Bon pour ton poil - Der Blog, der lolt

Je m’appelle Hellène

L’autre jour, j’ai gagnĂ© 100 francs au tactilo. Plus jeune, je me serais empressĂ© d’aller les dĂ©penser dans quelque bar louche des faubourgs. Mais j’ai dĂ©cidĂ© de plutĂ´t les faire fructifier.

Mais des annĂ©es d’anarchozieglerisme forcenĂ© laissent forcĂ©ment des traces et je n’ai pu me rĂ©soudre Ă  acheter actions, obligations ou FC Sion, tous facteurs de rĂ©cession.

J’ai dĂ©cidĂ© d’investir dans une valeur actuellement en baisse, mais qui reprendra bientĂ´t des couleurs : J’ai rachetĂ© la Grèce.

La première chose que j’ai faite est de changer ce nom, trop pĂ©joratif, pas assez signifiant, trop gras, trop salĂ©. J’aurais pu opter pour la version originale, hellas, ce n’Ă©tait pas une bonne idĂ©e. J’ai donc dĂ©cidĂ© de miser sur une nouvelle identitĂ© moderne, de faire ressortir les aspects positifs du cĂ´tĂ© lipide de ce nom, tout en insistant sur les valeurs traditionnelles du pays : la Grèce s’appelle dĂ©sormais Omega 3. Et sa capitale n’est Ă©videmment plus Athènes, mais Epidaure.

Puis je me suis penchĂ© sur les infrastructures. Il y a vraiment beaucoup de laisser-aller dans ce pays. Que vont penser les touristes s’ils voient toutes ces vieilles pierres un peu partout dans le pays ? J’ai donc dĂ©cidĂ© de rassembler un peu tout ça, d’optimiser les ressources pierreuses du pays et de rendre l’Acropole Ă  son utilisation première, l’Acrobranche.

Pour amĂ©liorer l’image du pays Ă  l’Ă©tranger, j’ai Ă©galement pris soin de veiller Ă  redorer sa rĂ©putation online, en effaçant tant que faire se peut toute rĂ©fĂ©rence Ă  Nana Mouskouri ou Demi Roussos, puis en demandant Ă  un pool sĂ©lectionnĂ© de blogueuses de repenser les recettes de la moussaka et des dolmadaki pour les rendre plus urbaines, plus branchĂ©es et plus ayurvediques. Je suis assez partant pour les macarons d’aubergines aux trois huiles et leur cupcake viticole aux verrines de saveurs mĂ©diterranĂ©ennes.

J’ai Ă©galement dĂ©cidĂ© de me repencher un peu sur toutes ces histoires de mythologie. A mon avis, c’est trop compliquĂ©, il y a bien trop de personnages, ce n’est pas vendeur. Prenez l’histoire d’Oedipe, par exemple: c’est bien trop complexe.

VoilĂ . Avec ces mesures, je compte bien rĂ©aliser une intĂ©ressante plus-value dans quelques annĂ©es, et racheter alors le Portugal, l’Espagne et la France. Et me garder la Coupe d’Europe 2004 en souvenir.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (33 votes, moyenne: 4.61)
Pondu par raph le Monday 29 March 2010 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tęte.

Tout mouton tondu couine

Le langage sms est un fascinant laboratoire linguistique en mouvement perpĂ©tuel, qui n’a d’Ă©gal pour le non-initiĂ© que le Calamin dans sa facultĂ© Ă  te coller un mal de crâne encore plus douloureux que l’Ă©coute du dernier tube de Justin Bieber.

