Bon pour ton poil - Der Blog, der lolt

En protestant quand il est encore temps, on peut finir par obtenir des ménagements.

Parfois, dans la vie, tu cherches un appartement : tu √©pluches les annonces en ligne (ou dans les journaux, mais je te trouve tr√®s XXe si√®cle), tu √©limines celles qui disent beaucoup de cachet, en l’√©tat, cuisine pittoresque, loyer audacieux, tu vas visiter, comme 3520 autres personnes, jeunes, s√©millantes et pour tout dire, une gueule √† avoir plus de chances que toi d’avoir cet appart’ beau comme une demeure de roi, enfin, c’est surtout que c’est le 128e que tu visites et du coup tu ne vois plus du tout qu’il donne sur un magasin de pizzas odorif√®re et une rue vrombissante: plus le temps passe, moins tu te souviens pourquoi la vue sur le lac, la baignoire, la piscine pour les chats et la place sur le balcon pour y mettre un trampoline te semblaient si importants au d√©but.

Enfin, en r√©alit√©, il y a plusieurs degr√©s : si l’appart’ que tu cherches est, par exemple, l√©manique, √ßa se passe comme √ßa jusqu’au jour o√Ļ tu apprends que le copain d’un copain cherche quelqu’un pour reprendre son doux foyer parce que selon son bail, il n’a le droit de quitter son appartement qu’un 17 janvier, √† condition que √ßa tombe un mercredi et qu’il fasse beau mais un peu couvert, sinon il doit encore payer 390 mois de loyer et d√©poser le cadavre d’un b√©b√© faon pr√®s de l’ancien port √† minuit en guise de garantie. Si c’est √† Paris que tu cherches logis, tu devras prendre cinq ann√©es sabbatiques pour avoir une chance de trouver un studio plus petit que certains placards √† balais. Alors que dans le Jura du sud, les g√©rances t’offriront trois mois de loyer gratuit et un bol de pistaches si tu t’engages √† rester au moins six mois dans la r√©gion.

Mais, quoi qu’il en soit, il y a forc√©ment un moment o√Ļ tu visites. Tu vas chez des gens que tu ne connais pas, tu ouvres leurs placards, observes leur chambre √† coucher, berceau jadis de leurs amours naissantes, et te dis que toi tu aurais plut√īt mis le lit dans l’autre sens pour profiter de la vue sur les poubelles, et leur poses des questions sur le quartier, la buanderie, les voisins et le sens de la vie.

Et l√†, il y a un myst√®re que je m’explique √† peine. Tous, toujours, quel que soit le quartier, la ville, te r√©pondent la m√™me chose. Invariablement. “L’immeuble est plut√īt sympa… enfin, √† part la vieille dame du premier qui a tendance √† beaucoup se plaindre du bruit et √† toujours contr√īler que les jours de lessive soient respect√©es.” Dans tous les immeubles du monde, il y a cette dame, elle vit seule, elle a des chats, et elle t√©l√©phone √† la g√©rance quarante fois par mois pour se plaindre de violations graves au r√®glement de l’immeuble, comme un v√©lo rang√© √† 7 centim√®tres des places pour v√©lo, une poubelle sortie le mauvais jour ou l’enthousiasme un peu trop enthousiaste du petit dernier √† l’occasion de sa premi√®re le√ßon de banjo. Elle t√©l√©phone si souvent √† la g√©rance qu’elle a m√™me une ligne sp√©ciale. Pourquoi fait-elle √ßa, pourquoi font elles-√ßa, pourquoi n’habitent-elles pas toutes dans le m√™me immeuble ? Sont-elles membres d’une organisation secr√®te, d’un complot mondial visant √† rendre la vie de locataire moins chatoyante ? Est-ce la m√™me personne qui loue en r√©alit√© des millions d’appartements ? Je n’en sais rien.

Tout ce que je sais c’est que, oh, un studio pour 1452 francs par semaine dans un quartier proche de la gare (moins de 4 h en transports publics) et des commerces (de peinture) avec vue sur un superbe mur authentique et une cuisini√®re √† bois, visite publique le 18 mai de 18 heures 23 √† 18 heures 24 ! Quelle chance !


