe Ma√©, dans ses chansons (ah non, √ßa, quelqu’un l’a d√©j√† fait), qui a invent√© la machine √† coudre et surtout pourquoi, c’est quoi au juste un hedge found, comment on fait les b√©b√©s, pourquoi y a-t-il quelque chose plut√īt que rien, on bouffe quoi ce soir ?, tu m’envoies un mail √† l’adresse suivante :
un.kougloff.pour.la.12(AT)bonpourtonpoil(POINT)ch

Et j’en ferai peut-√™tre un post.
Mais peut-être pas.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (8 votes, moyenne: 4.13)
Pondu par raph le Tuesday 17 June 2008 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

Berne, bon voisin

Alors que l’Euro 08 se termine pour l’√©quipe de Suisse sur un bilan bien plus 0 que 8, et que le vrai tournoi peut enfin commencer, penchons-nous, jeune guedin, sur l’origine d’une expression √ī combien de circonstance:
Mettre les drapeaux en berne.

Nous sommes au Moyen-√āge, un mardi. Le nationalisme n’a pas encore √©t√© invent√©, mais les gens ont d√©j√†, au fond de leur coeur, le sentiment fugace et indistinct que les √©trangers sont des cons malpolis et un peu sales. Ce qui est vrai, la politesse a √©t√© invent√©e vers le 18e si√®cle et la propret√© quelques ann√©es apr√®s la plomberie. Par contre, les drapeaux, il y en a d√©j√† plein partout. Ils permettent aux h√©raldistes de se la ramener en racontant des trucs comme de sable et de gueules sur chevron de sinople.

Vers environ le centre de l’Europe, un petit √©tat dirig√© par un bailli, c’est dire si c’est pas un √©tat s√©rieux, d√©cide d’organiser de grandes joutes o√Ļ tous les nobles du continent viendraient s’affronter et se friter, et o√Ļ tous les spectateurs du continent viendraient manger des saucisses et des frites.

Les jouteurs montent sur leurs grands chevaux et accourent des quatre coins de l’Europe, sauf du coin en haut √† droite, peupl√© de sauvages et de barbares. Leurs blasons claquent fi√®rement aux vents.

Les joutes commencent, l’organisation est parfaite, tout le monde s’amuse, m√™me les perdants, sauf les perdants d√©c√©d√©s qui sont toujours un peu rabat-joie. L’organisation est parfaite, jusqu’au jour o√Ļ quelqu’un demande ok, mais et si il pleut ?

Et en effet, quand la pluie se met √† couvrir hommes et b√™tes de son manteau nacr√©, c’est la gabegie. Le terrain de joute devient impraticable, les chevaux ne tiennent plus sur leurs fers, c’est l’enfer. Les jouteurs refusent de jouter dans ces conditions et d√©cident de regagner leurs p√©nates et leurs pays, abandonnant sur place les bagages superflus et ne ramenant m√™me pas de souvenirs tellement ils en ont gros. Les organisateurs se retrouvent alors les bras flanqu√©s de moult blasons et d√©cident de flanquer les drapeaux en benne. Et le bailli aux corneilles, dans la foul√©e, histoire de se d√©tendre un peu.

Des ann√©es plus tard, relatant l’histoire, un scribe fantaisiste d√©cida de remplacer benne par berne. Et d’ajouter que les chevaliers portaient parfois des souliers de verre, aussi. Et de remplacer tous les chevaux par des poneys Shetland.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (17 votes, moyenne: 4.35)
Pondu par raph le Friday 13 June 2008 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

Madame r√™ve de foug√®res (parce qu’elle se drogue, probablement)

A priori, chercher le sens des paroles d’une chanson √©crite par Ga√ętan Roussel pour Alain Bashung, c’est un peu comme chercher un sourire sur le visage de Raymond Domenech ou un √©clair de g√©nie dans le jeu de Marco Streller. Parce que bon, des scientifiques pr√©tendent avoir d√©couvert des gens qui auraient compris une chanson de Louise Attaque, mais personne n’a jamais pu le prouver, alors les deux en m√™me temps, hein ?

Mais des fois, on te lance des gants que te te crois obligé de relever, jeune présomptueux, quand bien même ça te prend une semaine. Donc quand faut y aller, faut y aller.

Résidents de la République (G. Roussel)

Le titre fait imm√©diatement penser √† la R√©publique et canton de Gen√®ve. Il s’agit donc d’un hommage au plus beau canton du monde.

Un jour je t’aimerai moins
Jusqu’au jour o√Ļ je ne t’aimerai plus

Loin de moi l’id√©e de vouloir critiquer la forme, m√™me si on ne peut d√©cemment pas tout mettre sur le compte de la licence po√©tique. En plus, on comprend bien l’id√©e: Gen√®ve a beau √™tre la plus belle ville de l’Univers, y a un jour o√Ļ tu en as un peu marre, c’est comme tout, sauf les cacahu√®tes au wasabi et deux trois autres trucs aussi.

Un jour je sourirai moins
Jusqu’au jour o√Ļ je ne sourirai plus

L√†, c’est toujours la m√™me id√©e, et c’est sans doute pour √ßa que des gens pernicieux pr√©tendent que les Genevois ont tendance √† faire la gueule.

Un jour je parlerai moins
Jusqu’au jour o√Ļ je ne parlerai plus

Lui, du coup, comme tout le monde fait la gueule et qu’il aime faire les choses √† fond, ce qui l’honore, il d√©cide de faire carr√©ment voeu de silence.

Un jour je courirrai moins
Jusqu’au jour o√Ļ je ne courirrai plus

Je te jure que sur le site officiel, c’est √©crit courrirai. Donc c’est juste. A mon avis, si il courira moins, c’est gr√Ęce au nouvel horaire de bus.

Hier on se regardait à peine
C’est √† peine si l’on se penchait
Aujourd’hui nos regards sont suspendus

L√† je t’explique, c’est une chanson terriblement visionnaire. C’est un hommage au ballon qu’ils ont mis au-dessus du jet d’eau pendant que des gens jouent au foot, pour leur rappeler que y a un jet d’eau et qu’ils sont l√† pour jouer au foot, si tu comprends pas de quoi je parle clique ici, et qui est d√©gonfl√© environ neuf jours sur dix. Du coup, des fois il faut se pencher pour le regarder et des fois pas.

Nous résidents de la république
O√Ļ le rose a des reflets de bleu

N’emp√™che, le coucher de soleil sur le lac L√©man de Gen√®ve, √ßa poutre.

Résidents, résidents de la république
Des atomes, fais ce que tu veux

Par contre, le CERN, on s’en fout.

Un jour je te parlerai moins
Peut-√™tre le jour o√Ļ tu ne me parleras plus

Bon √ßa c’est logique, sinon on se retrouve √† parler tout seul et √ßa, √ßa fait pas s√©rieux. Et nous, en Suisse, on aime pas trop trop avoir l’air pas s√©rieux.

Un jour je voguerai moins
Peut-√™tre le jour o√Ļ la terre s’entrouvrira

Par exemple, on ne fait jamais de voile quand la ville vient d’√™tre d√©truite par un tremblement de terre, sinon les voisins risqueraient de m√©dire.

Refrain

Bref, je pense que j’aurais plut√īt d√Ľ chercher √† comprendre La nuit je mens, ou comment on met des bateaux dans des bouteilles.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (11 votes, moyenne: 3.82)
Pondu par raph le Wednesday 11 June 2008 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

FAQ the system, saison II

La saison I était ici

Je viens de me promener en Suisse et je viens de voir plein de voitures avec des petits drapeaux dessus. Il y a vraiment tant de diplomates que ça, dans ce pays ?
Que nenni, que nenni. L’UEFA Euro 2008 ™, qui commence demain dans ce verdoyant pays, co√Ľtant tr√®s cher √† organiser, et m√™me √† co-organiser, se r√©jouir est un devoir national. Les Suisses √©tant des gens tr√®s √† cheval sur les principes, ils s’ing√©nient √† prouver qu’ils se r√©jouissent mieux que leur voisin.

Ok mais que va-t-on faire de tous ces drapeaux une fois la Suisse bêtement éliminée ?
Premi√®rement, sache que, sur une s√©rie de malentendus, la Suisse peut tr√®s bien gagner Roland Garros cette ann√©e. Mais pour r√©pondre √† ta question, jeune irrespectueux, je pense que tu peux tr√®s bien t’en servir pour tapisser le fond de la caisse de ton chat.

Dans ce post sur l’euro austro-suisse, y aura-t-il des blagues sur les caves ?
Ce n’est pas le genre de la maison, je suis claustrophobe.

Mais dis-moi que deviennent que deviennent les valses de Vienne ?
Je crois qu’elles ont √©t√© annul√©es quand une horde de supporters moldaves sont entr√©s en hurlant “Strauss, encul√©”

Je trouve que ça ne parle pas tellement de foot, ici, pourquoi ?
L’UEFA a strictement interdit √† quiconque de parler de foot pendant l’Euro, √† moins de citer le nom de tous les sponsors de l’√©v√©nement, de porter un t-shirt officiel et d’√™tre roux.

Mais jouer au foot dans le jardin avec des copains, on peut ?
Oui, mais apr√®s chaque but, vous devrez tous chanter les slogans publicitaires de tous les sponsors de l’UEFA Euro 2008(tm)

Et est-ce qu’on est aussi oblig√©s de chanter Champs Elys√©es chaque fois que Rib√©ry marque ? Parce que moi, Michel Drucker…
Orange √©tant sponsor officiel de l’UEFA Euro 2008(tm), et l’orange √©tant la couleur du modem, je te conseille quand m√™me de plut√īt chanter “le petit bonhomme en mousse”. Mais le mieux, ce serait quand m√™me que Rib√©ry ne marque pas du tout.