Jour après jour, de nouvelles abrĂ©viations naissent et se rĂ©pandent mystĂ©rieusement de par le vaste monde, le rendant toujours plus abscons aux yeux de ceux qui n’ont pas fait sms deuxième langue. Alors que tu te rĂ©jouissais vaguement d’avoir compris DTC et mmporporg, voilĂ  que surgit sur le mur facebook de ton petit neveu une foultitude de nouveaux acronymes violents non-identifiĂ©s. Et tes plongĂ©es dĂ©sespĂ©rĂ©es dans google pour tenter de trouver un dictionnaire en ligne n’ont fait que renforcer ta perplexitĂ©. Surtout que tu avais dĂ©jĂ  mis trois heures Ă  comprendre que ce JĂ Ă anpàátriic fFfourchOOO qui t’avait demandĂ© en amitiĂ© quelques semaines auparavant Ă©tait bel et bien ton neveu.

tkt je v td tmtc

<3 : ne se prononce pas "est plus petit que trois" mais bel et bien "Belle marquise d'amour vos beaux yeux mourir me font". Synonyme : jtm tkt : Abréviation de "Ta Katie t'a quitté, mais ne te fais donc pas de soucis, la vie continue, tu serais partant pour des moules et des frites et du vin de Moselle ?", s'emploie, par extension pour dire "Ne te fais pas de soucis" wtf : pour What the fuck. Que l'on peut traduire par Que l'enculé. Interjection servant à manifester une vive et intense surprise. A ne pas confondre avec wwf, interjection servant à manifester que des petits animaux mignons sont en danger. ^^: prononcer "circonflexe circonflexe". Comme toutes les abréviations et smileys symbolisant le rire, il ne signifie pas vraiment "Que d'esprit, que de répartie, je n'en puis plus, j'en ris aux larmes" mais "là je sais pas trop quoi dire, alors dans le doute, je vais prétendre que je ris". Selon certains chercheurs norvégiens, cette habitude de croire que l'on rit alors qu'il n'y a pas grand chose de drôle viendrait d'Hélène et les Garçons. jfgi / lmgtfy. Abréviation signifiant soit : "Je n'ai pas la réponse à ta question. Or, je suis de ces gens qui aiment aider. De plus, je suis assez fier. Il en résulte donc de la frustration qui se mue en agressivité gratuite. Plutôt que d'avouer que je n'en sais fichtre rien, je préfère te rappeler l'existence des moteurs de recherche, quand bien même je sais que ce n'est pas ce que tu me demandes", soit : "Quelqu'un a déjà posé cette question il y a six mois sur un autre forum. Je ne tolère pas que l'on ne connaisse pas internet par coeur, car je considère internet comme un ami personnel." C'est sûr que jfgi, c'est plus court. tmtc: abréviation de Toronto Mennonite Theological Centre, mais aussi de "Toi même tu sais". J'ai beau chercher, je ne comprends pas le sens de cette expression. Je pense donc que c'est une stratégie habile pour contrer les effets du langage sms. Car il arrive parfois qu'à force de tout raccourcir, on se retrouve avec de la place en trop. Si tu es journaliste, tmtc. Rien de tel, donc, qu'une expression qui ne sert à rien pour ni vu ni connu regagner quatre signes perdus au détour d'un jtltc1pf mal négocié.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (21 votes, moyenne: 4.33)
Pondu par raph le Tuesday 23 March 2010 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tęte.

LĂ©a, passion politique

Autrefois, les hommes s’aimaient les uns les autres. La violence a Ă©tĂ© inventĂ©e en 1979, quelques mois après le lancement du premier jeu vidĂ©o violent, Asteroids.

Forts de ce constat, les parlementaires suisses ont dĂ©cidĂ© de rĂ©agir en demandant l’interdiction des jeux vidĂ©os violents.

Contrairement aux Ă©lus qui ont soigneusement prĂ©parĂ© leur dossier, quand on voit un jeune passer huit heures par jour enfermĂ© dans sa chambre, sans jamais voir personne, Ă  jour Ă  GTA ou Manhunt, on se dit, naĂŻvement, que c’est peut-ĂŞtre un symptĂ´me et pas une cause. N’importe quoi. Quand enfin ces horribles divertissements qui mettent notre sociĂ©tĂ© en pĂ©ril disparaĂ®tront, ces gens auront enfin des amis, avec qui ils iront se divertir sainement. Enfin, quand on aura interdit ces jeux vidĂ©os, ainsi que Cluedo, Risk, les Ă©checs et, surtout, le pendu.

Car, contrairement aux fans de films de guerre, aux amateurs de boxe, aux fĂ©rus de corrida et aux militants de l’UDC, les gamers ne savent pas faire la diffĂ©rence entre le virtuel et la rĂ©alitĂ©. Quand ils ont passĂ© des heures Ă  dĂ©zinguer sur leur ordinateur, ils sortent aussitĂ´t faire la mĂŞme chose dans la rue. Tu te demandes sans doute pourquoi les jeux vidĂ©os sont plus dangereux que les films ou que les livres violents ? Eh bien, essentiellement parce que c’est comme ça et pas autrement, et qu’une Ă©tude australienne le prouve.

Mais il ne faut pas se limiter aux jeux violents. Les jeux de courses de voitures sont la cause de 97% des accidents, selon une étude kazakhe. Les autres sont provoqués par des fans de Tetris.

De même, la crise est, une étude norvégienne le souligne, le fait des amateurs de jeux de gestion. Forcément, quand tu as passé ton adolescence à vendre et racheter des footballeurs, des bateaux, des trains, des fêtes foraines et des bébés animaux, tu ne recules plus devant rien.

Les férus de jeux de hockey sur glace vivent souvent de cruelles désillusions : après avoir fait gagner, manette en main, plusieurs matches de suite au HC Bienne, ils peinent à différencier le jeu de la réalité et quand ils se rendent compte que les vrais joueurs ne rééditeront pas cet exploit, ils en éprouvent de la rancoeur, et il ne faut pas chercher plus loin les causes des débordements à répétition après les rencontres.

Moi, par exemple, j’ai Ă©tĂ© accro Ă  Lemmings. Eh bien aujourd’hui encore le matin, quand je sors du train et que je vois cette foule humaine avancer par grappe vers les sorties de la gare, j’ai souvent envie de coller un bloqueur de chaque cĂ´tĂ©.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (21 votes, moyenne: 4.90)
Pondu par raph le Thursday 18 March 2010 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tęte.

RĂ©gion d’honneur

Je ne sais pas si ça se sait, mais nos sympathiques voisins français sont actuellement en pleine campagne pour les rĂ©gionales puisque, pour eux, tout ce qui est rĂ©gional est Ă  la campagne. Le grand vainqueur du premier tour est le poncif “le grand vainqueur de ce premier tour est l’abstentionnisme“.

Mais c’est normal. La politique, c’est compliquĂ©. Les rĂ©gionales, c’est compliquĂ©. La preuve, hier, tout le monde se demandait s’il fallait donner ou non des estimations avant 20 heures, alors que sur une majoritaire en deux tours, savoir que le Nouveau Parti des Amis de la Truite a fait 7,14%, c’est Ă  peu près aussi utile qu’un vilebrequin dans l’armoire d’un mec chroniquement gauche. Si mĂŞme les plus fins des analystes pensent que le vote c’Ă©tait “pour ou contre Nicola Sirkis ?” et non pas “Quelle est ta rĂ©gion prĂ©fĂ©rĂ©e ?” et s’obstinent Ă  te donner des rĂ©sultats nationaux pour une Ă©lection tellement rĂ©gionale que c’est mĂŞme dans le titre, comment veux-tu que les gens prĂ©fèrent aller voter plutĂ´t que de regarder l’hommage Ă  Jean Ferrat sur France 2 ?

Fidèle Ă  sa longue rĂ©putation de sĂ©rieux et d’abnĂ©gation, le blog Bon pour ton poil t’aide donc Ă  choisir, pour que ton deuxième tour soit doux et soyeux et que le grand perdant, ce soit l’abstention (puisque si tous les lecteurs de ce blog qui n’ont pas votĂ© au premier tour votent au second, elle reculera d’au moins 0,000000017 % (estimation Ipsos), ce qui serait dĂ©jĂ  une belle victoire pour la dĂ©mocratie)

Alsace
RĂ©gion pittoresque Ă  la gastronomie roborative, l’Alsace a dĂ©jĂ  causĂ© le suicide de 924 commentateurs sportifs de France TĂ©lĂ©vision condamnĂ©s Ă  dresser le portrait de JĂ©rĂ´me SchĂĽfftenhagnheim, postier Ă  Gertscherswiller et avant-centre du FC Pfäffenfingenschlossheimdorfwiler, hĂ©ros du derby contre Horschpfschftsingen, avant le palpitant match contre Gueugnon en 1/128es de finale de la Coupe de la Ligue.

Aquitaine
Comme ça, on pourrait penser que j’ai oubliĂ© l’Aquitaine dans mon post. Pas du tout. C’est juste que j’ai appris que cette rĂ©gion Ă©tait la seule oĂą le Modem Ă©tait qualifiĂ© pour le second tour. J’en dĂ©duis donc que l’Aquitaine n’existe probablement pas.

Auvergne
RĂ©gion oĂą, Ă  chaque fois qu’un volcan s’Ă©teint, un ĂŞtre s’Ă©veille – autant te dire que ça fait plusieurs siècles que tout le monde y roupille.

Bourgogne
RĂ©gion uniquement peuplĂ©e d’escargots et de vignerons.

Bretagne
La Bretagne est la terre d’origine des Bretons, des gens qui s’appellent Yann ou LoĂŻc, sont marins et boivent tellement qu’ils appellent leurs crĂŞpes galettes.

Centre, centre, mais centre ! Mais pourquoi t’as pas centrĂ© ? J’Ă©tais seul au premier poteau !

Champagne-Ardenne
A ne pas confondre avec la rĂ©gion belge de Stonen’ch-Ardennes.

C’est bien beau de vouloir faire choisir sa rĂ©gion prĂ©fĂ©rĂ©e, mais y a toujours un moment oĂą ça se Corse

La Franche-ComtĂ© est ainsi nommĂ©e parce que ses habitants disent toujours la vĂ©ritĂ©, mais n’ont qu’un seul sujet de conversation (hors mĂ©tĂ©o), le fromage.

ĂŽle-de-France
Mon Ă®le de France prĂ©fĂ©rĂ©e, c’est l’Ă®le de Sein, car elle est très pittoresque.

Languedoc-Roussillon
RĂ©gion composĂ©e du Languedoc, ainsi nommĂ© parce qu’on y parle la langue d’oc, ainsi nommĂ©e parce que tous les mots sont remplacĂ©s par le mot oc, ce qui va permettre Ă  ma très mauvaise blague sur le Roussillon de passer inaperçue : Oc oc oc oc oc oc oc, oc oc oc. Oc oc, lol.

Limousin
Région dont les habitants se déplacent exclusivement en limousine.

Lorraine
La Lorraine, avec mes sabots, a Ă©tĂ© ainsi nommĂ©e en mĂ©moire de sa plus cĂ©lèbre ressortissante, Lorraine Bacalle, actrice, chanteuse, et inventeuse de la recette de la salade de tarte au porc-patate-crème-porc (c’est dĂ©licieux avec un peu de crème et quelques patates).

Midi-PyrĂ©nĂ©es, je ne vois donc pas pourquoi tu t’obstines Ă  le chercher Ă  quatorze heures.

Nord-Pas-de-Calais
Non. Au Nord, pas de Calais. Au Nord, les corons. C’est pourtant clair, non ?

Basse-Normandie
cf. Haute-Normandie

Haute-Normandie
cf. Basse-Normandie

Pays de la Loire
Mammifère de la famille des gliridae, le loir est un rongeur aussi mignon que fouisseur. Wikipedia nous apprend qu’il mesure de 14 Ă  20 centimètres + 11 Ă  19 centimètres de queue, et c’est bien dans ces moments lĂ  que je regrette de n’ĂŞtre pas de ces gens qu’une bonne blague un tant soi peu croquignolette fait rire.

Picardie
Région extrêmement froide, où ont été inventés les surgelés, le skieur Franck Piccard et le marteau picard.

Poitou-Charentes
RĂ©gion oĂą l’on trouve des ânes, les baudets du Poitou, et des pantoufles, les charentaises, mais je te laisse l’entière responsabilitĂ© des blagues sur certaines cĂ©lèbres habitantes de la rĂ©gion qui en dĂ©couleraient.

Provence-Alpes-CĂ´te d’Azur
Aussi appelĂ©e PACA pour faire plus court. La boisson officielle de ses habitants, les PACAmanes, est le pastis parce qu’il te rend rond comme un ballon tout en Ă©tant plus jaune qu’un citron.

RhĂ´ne-Alpes
Je voudrais pas avoir l’air de dĂ©noncer mais les Alpes, vous Ă©tiez dĂ©jĂ  dans la rĂ©gion prĂ©cĂ©dente, vous pouvez pas venir aussi dans celle-lĂ , faut en laisser un peu aux autres montagnes.

Guadeloupe
Guyane
Martinique

Non mais attend, on avait dit qu’on faisait que la France mĂ©tropolitaine, en plus
La Réunion est prévue à 19 heures, je dois y aller.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (27 votes, moyenne: 3.89)
Pondu par raph le Monday 15 March 2010 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tęte.

Coeur de loup, peur du lit.

La tomate coeur de boeuf, charnue et peu juteuse, n’est pas parmi les plus appropriĂ©es quand il s’agit de montrer son mĂ©contentement aux chanteurs Ă©nervants. Comme Coeur de Pirate.

Coeur de Pirate, c’est une preuve supplĂ©mentaire que les QuĂ©bĂ©cois nous veulent du mal, gardant pour eux Kermess et Groovy Ardvaark et nous envoyant ce qu’ils font de pire, de Chouchou et Loulou Ă  Coeur de Poney en passant par Anthony Kavanagh. Coeur de Pigeon pousse la plaisanterie jusqu’Ă  faire semblant de ne pas avoir d’accent pentoute, ce qui donne Ă  ses intonations cette saveur niaiseuse en criss.

Alors tu vois, Coeur d’Enfants de Comme des Pirates a Ă©tĂ© Ă©lue meilleure chanson du monde de l’annĂ©e par les Victoires de la Musique, qui ont dĂ©finitivement le sens de l’humour. Mais de quoi parle cette chanson ? Et pourquoi la chanteuse a-t-elle une voix si agaçante ?

Comme des enfants – Coeur de Pirate

Les paroles viennent de Tourte.org, ce qui est particulièrement approprié.
Cette chanson s’appelle donc Comme des enfants, car elle parle de gens qui font des trucs comme des enfants (sauter dans les flaques, faire des caprices, ne pas aimer les courgettes, se rĂ©jouir de la sortie du prochain PokĂ©mon, vouloir des frites).

Alors tu vois, comme tout se mĂŞle
Et du coeur à tes lèvres, je deviens un casse-tête

LĂ  je t’arrĂŞte tout de suite : si tu es un casse-tĂŞte, tu n’es pas un jeu d’enfant.

Ton rire me crie, de te lâcher
Avant de perdre prise, et d’abandonner
Car je ne t’en demanderai jamais autant

Nous sommes manifestement devant une situation de rupture. LĂ  encore, le titre est assez mal choisi puisque les enfants, ça dit “T’es plus mon copain” et basta, ça ne nous impose pas trois couplets d’explication. Coeur de Pirate, je t’en prie, appelons-la Coeur est une jeune fille habile et mĂŞme quelque peu rusĂ©e : elle explique au charmant jeune homme au rire criard que c’est lui qui en fait veut secrètement qu’elle se barre tellement elle lui en demande beaucoup.

DĂ©jĂ  que tu me traites, comme un grand enfant

En plus, il l’a privĂ©e de tĂ©lĂ© et de dessert parce qu’elle n’avait pas fini ses devoirs conjugaux.