:\'(:-/:-):-D\\o/ (13 votes, moyenne: 4.85)
Pondu par raph le Thursday 27 January 2011 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

Voyage au bout de l’ennui

Un mardi comme tant d’autres, pendant la Pr√©histoire. L’humain n’a pas apprivois√© le langage depuis longtemps. Il sait nommer ce qui l’entoure, animaux, v√©g√©taux, roches, √©toiles. Il sait nommer quelques sensations quotidiennes, la faim, la peur, le froid, la joie et les blagues salaces quand UhGruhhra et UuhGruuhraah partent ensemble chasser la marmotte chev√™che.

Puis il se met √† cr√©er des mots pour des concepts toujours plus abstraits et se rend compte qu’une fois pourvus d’un nom, ceux-ci deviennent soudain plus tangibles.

Nous sommes, donc, √† la Pr√©histoire. Un mardi apr√®s-midi. Brouillardeux, venteux, fort peu giboyeux. Les chasseurs du Clan, enfin, d’un clan, pr√©f√®rent ne pas s’aventurer dehors, ils ont assez de r√©serves pour tenir bien des lunes: la chasse a √©t√© bonne cet √©t√©. Ils remettent du bois sur le feu, discutent un peu du temps jadis qui √©tait quand m√™me mieux que maintenant, assurent un peu la survie de l’esp√®ce, et font pas mal d’introspection sur eux-m√™me.

Soudain, un d√©nomm√© UhGruhhhr s’exclame : “Je sais pas vous mais pur√©e, qu’est-ce que je m’ennuie !” UhGruhhhr ne le sait pas, √©videmment, mais il vient de faire entrer l’humanit√© dans une nouvelle √®re. L’√āge de l’Ennui. Car l’ennui, bien plus que le rire, le travail ou le Coca light, est le propre de l’homme. Un chat, par exemple, peut rester des mois sans zapper mollement ou tra√ģner sur Facebook. Jamais un opossum n’ira faire une apr√®s-midi shopping. Et m√™me les palourdes, dont la vie sociale est pourtant extr√™mement limit√©e, ne d√©coupent pas de fiches bricolage dans les magazines pour occuper les petits le dimanche.
Frapp√©s par cette r√©v√©lation, tous les camarades de tribu d’UhGruhhhr rench√©rissent : “Ben, maintenant que t’en causes, c’est vrai qu’on s’emmerde un peu, l√†”, “je viens de compter beaucoup de fois le nombre de branches de cet arbre sous lequel je ferais ma sieste si j’en avais pas d√©j√† fait beaucoup depuis le lever du soleil et je dois dire que bon c’est pas le truc le plus int√©ressant du monde (et il serait temps qu’on d√©veloppe un syst√®me de comptage avec autre chose que un et beaucoup, accessoirement)”.

UhGruhhhr pronon√ßa alors une deuxi√®me phrase , devenue l’hymne de toutes les g√©n√©rations d’adolescents qui se sont succ√©d√© depuis lors, sauf √©ventuellement en cas de guerres ou d’√©pid√©mies mais c’est m√™me pas si s√Ľr : “Je m’ennuie, mais je sais pas quoi faire”.

Mais comme il n’y avait pas grand chose √† la t√©l√© en ce temps-l√†, il fallut bien trouver de quoi s’occuper. Un d√©nomm√© UhhhhGruhUhr d√©couvrit que suivant comment l’on tapait deux os l’un sur l’autre, cela produisait des sonorit√©s diff√©rentes, que suivant comment l’on faisait se suivre les sonorit√©s, √ßa faisait joli et que plus c’√©tait joli, plus les plus jeunes membres du clan se mettaient √† pousser des cris hyst√©riques et √† fabriquer des portraits de vous en silex taill√© ou en pur√©e pour les afficher aux murs de leur caverne.

Un autre, UuUGrrrh, s’imagina qu’au lieu de toujours manger la m√™me chose, on pouvait concocter de succulents tartare de tigre √† dent de sabre aux herbes sauvages et autre carpaccio de porc-√©pic en cro√Ľte d’herbes sauvages.

D’autres imaginent que l’on pourrait tenter de nourrir des b√©b√©s animaux afin de les habituer √† la pr√©sence de l’humain, puis, √† terme, de les observer et de rire de leurs mille maladresses : youtube vient de na√ģtre.

Et tous les jours, une nouvelle id√©e √©merge, un nouveau loisir appara√ģt: la sculpture, les positions sexuelles acrobatiques, le jonglage, les placements en bourse, le chant diphonique, la natation, l’herboriculture, l’histoire-g√©o… Puis, un beau jour, la saison du rhinoc√©ros laineux, voil√† qu’il faut repartir √† la chasse. “Pfff, fait chier”, s’exclame UhGruhhhr, “j’ai √† peine fini ma broderie, on peut pas y aller la semaine prochaine, plut√īt ?”

Alors il a une nouvelle id√©e g√©niale : “si au lieu d’aller au rhinoc√©ros, on allait taper sur les mecs de la tribu d’√† c√īt√©, de toutes fa√ßons ils sont bizarres, avec leur fa√ßon de prononcer les gh et leur manie de faire du feu ? Apr√®s, ceux qu’on n’a pas tap√©s trop fort, on les ram√®ne ici, et on leur dit que c’est leur boulot d’aller chercher la viande et le n√ītre de la manger ? √áa serait sympa, non ?” L’esclavage venait d’√™tre d√©couvert et, gr√Ęce √† lui, les membres de la tribu d’UhGruhhhr eurent du temps √† foison. Ce qui fit d√©clarer assez rapidement √† UhGruhhhr: “Je sais pas vous mais pur√©e, qu’est-ce que je m’ennuie !”


:\'(:-/:-):-D\\o/ (11 votes, moyenne: 4.64)
Pondu par raph le Tuesday 25 January 2011 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

Cougar du Nord

Toi, jeune, qui surfe sur internet pour regarder des s√©ries au lieu de repasser tes le√ßons en chantant, tu es peut-√™tre tomb√© nez √† nez avec une pub qui, bien qu’intempestive, te propose de rencontrer des cougars.

Diable, t’es tu alors dit, qu’est-ce donc √† dire ? Eh bien, j’ai enqu√™t√© pour toi.

Il existe, grosso modo, deux sortes de félins.
Les chats, connus pour avoir invent√© l’Internet et domestiqu√© l’humain. Pendant que l’humain travaille pour gagner leurs croquettes, les chats dorment, font pipi sur le canap√© et cr√©ent divers sites destin√©s √† occuper le cerveau de leurs fid√®les compagnons. Puis, quand leurs humains de compagnie rentrent, le soir, fourbus et d√©confits, les chats les houspillent, pour le plaisir, se laissent caresser quelques minutes, pour asseoir leur domination, puis sortent les griffes pour bien montrer qui est le boss.

Et les autres f√©lins, ceux qui ont choisi la voie de l’ind√©pendance et l’appel de la jungle. Ils savent √™tre mignons, ronronner et dormir dans des positions idiotes, mais sont trop fiers pour en faire un projet professionnel.
Il en existe de très nombreuses variétés.
Le tigre, curieux animal curieux, malheureusement en voie d’extinction car l’on s’en sert pour fabriquer les tristement c√©l√®bres Frosties. Son anc√™tre, le tigre √† dent de sabres, a d’ailleurs √©t√© une des premi√®res victimes de la politique de d√©responsabilisation crasse de la gauche. Le seul qui a pu r√©chapper √† ce sort funeste est le tigre des bois, en latin Tiger Woods, gr√Ęce √† ses rayures qui lui permettent de se dissimuler et sont particuli√®rement chic cette ann√©e, sa passion pour le golf qui lui assure la protection des grands de ce monde, et son farouche instinct reproductif gr√Ęce auquel si on tue un de ses petits pour le mettre devant la chemin√©e, bah, c’est pas si grave, il lui en reste plein.

Le lynx, f√©lin pr√©f√©r√© des vieux geeks et des professeurs de Scrabble, reconnaissable au petit plumeau qu’il a sur les oreilles

Le serval, qui a eu le courage d’abandonner sa carri√®re dans les Marvel avant qu’on ne lui consacre un navet.

Le lion, pour rugir de plaisir, menac√© d’extinction volontaire apr√®s avoir entendu dire que Pow Wow allait peut-√™tre se reformer.

Le caracal, qui est un genre de lynx mais en pas pareil.

Le vieux félin, qui a un blog un peu vulgaire.

Le chat rubigineux, qui a un nom rigolo et une tête de con.

L’ocelot, seul f√©lin originaire de Norv√®ge.

La panth√®re, que l’on confond souvent avec le cam√©l√©on car elle peut √™tre rose, noire, tachet√©e ou fuchsia.

Le jeopardy, un f√©lin particuli√®rement √©nervant qui ne r√©pond jamais aux questions qu’on lui pose.

Et le puma. Un animal fourbe et mesquin, inscrit au livre Guinness des records en tant qu’animal ayant le plus grand nombre de d√©nominations. Parmi lesquelles celle qui nous int√©resse, le cougar. Pourquoi ce regain d’int√©r√™t pour ce f√©lin, certes de couleur uniforme, mais pas plus int√©ressant, en soci√©t√©, qu’un jaguarondi ou m√™me qu’un manul ? Il faut savoir que le puma est tr√®s jaloux du chat. Lui aussi aspire √† une vie paisible, confortablement install√© sur le canap√© devant la t√©l√©. Mais va convaincre les gens de te caresser distraitement, du bout des doigts, tout en √©p√©pinant leurs haricots, alors que, confortablement lov√© sur leurs genoux, tu p√©tris doucement et amoureusement leurs cuisses du bout des griffes quand tu peux peser jusqu’√† 120 kilos ? Crois-tu qu’ils t’appelleront Kiki ou Minouche, qu’ils te construiront une pumati√®re de 2 m√®tres sur 2 pour que tu puisses sortir √† ta guise, qu’ils t’ach√®teront des baballes de 37 kilos ? Le racisme anti-lourds est encore tr√®s fort dans nos soci√©t√©s et le puma en souffre. Pour se rapprocher de l’homme et de son canap√©, il a donc d√©cid√© de se lancer dans le commerce de chaussures de football. Mais cela n’a pas suffi. Aujourd’hui, il profite que bien des gens, ayant abandonn√© les √©tudes trop t√īt pour devenir repr√©sentants de commerce afin de pouvoir se payer une Jaguar, ignorent tout de ses multiples d√©nominations, pour tenter un come-back. Par le biais, signe qu’il conna√ģt bien notre soci√©t√©, d’un site de rencontres. H√©las, mal conseill√©, au lieu d’une photo trop mignonne

il a pr√©f√©r√© utiliser pour sa campagne publicitaire cette dame, peut-√™tre sympathique, mais bon, on la conna√ģt pas, quoi, on voit pas ce qu’elle vient faire l√†

Quel con, ce cougar !


:\'(:-/:-):-D\\o/ (18 votes, moyenne: 4.78)
Pondu par raph le Wednesday 19 January 2011 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

On peut jamais rien faire avec des dictateurs

L’actualit√© r√©cente nous oblige √† nous poser cette question fondamentale :
Que fout un dictateur déchu de ses journées ?

