La neige tombe en décembre

Les scénaristes hollywoodiens sont en grève et franchement, je te trouve un peu mauvaise langue de dire que ça changera pas grand chose, ok, tu as revu Titanic mais quand même. Parce que ça pourrait avoir des conséquences graves. Si ça dure, les réalisateurs vont être obligés de délocaliser en Inde et franchement, on aura l’air malin, entre la poursuite en voiture et la scène avec la déclaration larmoyante et le quota black qui meurt dans un soupir et les bras de son collègue, quand tout le monde se mettra à danser. En plus, bon, il paraît que les Indiens ils font travailler des enfants (enfin Roland Emmerich fait écrire tous ses scénarios par des enfants de 7 ans et personne ne râle).

En plus, ça pourrait faire boule de neige. En ces temps où la fierté nationale revient furieusement à la mode, les Français vont pas laisser à d’autres qu’eux le soin de faire la grève et là, je pourrais glisser une vanne sur Luc Besson mais ça ferait un peu double emploi avec celle sur Titanic, comme quoi c’est pas si facile de dire du mal.

Quand les transports publics revendiquent socialement, tu regrettes de ne pas avoir remis de pneus à ta voiture. Alors pour éviter de te retrouver fort dépourvu quand la grève des scénaristes sera venue, apprends à fabriquer toi-même ton film français.

Il te faut pour cela:

– un titre à la con. Prends du pain en rentrant, Les clés sont sous le paillasson, La voisine te salue, Comment va ta mère?, Ils annoncent du beau pour demain, Le frigidaire est en panne,…

– Kad Merad (peut éventuellement se remplacer par Jean-Paul Rouve ou tout autre ancien comique)(enfin essaie d’éviter Bigard, faut quand même pas exagérer)

– un scénario avec pas trop de cascades en voiture et de flics qui se meurent dans les bras, je te rappelle que tu as pris Alex Métayer pour le rôle principal, faut que ça reste crédible, mais avec un drame familial, une fille qui part, un cousin qui revient, une tante incarcérée, un oncle incarné

– tu peux y ajouter une scène d’amour mais pas trop. Hop, le fils du héros (parce que le héros, c’est Roland Magdane, déconne pas avec ça) regarde la fille qu’il avait perdu de vue depuis 17 ans dans le blanc des yeux, violon, et là ils se réveillent en peignoir et le tour est joué. Si le fils du héros est un peu jeune, n’oublie pas de lui faire dire des trucs de jeune d’il y a 20 ans comme “wah, c’est super cool”.

47 Responses to “La neige tombe en décembre”

  1. Chick says:

    Je suggère aussi une ou deux scènes dans une cuisine et s’il y a des amoureux, qu’ils s’amusent à marcher l’un devant l’autre sur la margelle d’une fontaine vers la fin du film (j’ai hâte de voir ça).

  2. Lorenzo says:

    Et des perches (micro) qui entrent dans le champ de la caméra, on est bon dans ça aussi.

  3. Robert Marchenoir says:

    Etles scènes de bouffe filmées dans le restau en bas de chez moi (tenu par des prétentieux et des désagréables). Toutes. Dans tous les films. Le même restau.

  4. po says:

    Tu ne peux pas prendre Alex Métayer dans le rôle principal, il est mort il y a 3 ans. Ou alors prends-le quand même, mais il risque de mal passer à l’image.

  5. marla says:

    En même temps il parait que Jay Leno et Conan O’Brien sont devenus muets. Tout soudain. Plus rien à dire, plus de bonne vanne sur Bush. ked.

    Vive le muppet show.

  6. Melody says:

    tu aurais pu dire langue de pute, tu vois, tu ne sais pas dire du mal!

  7. drenka says:

    1. Jurassic Park, CA POURRAIT ARRIVER, alors t’arrêtes.
    2. A cause de toi j’ai un gravatar avec un petit chaton orange. Merci hein.

  8. sandgirl in migration says:

    Ah oui, pour fabriquer moi-même mon film français avec un titre à la con, cé facîîlll : “E dinneur ovni ô Konz” (“A dinner of neocons”). Ça fait très français contemporain, non ?

    Je choisirais Stalker et Traube en tracteurs principaux, Nathalie Rheims (fille qui part), Daniel Rondeau (cousin qui revient), Tatie Danielle (une tante incarcérée) et Robert Marchenoir (un ongle incarné).

    La scène d’amour, je me la jouerais en abusant de… mais… ce serait pas filmé, eh oh je suis pudique, moâ.

    Et, être pudique, de nos jours, “wah, c’est super cool”. Mon film va faire naître un temps nouveau quoi.