Je suis journaliste au Tapin. Ca fait un mois que je fais des articles sur ce que mangent les joueurs de l’√©quipe suisse, la couleur des draps de l’h√ītel des joueurs de l’√©quipe suisse, la concierge de l’h√ītel des joueurs de l’√©quipe suisse. L√†, j’h√©site entre faire une d√©pression nerveuse et un article sur les savonnettes pr√©f√©r√©es des joueurs de l’√©quipe suisse. Que faire, que faire ?
Non mais d√®s dimanche, tu auras le droit de parler de matches aussi un peu, et sinon le monde entier se demande si les joueurs de l’√©quipe suisse pr√©f√®rent les fl√©chettes ou le baby-foot.

Je suis entra√ģneur de l’√©quipe nationale d’un petit pays d’Europe centrale. Ca fait 4 ans que je r√©ponds “l’important, c’est d’√™tre pr√™t le 7 juin” √† toutes les questions qu’on me pose, y compris “vous avez l’heure” et “qu’avez-vous pens√© du dernier album de Lorie”. J’avoue que je suis un peu inquiet, que vais-je faire le 8 juin ?
Des crêpes.

Faut-il dire corner, coup de pied de coin ou frötj ?
Il faut dire Il y avait 6 m√®tres, l√†, mais √©videmment, avec un arbitre su√©dois…

Mais pourquoi il fait la gueule, au juste, Raymond Domenech ?
Parce que l’important, c’est les trois points, alors que lui, il aurait pr√©f√©r√© ce soit la rose, car c’est le dernier grand romantique.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (21 votes, moyenne: 4.00)
Pondu par raph le Friday 6 June 2008 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

Comment je me suis presque prostitué (ma vie textuelle)

M√™me si, certains jours, en p√©riode glaciaire, il lui arrivait de ne pas manger ses cinq l√©gumes, l’homme pr√©historique menait une vie saine et proche de la nature. Jamais il n’attrapait le cancer du natel ou autre maladie honteuse li√©e aux turpitudes de la vie moderne.

Mais ne va pas croire, pourtant, que son quotidien √©tait sans dangers (ou alors si tu y vas quand m√™me, tu pourrais me ramener des p√Ętes ?, parce que avec cette pluie). Chasseur de mammouth, c’est un m√©tier avec une √©norme prime de risque. Sauf que comme les primes se payaient en mammouth, c’est un peu le serpent qui se mord la queue, sauf que c’est pas un serpent. Et que jamais un mammouth, en imaginant qu’il soit assez souple, ne ferait √ßa. Un serpent non plus, d’ailleurs, mais je sens qu’on se perd, l√†.

La m√©decine n’existait pas encore, le chasseur bless√© par un mammouth tragique le restait longtemps, sauf s’il finissait mort. Le socialisme n’existait pas encore, les chasseurs se gardaient sans remords les meilleurs morceaux et, las, l’alit√© se languissait, livide, l√©chouillant une laitue, lac√©rant un lapin laineux pour en laper l’os. (On appelait √ßa une alit√©-ration).

Or, il advint qu’un jour le d√©nomm√© UhGruhrrrrrrrrrrrrrrr, une feignasse qui avait √† coeur le bien-√™tre de ses pairs, lan√ßa une id√©e r√©volutionnaire: l’assurance. Toutes les semaines, les chasseurs payeraient un cuissot de mammouth. Puis, le jour o√Ļ ils viendraient √† subir un accident, ils auraient le droit √† 4 cuissots / mois, pendant toute la dur√©e de leur blessure.

A condition bien s√Ľr qu’elle dure moins de trois semaines, et √† l’exception des huit premiers jours. Et elle devait survenir dans l’exercice de la chasse au mammouth, mais ne devait pas √™tre provoqu√©e par l’animal, auquel cas c’√©tait son assurance qui devrait couvrir les faits. Ni par un tiers. Ni par un objet de plus de 12 centim√®tres. Et le bless√© devait pouvoir prouver qu’il avait pris toutes les pr√©cautions n√©cessaires avant de se blesser.
Pour un modeste suppl√©ment de deux blancs et un bout de couenne, l’assur√© pouvait √©galement se pr√©munir contre les invasions de termites, les chutes de stalagmites et les fins brutales de l’√®re glaciaire.

H√©las, les contemporains d’UhGruhrrrrrrrrrrrrrrr √©taient des √™tres frustes et, pour le dire franchement, peu ouverts aux id√©es modernes et, peu de temps apr√®s avoir invent√© le deuxi√®me plus vieux m√©tier du monde, assureur, le malheureux inventa, contraint et forc√©, le troisi√®me plus vieux m√©tier du monde, dentiste animalier.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (28 votes, moyenne: 4.86)
Pondu par raph le Monday 2 June 2008 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.
Les textes ne sont pas libres de droits. - Trifouillť avec Wordpress. La banniŤre est de Luria