– Bonjour, je suis votre conseiller P√īle Emploi. J’ai √©tudi√© votre CV… Je vois, l√†, dictateur de 1971 √† 1992. C’est un beau parcours, bravo, vous devriez mettre √ßa en avant positivement sur votre CV. Votre endurance, votre aptitude au leadership… Le fait aussi que vous soyez rest√© inflexible malgr√© la pression populaire. Tr√®s bon, √ßa. Cela veut dire que vous √™tes capable de garder le cap que vous vous √™tes fix√© m√™me si cela doit vous rendre impopulaire… Pourquoi avez-vous quitt√© votre poste de dictateur ? ¬Ľ
– Eh bien, j’ai √©t√© victime d’une odieuse insurrection populaire… ¬Ľ
– Vous n’avez pas de certificats de travail ? ¬Ľ
– Ceux qui m’ont remplac√© ont refus√© de m’en signer un. Mais je peux vous montrer quelques articles de presse √©logieux ! ¬Ľ
– “Le Grand Leader entra√ģne notre Pays sur la voie du Progr√®s gr√Ęce √† sa pratique √©clair√©e de la Torture et sa d√©cision courageuse d’enfermer les journalistes √† la solde de l’Ennemi”… Tr√®s bon, √ßa, on voit que vous √™tes quelqu’un de d√©termin√©. Pourquoi cela ne figure-t-il pas √† votre dossier ? ¬Ľ
– Vous savez ce que c’est, notre √©poque ne reconna√ģt plus le savoir-faire des artisans. On ne sait plus rigoler comme autrefois. ¬Ľ
– Attendez… je vois ici que vous aviez √©t√© port√© au pouvoir gr√Ęce au soutien am√©ricain. Et que la France a toujours entretenu des relations troubles avec vous. Et que la demande de bloquer vos comptes en Suisse est en suspens depuis 18 ans. Apparemment, vous avez un bon r√©seau de connaissance, vous devriez indiquer quelques r√©f√©rents sur votre CV. ¬Ľ
– Quand on est dictateur au ch√īmage, tous vos anciens amis vous oublient. ¬Ľ
– Les gens sont si ingrats, de nos jours. Dans quel secteur aimeriez-vous retrouver de l’embauche ? ¬Ľ
– Eh bien, je veux reprendre ma place l√©gitime dont le peuple m’a injustement chass√© ! ¬Ľ
– Vous avez de l’ambition, c’est bien, c’est courageux. Mais un peu trop pass√©iste. Il faut se montrer r√©aliste, si aucun poste de dictateur n’est √† pourvoir dans votre pays, il faudra viser autre chose. Peut-√™tre d’autres pays cherchent-ils un conseiller strat√©gique ? Et puis vous savez, de nombreuses entreprises ont des CEO dictatoriaux sans que cela ne provoque jamais la moindre intervention militaire, vous devriez y r√©fl√©chir. Vous n’avez pas indiqu√© de hobbies. ¬Ľ
– J’adore jouer √† Civilization. Je pourrais y passer des journ√©es. Mais je ne comprends pas pourquoi mes citoyens finissent toujours par √™tre m√©contents… Peut-√™tre parce que je refuse de jouer √† un autre niveau que ‘Divinit√©’ ¬Ľ
– Mouais… ¬Ľ
– Et sinon, je m’informe beaucoup sur la situation dans mon pays. Au cas o√Ļ la situation d√©g√©n√©rerait et qu’ils auraient besoin de moi, vous voyez ? Et je me suis cr√©√© une fanpage sur Facebook et un compte Twitter. A 500 followers je poste une photo de moi en slip et √† 100’000 fans je tente un putsch. ¬Ľ
– Bon, tr√®s bien, vous vous int√©ressez aux r√©seaux sociaux, cherchez donc un emploi de community manager. Si je vous revois le mois prochain, je vous demanderai 27 preuves de recherche d’emploi. ¬Ľ
– Toi, tu seras le premier pendu quand j’aurai repris le pouvoir. ¬Ľ
– Pla√ģt-il ? ¬Ľ
– Non, rien, je pensais √† voix haute. Au revoir. ¬Ľ


:\'(:-/:-):-D\\o/ (14 votes, moyenne: 4.57)
Pondu par raph le Monday 17 January 2011 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

Qu’est l’amour ? B√©b√© ne me blesse pas, non plus.

De tout temps, l’homme de sexe masculin s’est vou√© tout entier √† une t√Ęche ardue mais √ī combien gratifiante : voir sous les jupes des filles. Bien s√Ľr, les sites plus ou moins s√©rieux t’expliquant l’art de courir le guilledou foisonnent. Mais finalement, comme l’a si bien expliqu√© le grand philosophe Mel Gibson, le mieux, pour conter fleurette, c’est encore de comprendre ce qui se passe dans la t√™te des femmes.
Et pour cela, nous avons √† disposition un outil merveilleux : l’alcoolInternet !
Ainsi, penchons-nous, veux-tu bien, sur le profil de Coralie, experte love pour Girls.fr, ce fabuleux site d√©couvert gr√Ęce au jeune mais logorrhique Odieux connard. Car qui mieux qu’une experte love sait ce qu’est le love, je te le demande ?
Coralie, 25 ans, est √©tudiante en lettre. Pas en lettres, attention, en lettre. Elle a re√ßu une lettre, un jour, je crois que c’√©tait de son oncle enfin, ce n’est pas pr√©cis√©, et depuis, elle l’√©tudie. Coralie a trois bestah, un bestoh et une biographie qui pourrait √™tre celle de milliers de jeunes filles d’aujourd’hui si les jeunes filles d’aujourd’hui vivaient dans une sitcom √† rires enregistr√©s.

Et, donc, elle cherche le prince charmant. Ce qui est un peu limite de la part d’une experte love, mais Lao Tseu ne disait-il pas que les cordonniers √©taient les plus mal chauss√©s ? Coralie, donc, cherche chaussure √† son pied. Je cite. Parce que c’est l√† que √ßa devient important. Pour comprendre ce que veulent les jeunes filles d’aujourd’hui, tu vois ?

Mais non, pas celui de Walt Disney !

Tu m’√©tonnes. Le prince charmant de Walt Disney, c’est un mec, il d√©barque, il se bat contre des ronces, un dragon, tout √ßa pour emballer une fille qu’il a jamais vue, avec laquelle il a m√™me pas chatt√©, qu’il n’a m√™me jamais pok√©e, vu que la meuf elle pionce depuis cent ans. Bon, admettons, il a vu sa petite annonce dans l’Hebdo, “jf sommeil lourd ch jh pour r√©veil c√Ęlin”, il a trouv√© √ßa si subtil et profond qu’il est tomb√© amoureux. La fille, au bout de cent ans, d√©j√† tu peux √™tre s√Ľr qu’au r√©veil le premier truc qu’elle va dire c’est ouhlala je suis pas √©pil√©e hihihi, √ßa va bien p√©ter l’ambiance, mais passons : le prince, il arrive, il roule une grosse galoche √† la fille qui doit avoir une telle haleine que le dragon, elle aurait pu le mettre √† terre en une demi seconde. Il est pas romantique, le mec, il est juste super mort de faim.

L’autre… le vrai !

Oui, y a √ßa, aussi. Non seulement il est chelou, le prince de Walt, mais en plus il a m√™me pas la d√©cence d’exister.

Celui qui vous harcèle de texto enflammés et vous tags dans toutes ses photos sur Facebook.

Voil√†, c’est donc √ßa le romantisme en 2011. Je dirais bien monde de merde, mais tu vas me prendre pour un vieux con. Le type, il t’envoie 300 sms par jour, “LOL l√† je suis √† un feu rouge, √ßa me fait tro pens√© √† toi, MDR, comme tu av√© di ke tu aim√© bi1 les communisses” “LOL sa viens de pass√© o vaire, comme quan on av√© mang√© des √©pinarres LOL tu me mank baybay jtm tmtc”, je suis pas √©tudiante en lettre, mais je pense quand m√™me qu’il passe assez vite de “trop chou” √† “gros relou”. Et comme il veut qu’on ne voie plus que lui sur ton facebook, c’est une fa√ßon moderne de marquer son territoire, c’est plus humain que pisser partout et moins artisanal qu’un √©norme su√ßon, il te tags. Partout. Sur les images dor√©es, sur tous ses chiffons d’azur, sur l’√©tang soleil moisi, sur les ailes des oiseaux, au fond d’un vieux volcan, il tague ton nom. Sur la photo prise √† l’anniversaire de son pote Roger, o√Ļ il est saoul, couch√© par terre, avec des marques de rouge √† l√®vres et un bonnet phrygien, il tags ton nom.

Celui qui vous emmène au japonais

Un resto, donc, pas un copain √† lui. C’est pas un peu has been, les sushis ?

√† n’importe quelle heure

Moi le mec qui me r√©veille √† trois heures du matin pour m’amener au japonais, le resto, pas un pote √† lui, il en prend une.

et viens vous chercher en voiture à 3h du matin lors de vos virées nocturnes entres copines !

Les horaires des vir√©es sont plus pr√©cis que ceux des japonais, heureusement. Bon, l√†, par contre, c’est du romantisme : ta copine sort virer avec ses copines et tu n’en profites m√™me pas pour picoler plus que de raison, c’est de l’abn√©gation, c’est beau.

Je suis à la recherche du grand amour,

Tu m’√©tonnes ! Le mec qui passe sept heures par jour √† te taguer sur facebook, c’est pas un flirt ridicule, c’est du s√©rieux !

celui qui fera scintiller mes yeux et se tordre mon ventre

Le ventre qui se tord ? √áa c’est pas le grand amour, ma fille, c’est les sushis de trois heures qui √©taient pas frais !

tellement je serais amoureuse !