    Désolée, Robert, mais Sarko aurait été démis de ses fonctions aussi, pendant le tournage. J’insérerais quelques images de lui, of course, comme ça mon film fera l’histoire.

    Ciao everyone !

  9. raph says:

    bon, je peux prendre Michel Leeb à la place d’Alex Métayer?

  10. fonji says:

    Surtout, surtout, surtout, ne pas oublier une bonne grosse morale bien chiante à la fin.
    Du genre “manger les papillons, c’est pas bien”, ou alors “je me laverai les mains avant de passer à table”.

  11. ulfablabla says:

    Roland Magdane… Tu sais p’têt pas dire du mal, mais tu as le don de savoir taper là où ça fait mal, quand même…

  12. ulfablabla says:

    alors normalement, là, moi aussi j’ai un gravatar…

  13. raph says:

    t’as mis la bonne adresse e-mail?

  14. ulfablabla says:

    Bou hou hou, pourquoi j’ai pas de gravatar, j’ai fait tout ce qu’ils m’ont demandé, la valise de cash et le pantalon baissé et mon gravatar ne s’affiche toujours paaaas !

  15. ulfablabla says:

    je suis tristesse
    tiens, un vieil émoticon qui pleure, pour le coup:
    :'(

  16. Ada says:

    Robert Marchenoir, vous habitez square Trousseau ?

  17. raph says:

    c’est bizarre que ça marche pas

  18. N’oubliez surtout pas des dialogues de BHL, et peut être un petit rôle pour Arielle Dombale. Finira n° 01 ce film !

  19. ladysaian says:

    Mais non mais vous n’y etes pas du tout l’avenir c’est le film d’anim avec la voix du type d’attention à la marche, mais si celui qui faisait les zamours avant (quoi ? j’ai une culture tele qui fait peur ? et alors je le vis bien… ou presque)

  20. funambuline says:

    Et un dialogue dans une voiture qui roule mais personne ne regarde la route, nan?

  21. M. Shadok says:

    Les Suédois sont bien plus forts que nous en ciné : troois heure 57mn de vase clos durant lequel il ne se passe strictement rien , sauf 38 seconde d’un dialogue incompréhensible et où en apprend à mettre 45 minutes pour beurrer une tartine de pain !

  22. Glu-glue says:

    Ne pas oublier la luminosité un peu glauque si c’est un film policier… Sinon tout de suite, ça fait nettement moins français.
    Pis si faut faire quelques scènes de combat, mais des trucs pas franchement utile et bien violent, histoire de bien se démarquer du genre Hollywoodien.
    Là j’crois qu’on en est au policier français basique.
    Surtout pour l’intrigue te foule pas trop, si t’as un problème avec ton criminel qui peut pas être à deux endroits à la fois, fais lui un jumeau caché.
    Ouaip, là on tient vraiment l’bon bout.

  23. Hellsy says:

    Si je remonte à 2005, les 2 seuls bons films français que j’ai vus (+ 2 très bons films d’animation, Azur et Asmar et Persépolis), c’est De battre mon coeur s’est arrêté et Ne le dis à personne, mais l’un c’est un remake (Finger)scénarisé par Tonino Benacquista et l’autre c’est d’après Harlan Coben…

  24. M. Shadok says:

    Je verrais quand même bien Hans Tapette dans le rôle de l’expert en criminologie d’interpol qui reprend du service.
    L’avantage, entre autres, c’est d’avoir un castinge international pour pas cher

  25. borogrove says:

    il est bien le film dans le post là. J’ai pas tout bien vu, mais sinon, j’aime bien les acteurs, surtout lignes 3 et 12, et la belle effrontée de la 30, ho kelle chaudasse !!! Pour la zik, j’navet pas la stéréo, j’ai du loucher un peu. Quand au générique de fin, çà vaut son pesant de virgules ! vrai , j’applaudit à deux . = : voilà c’est fait , merci mr. cinépost ( restante )

  26. joseph says:

    et le politiquement correct, tu en fais quoi, s’il y a pas un belge qui arbore une dentition rouge jaune et noir avec fondu-enchainé sur les indiens Tupamaros (race rouge) un japonais qui mitraille (race jaune) et des orphelins du Tchad(éviter le Tchad, il est vrai) (race noire) sans compter qu’il faudrait qu’une des vedettes soit atteinte d’une maladie incurable type mais propre sur elle avec scène déchirante des parents torturés sur la question du droit de vie et de mort , et ne pas oublier la minute de silence pendant laquelle les voiles de nuages défilent poussés par le souffle épique du président de la République !