Nous n’avons plus rien Ă  risquer
A part nos vies qu’on laisse de cĂ´tĂ©

Je spoile un peu le couplet suivant mais nous sommes face à cette situation qui a inspiré tous les plus grands noms de la littérature, de D. H. Lawrence a Sacha Guitry, le triangle amoureux. Et, apparemment, le jeune cocu est sicilien et les jeunes cocuficateurs risquent donc leurs vies.

Mais il m’aime encore, et moi je t’aime un peu plus fort
Mais il m’aime encore, et moi je t’aime un peu plus fort

Donc lĂ , ça confirme que je ne te mentais pas au paragraphe d’avant. Il y a bien triangulation.

C’en est assez de ces dĂ©doublements

Alors si je puis me permettre, le problème, dans ce genre de situations, c’est justement l’absence de dĂ©doublement.

C’est plus dur Ă  faire, qu’autrement

Oui parce que quand c’est pas pareil, c’est moins facile que quand c’est plus la mĂŞme chose.

Car sans rire c’est plus facile de rĂŞver
A ce qu’on ne pourra, jamais plus toucher

Alors ce qu’elle ne pourra plus jamais toucher, c’est le garçon qu’elle aime encore plus fort que l’autre qu’elle aime moins fort qu’elle l’aime mais qui l’aime plus qu’elle l’aime moins. Plus. Par contre, plus il la fait rire, moins il la fait rĂŞver.

Non mais je sais, ça a pas l’air super clair comme ça (d’ailleurs, je ne suis pas le seul Ă  ne pas ĂŞtre sĂ»r de ne pas avoir tout compris). Mais Coeur de est quĂ©bĂ©coise ET c’est une femme en train d’expliquer Ă  un homme pourquoi c’est pas pareil, eux deux, tu vois, c’est justement parce que je t’aime que je te quitte, c’est pas toi, c’est moi, mais ça, peux-tu seulement le comprendre ? Alors dans ces circonstances, je la trouve Ă©tonnamment claire.

On se prend la main, comme des enfants
Le bonheur aux lèvres, un peu naïvement
Et on marche ensemble, d’un pas dĂ©cidĂ©
Alors que nos tĂŞtes nous crient de tout arrĂŞter

Mais finalement, ils dĂ©cident de ne pas tout arrĂŞter et d’aller au square ensemble jouer au sable.

Il m’aime encore, et toi tu t’aime un peu plus fort

MĂŞme les gens des sites de paroles sur internet semblent avoir un peu la tĂŞte qui tourne, lĂ .

Mais il m’aime encore, et moi je t’aime un peu plus fort
Mais il m’aime encore, et moi je t’aime un peu plus fort
Mais il m’aime encore, et moi je t’aime un peu plus fort

Coeur rĂ©pète bien plein de fois, pour ĂŞtre sĂ»re que le message passe, quand soudain c’est le…

Encore, et moi je t’aime un peu plus fort
Mais il m’aime encore, et moi je t’aime pas plus fort

FAIL !

MalgrĂ© ça il m’aime encore, et moi je t’aime un plus fort
Mais il m’aime encore, et moi je t’aime un peu plus fort

L’embĂŞtant avec cette chanson, c’est qu’elle reste.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (12 votes, moyenne: 4.58)
Pondu par raph le Sunday 7 March 2010 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tęte.

Kafka sur le gazon

J’avais marchĂ© plusieurs jours et plusieurs nuits (mais moins), par la forĂŞt et la montagne, sous la pluie brĂ»lante et le soleil battant. Je touchais enfin au but et dĂ©cidai de passer sous silence le fait qu’un arrĂŞt de bus m’y avait prĂ©cĂ©dĂ©.

Je reconnus immĂ©diatement la cabane, qui Ă©tait telle que je l’avais imaginĂ©e, vĂ©tuste mais dĂ©gageant une atmosphère de sĂ©rĂ©nitĂ©, avec juste une antenne parabolique en plus, et qui contrastait drĂ´lement avec le magasin de souvenirs adjacents. « Entre, je t’attendais », me dit sans tambour ni regrets une voix qui semblait sortie du fond des âges. Je m’essuyai nonchalamment les pieds sur le paillasson, oĂą Ă©tait Ă©crit « Un sourire ne coĂ»te rien mais produit beaucoup », notai la prĂ©sence, au-dessus de la sonnette d’un pannonceau prĂ©cisant « On ne voit bien qu’avec le coeur » et, effectivement, l’essentiel de la sombre demeure resta invisible pour mes yeux le temps que je m’habitue Ă  l’obscuritĂ© qui y rĂ©gnait. « Le bonheur, c’est quand on est bien », reprit la voix, avant d’ajouter « N’engueulez pas le patron, la patronne s’en charge. »

Pas de doute, j’Ă©tais bel et bien dans l’antre du vieux sage ardĂ©chois que l’on m’avait chaudement recommandĂ© sur internet, car tous les vieux sages tibĂ©tains, japonais et mĂŞme laotiens ne prenaient pas le moindre rendez-vous avant six mois. « La vieillesse est dans l’oeil de celui qui la voit, et la sagesse dans l’oreille des autres », me reprit-il, et je ne comprends toujours pas ce qu’il entendait par lĂ . « Oui oh, et pour la voix, c’est juste que je fume un peu trop, hein », ajouta-t-il.

J’entrepris alors de lui conter la raison de ma venue en ces lieux. Peu de temps auparavant, il m’Ă©tait arrivĂ© grand malheur : j’avais Ă©tĂ© taguĂ© dans une chaĂ®ne de blogs. Je savais que je ne pouvais simplement faire comme si de rien n’Ă©tait, sous peine que de terribles malheurs s’abattent sur moi et ma famille sur sept gĂ©nĂ©rations. La dernière fois que j’avais tentĂ© d’ignorer une telle chaĂ®ne (le tristement cĂ©lèbre questionnaire “quelles sont tes 103 couleurs prĂ©fĂ©rĂ©es, et pourquoi ?”) avait coĂŻncidĂ© avec de terribles souffrances (dès le lendemain, on m’avait invitĂ© Ă  concert de De Palmas)(pas Brian, l’autre). Comment m’en sortir ? Car il ne s’agissait pas cette fois-ci d’une innocente chaĂ®nette, balance la couleur de ton soutien-gorge et on est quittes, non, voilĂ  que je devais tous les jours, pendant un mois, lâcher un dĂ©tail me concernant. Et pourquoi pas aussi ouvrir un blog ou un formspring ? Et oĂą allais-je trouver autant de dĂ©tails me concernant sans tomber dans des considĂ©rations scabreuses concernant des choses aussi privĂ©es que ma passion pour les PokĂ©mon de type plante ?

Mes yeux s’habituaient peu Ă  peu Ă  l’obscuritĂ© et l’envie me prit de fuir quand je me rendis compte que les murs de l’endroit Ă©taient tapissĂ©s de posters de licorne. Mais il Ă©tait trop tard. Alors le vieux sage prit la parole. « Ouais, ben mon gars, t’es dans la merde », me dit-il et aujourd’hui encore, ses paroles rĂ©sonnent en moi comme un phare dans la nuit. « Par exemple moi, tel que tu me vois, j’Ă©tais un homme respectĂ© et chĂ©ri de mes pairs jusqu’au jour oĂą j’ai refusĂ© de rĂ©pondre au “Questionnaire bricolage, littĂ©rature et vernis de fougères et dĂ©lices”. Aujourd’hui, je ne suis plus qu’un ermite errant. » Quand je lui signalai que le dernier Ă  avoir fait ce jeu de mots Ă©tait Jean Roucas, il entra dans une colère noire et s’enfuit dans la nuit comme un cheval au galop, tant et si bien que j’ai repris son Ă©choppe de vieux sage. Et depuis, j’apprends Ă  faire des grimaces.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (12 votes, moyenne: 4.67)
Pondu par raph le Monday 1 March 2010 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tęte.
Les textes ne sont pas libres de droits. - Trifouillé avec Wordpress. La banničre est de Luria