Le grand amour tellement je serais amoureuse… Je pense que Coralie a sa chance avec Obispo.

Bref, donc, jeunes gens qui √™tes √† la recherche de la princesse charmante, vous savez ce qu’il vous reste √† faire, taguer des photos sur Facebook et leur envoyer 200 sms par jour. Si avec √ßa elles tombent pas toutes, je ne comprends plus rien.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (14 votes, moyenne: 4.86)
Pondu par raph le Thursday 13 January 2011 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

Un ver, ça va

Chaque ann√©e, l’association Pro natura √©lit son animal de l’ann√©e. Cela permet √† l’√©lu de mieux se faire conna√ģtre, de parler de son travail qu’il accomplit souvent dans l’ombre.
En 2004, le sacre du li√®vre brun, avait fait jaser tant il est de notori√©t√© publique que cet animal est un gros branleur. En 2005 vint le tour du l√©zard agile, choix discutable car il stigmatisait une fois de plus les maladroits et il ne faudra pas s’√©tonner, √† force de mettre cette cat√©gorie de la population √† l’index, si un jour √ßa p√®te.
En 2006, le bouquetin gagnait, au terme d’un marathon √©lectoral qui fit un v√©ritable tintamarre.
Vainqueur en 2008, le calopt√©ryx √©clatant est h√©las rest√© dans l’ombre commun, vainqueur en 2007.
En 2009, l’ours brun √©tait enfin titr√©, un choix l√©gitime mais qui donna lieu √† de houleux d√©bat sous pr√©texte que deux animaux bruns en cinq ans, c’√©tait un peu beaucoup.
L’an dernier, l’abeille √† longues antennes n’avait pas r√©ussi √† faire le buzz.
C’est le lombric qui a √©t√© choisi cette ann√©e. F√©licitations √† lui. C’est m√©rit√©.

Car le lombric, ce malaim√©, est issu d’une famille qui a beaucoup souffert (les lumbricid√©s (aucun rapport avec la lubricit√©), ordre des oligoch√®tes, classe des clitellates, embranchement des ann√©lides). Il est souvent raill√© car il se nourrit de compost, ce qui est encore tr√®s mal per√ßu en soci√©t√© de nos jours. Or, quelle √©conomie, quel gain de temps, cela serait si les gens, au lieu de chats, de chiens ou d’axolotls, se mettaient √† adopter, comme animal de compagnie, des vers de terre ! Plus besoin de se dire, oops, c’est jeudi, j’ai encore oubli√© de sortir le seau √† compost (attention, toutefois, jeunes c√©libataires, si vous d√©cidez d’adopter un lombric (et de le nommer Jean-Eric), le carton de pizza se composte tr√®s mal, contrairement au ticket de m√©tro).

Preuve que le lombric d√©range, non seulement le peu d’articles que lui consacre la presse, trop soucieuse de d√©fendre les int√©r√™ts des puissants en nous d√©tournant de cet animal modeste mais courageux, mais surtout, cette croyance populaire trop r√©pandue, probablement colport√©e par des groupes organis√©s d√©cid√©s √† lui nuire. Une fois coup√© en deux, le ver de terre ne se d√©double pas. Il fait ce que fait tout √™tre vivant s√©rieux et raisonnable dans la m√™me situation, il meurt dans d’atroces souffrances. Et s’il d√©range, c’est peut-√™tre √† cause de sa sexualit√© d√©brid√©e: hermaphrodite, il poss√®de des testicules dans ses 10 et 11e segments et des ovaires dans le 13e, ce qu’il fait qu’il peut tr√®s bien √™tre couillu et f√©minine sans √™tre tax√© d’incoh√©rence. Au moment de la reproduction, nous dit le po√®te, deux vers s’accouplent en position t√™te-b√™che, √©troitement unis par la s√©cr√©tion muqueuse du clitellum, ce qui fera r√™ver, j’en suis certain, nombre de lecteurs adolescents.

Alain Peyrefitte n’a-t-il pas d√©clar√©, un soir de d√©lire parano√Įaque, “quand le lombric s’√©veillera la terre tremblera” ? Il faut en effet savoir, c’est important d’en √™tre conscient, qu’il y a environ, chez nos voisins les Fran√ßais, environ 66 fois plus de kilos de lombrics que de kilos de Fran√ßais, ce qui laisse songeur, et il faut probablement voir la patte du Mouvement pour la Lib√©ration des Lumbricid√©s dans les r√©centes attaques terroristes dont ont √©t√© victimes r√©cemment de nombreux groupes d’oiseaux.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (9 votes, moyenne: 4.56)
Pondu par raph le Thursday 6 January 2011 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

2011, année de la bronze

En ce d√©but d’ann√©e, vous vous demandez tous, du moins ceux d’entre vous qui utilisent le calendrier gr√©gorien, mais franchement, il est bien plus pratique que le calendrier sayana, ce que nous r√©serve 2011. Je laisse √† d’autres le soin de se livrer √† des pr√©visions m√©t√©orologiques, √©conomiques, astrologiques ou zoologiques, pour me concentrer sur des faits, on n’est pas l√† pour raconter n’importe quoi, il y a des h√ītels pour √ßa.

2011 est une ann√©e de type impair, c’est √† dire qu’il n’y aura ni Jeux olympiques ni Coupe du monde de football ni fin du monde pr√©vue (mais dans ce domaine, on n’est jamais √† l’abri d’une surprise). 2011 est d’ailleurs un nombre premier et qui a donc l’amusante particularit√© de ne pas √™tre divisible par 43, une information qui semble ne pas pr√©senter le moindre int√©r√™t. Toutefois, l’ann√©e 2011 sera marqu√©e par des √©v√©nements importants : la Coupe du monde de Cricket et le mariage du prince Albert. De plus, l’ONU l’a nomm√©e √† la fois ann√©e internationale de la jeunesse : dialogue et compr√©hension mutuelle (avec son amie 2010 car il faut bien deux ans pour comprendre les jeunes, ces √™tres √©tranges et malicieux qui <3 best√†√†h plus que koupiin), Ann√©e internationale des personnes d’ascendance africaine , Ann√©e internationale des for√™ts et Ann√©e internationale de la chimie, autant de th√®mes sur lesquels nous aurons souvent l'occasion de revenir. Inutile donc de pr√©ciser que 2011 va √™tre particuli√®rement joyeuse pour les chimistes noirs arboricoles et je sais qu'ils sont nombreux √† lire ce blog. On d√©plorera au passage l'absence d'Ann√©e internationale des objets qui font pouet quand on appuie dessus, qui se fait cruellement sentir et nombreux sont ceux qui y voient une forme de censure d√©guis√©e. Selon nos amis chinois, toujours aussi fac√©tieux, 2011 sera l'ann√©e zodiacale du li√®vre de m√©tal*. Le li√®vre, cousin sauvage du lapin, peuple nos for√™ts o√Ļ il gambade gaiement devant les phares des voitures et est reconnaissable facilement par les promeneurs citadins gr√Ęce √† sa gr√Ęce, √† sa couleur li√®vre et au fait qu'il ne ressemble pas du tout √† un chevreuil ou √† un sanglier. Les personnes n√©es durant l'ann√©e du li√®vre de m√©tal sont vives, sautillantes, r√©sistantes √† la chaleur et de couleur li√®vre. Je prie toutefois ceux qui souhaiteraient devenir parents d'un petit li√®vre de m√©tal, et c'est un voeu l√©gitime, d'attendre la fin de ce post avant de faire leurs cochonneries, merci. Politiquement, 2011 sera marqu√©e par des √©lections en Suisse qui n'ont pas fini de nous faire rigoler et par un exode massif vers l'√©tranger et la fin octobre. 2011 est une ann√©e particuli√®rement probl√©matique pour tout ce qui est des rimes. Les experts n'ont relev√© que "2011, ann√©e du bronze". Seules les ann√©es 2014 et 15 font pire dans ce domaine, alors que 2012 (ann√©e de l'arbouse) et 2013 (ann√©e de la catachr√®se) s'en sortent la t√™te haute. * ou du chat, ou du lapin, suivant les sources, comment veux-tu t'y retrouver ?


:\'(:-/:-):-D\\o/ (15 votes, moyenne: 4.67)
Pondu par raph le Monday 3 January 2011 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.
Les textes ne sont pas libres de droits. - Trifouillť avec Wordpress. La banniŤre est de Luria