  27. borogrove says:

    ha que méprise mon bon ! j’ai tout confondu ! misére ! en fait j’avait en tête la recette du film en gélatine pressée 1/100éme sec, avec son pathé en croute de guimauve ! tant pis …( l’autre comme en terre parle de ma méprise totale ! aie aie aie )

  28. C4l1m3r0 says:

    Parce qu’il y a un scenario dans les films hollywoodiens ?

  29. Fincasor says:

    Allez-y, rigolez de nous autres et de nos films en France?
    N’empêche que Jean-Luc Godard, c’est qui qui se le cogne depuis trente ans ? Hein ? Ca vous rend bien service, hein, de plus l’avoir chez vous ?
    Noooon mais !
    D’ailleurs “Jean Luc Godard” c’est une jolie contrepétrie, que l’on pourrait améliorer encore car dans Godard il y a deux gros mots désignant des choses situées à des endroits que ma mère m’interdit d’évoquer?

    Pffff, et ça vient se moquer de notre cinéma français national !
    Vous savez que ça va finir par arriver aux oreilles de SuperPrésident et qu”avec son don d’ubiquité il pourrait vous envahir avant même que vous ayez fini vos röstis tout en serrant la main à Bush à la Maison Blanche et en délivrant tous les faux orphelins du sud du globe ?

    Nooooon mais?

  30. M. Shadok says:

    Hélas, le notre, il l’on vacciné contre les Bretzel :(

  31. T jalou c tou. moi je suis une fan de cinéma francé depuis assez longtem et je voudrais te dire un peti truc c ke LES FANS DE ciné ne critik pas ske tu regarde alor pk toi tu critike se ke nou on regarde ?? dsl mai je c pace ke tu trouve de mal o films francé . toi ché pa ce ke tu regard mai je peu dire ke c nul a chier ! si tan a apré le style 2 jeu dé acteurs jveu bien voir comment tu te fringue toi ! ya des gens ki von te critiké . si tan a aprés les scripts ben vas y écri en des meilleures , on verra !!! kan a leur réalisation et au sénario si taime pa ben t super difficile ou tu va voir des film sur ché pa tro koi super nul et barban !!!

    (Merci aux fans de Tokio Hotel d’avoir fourni la matière de ce commentaire)

  32. Fincasor says:

    ?La matière, et le style !!
    Merci cher You.
    Wow (comme on disait dans les magasines pour filles que moi je pouvais pas lire parceque j’étais un garçon en ce temps là.. euh, oui, non, je suis toujours un garçon mais en ce temps là je pouvais pas les lire, maintenant je m’en fous pas mal de lire Podium !!)
    Wow donc !
    Quel si délicat vocabulaire, quelle richesse d’orthographe et quelles merveilles d’intelligence et d’expression dans l’énonciation de ce commentaire.
    En fait finalement quand même je crois que je préfère la style de Jane Birkin dans le catégorie je parler français comme mes pieds.

  33. Glu-glue says:

    mdr Fais gaffe, on pourrait t’accuser d’avoir pompé…
    Et ça va plus, si en plus de copier sur les américains pour les films on se copie entre nous pour les commentaires. :S

  34. TT02 says:

    Faut pas oublier le chtit nenfant qui récite des propos débiles.

    (Je vote aussi pour l’emo You)

  35. M. Shadok says:

    Bravo, you. J’ai pas tout compris, mais ça fait partie du style : c’est très convainqueur.

  36. M. Shadok says:

    Ayé : j’ai compris « réalisation » qui pourtant est un mot compliqué ! En fait y a pas de faute, c’est ça ?

  37. Nandou Guanaco says:

    Un titre à la con: “Pas ce soir j’ ai la migraine” ou “chéri j’ ai retréci le compte bancaire” et encore mieux “bonne pour ta poêle”.

    Bon alors le héros il faut qu’il ait eu une enfance malheureuse sinon il n’ est pas crédible quand il pleurniche devant son coquetèle alcoolisé. Faut aussi que Natacha l’ ait quitté ainsi qu’ 0livia, Amanda et Kévina. Bref, toute l’ armada quoi.
    Faut pas le voir bosser à l’ usine jamais personne ne va croire pareil scénario. Par contre tout le temps collé à son portable ça oui c’ est crédible.
    Et puis, plein de scènes de famille, de divorces, d’ engueulades, d’ embrouilles, bref, un vrai merdier enchevêtré que même le scénariste il sait pas où il en est.
    Et puis si quelqu’ un meurt à la fin c’ est pas grave tant que c’ est pas le spectateur qui peut mourir d’ ennui mais là c’ est pas mortel.

  38. Jilian says:

    Oui et sans coming-out en coulisses les films français sont plus très crédibles. On a des quotas, nous aussi. Mais pas des noirs gay, hein, quand même.

  39. raph says:

    et Magloire?

  40. