Sang triste (ce titre vous est offert par l’amicale gothique de Rueyres-les-Prés)

Faut-il être de droite ou de gauche ?

Alors que, tous les vingt ans environ, la 3D révolutionne le cinéma, la politique, elle, reste désespérément figée en 1D, montrant ainsi son peu de considération pour les dyslexiques.

En Suisse, deux partis de droite qui ont récolté 5,4% de voix chacun ont réussi le double exploit de faire croire qu’ils avaient gagné les élections et qu’ils étaient du centre. On appelle cela “jouer aux Lego centristes”. Résultat, aujourd’hui, tout le monde est si centriste que l’on redoute une vague de terrorisme extrême-centriste.

Mais dans les pays normalement constitués, tu as, en général, le choix entre être de droite ou être de gauche. Sauf aux Etats-Unis, où tu peux être de droite ou de droite, en France, où, en cas de deuxième tour Hollande-Sarkozy, tu songes sérieusement à voter le veau, et dans tous les pays pas très démocratiques. Mais bon, schématisons un peu, sinon on ne s’en sortira jamais.

Avant, c’était simple de choisir : tu étais chef d’entreprise, tu étais de droite, tu étais prof, chanteur ou humoriste, tu étais de gauche. Et les autres, on leur demande pas leur avis. Mais là, tout se complique. A cause de tous leurs internets et tout. Donc résumons un peu :

En gros, si tu es de droite, tu es plutôt pour la responsabilité individuelle. Par exemple, si un chef d’entreprise responsable licencie 2500 personnes parce que sa société n’a enregistré que 103 millions de bénéfices cette année, alors comment voulez-vous, dans des conditions pareilles ?, tu es d’avis qu’ils n’ont qu’à s’en prendre qu’à eux-mêmes, ils auraient très bien pu bosser pour quelqu’un d’autre, comme vous et moi, et de toutes façons, tout ça est de la faute du laxisme de la gauche, quand elle était au pouvoir, mais si, elle a bien été au pouvoir, six mois, il y a trente-douze ans, non ? eh ben elle a été hyper laxiste, alors c’est bien la preuve. En revanche, si tu es de gauche, tu es contre la responsabilité individuelle, puisque tout ça, c’est de la faute de la société et des nantis. Tu es pour la responsabilité individuelle sauf quand ça concerne l’armée, la drogue, l’éducation, parce que faut pas déconner, quand même. Et tu es contre la bureaucratie, tu envisages même de créer 50 postes de fonctionnaires chargés de lutter contre la bureaucratie. Et tu es pour l’écologie, aussi, mais pour le nucléaire, à cause de la responsabilité individuelle.

Être de gauche présente un avantage majeur : la rigueur morale. Tu es contre l’injustice, pour les étrangers, les pauvres, les faibles, les bébés chiens. Et il y a toujours un moment, après un verre ou douze, où tu pourras t’en prendre aux puissants de ce monde qui spolient le petit peuple.
Toutefois, être de gauche présente un inconvénient majeur : la rigueur morale. Le jour où tu te relâches cinq minutes et où tu décides d’aller manger un filet de b½uf au lieu d’aller apporter des couvertures aux pauvres, paf, toute la presse te tombe dessus. Alors qu’à l’inverse jamais, jamais, on ne vient chercher des poux dans les cheveux d’un mec de droite parce qu’il porte des sandales ou mange des raviolis en boîte. Et ce n’est pas seulement parce qu’ils sont tous chauves.

Mais l’avantage ultime, quand tu es de gauche, c’est que tu perds toujours à la fin, ce qui est quand même sacrément pratique pour râler.

En résumé : si tu es sur les réseaux sociaux, tu es probablement de gauche, sinon je te préviens, c’est pas gagné pour les RT. Si tu préfères les commentaires des journaux, tu es probablement d’extrême-droite, et j’aimerais autant que tu ne restes pas là, merci. Si tu es de droite, tu n’as pas de temps à perdre avec tout ça, tu dois aller répéter à tout le monde à quel point c’est la crise. Et si ça fait six mois que tu réfléchis à « quelle cuisson, votre filet ? », peut-être que finalement, tu es vraiment centriste.

9 Responses to “Sang triste (ce titre vous est offert par l’amicale gothique de Rueyres-les-Prés)”

  1. shalf says:

    Quelle bande de déconneurs l’Amicale Gothique.

  2. lôtre says:

    Je ne sais pas si je dois mettre un commentaire parce qu’on pourrait me taxer d’être de gauche ou de droite ou du centre ou neutre ou un alien, que sais-je. Alors qu’en vrai je suis apolitique (donc plutôt de droite) mais comme je vais te RT je suis de gauche donc ça s’annule.
    Quoi qu’il en soit la prochaine fois que tu te présentes aux élection de ton blog je vote pour toi , de toute façon c’est une dictature ici (molle et à trous mais une dictature) donc tu va truquer les élections et te proclamer président à vie comme l’année dernière (on a même pas été mis au courant qu’il y avait des élections, c’est un déni de démocratie)

    Mais tout ceci n’a pas d’importance, dans 200 ans on aura tous passé l’arme à gauche de manière plus ou moins mal à droite, et on se rapprochera du centre (de la terre)

    Allez portez vous bien !

    PS (apolitique) : ne tiens pas compte de ce que j’ai écris dans l’espace qui ne sert à rien , je plaisantais :)

  3. caresse le Shalf says:

    ça sent le révolutionnaire socialo-libéral de droite

  4. raph says:

    Néo-piflechieniste

  5. PascalR says:

    Bolchévique!

  6. hik3 says:

    Moi je suis à gauche car je suis maladroit(e).

  7. TT02 says:

    Néo-piflechieniste, c’est quoi ? Pif qui joue aux fléchettes ??

  8. Nekkonezumi says:

    (tu sais quand même qu’il existe des intermittents du spectacle de droite, hein, j’osais pas te le dire parce que ça va bouleverser ton analyse, mais ça existe)

    Pour moi ça sera donc bleu, le filet, merci.

  9. Nekkonezumi says:

    J’aime pas ma viande rose, c’est pour ça.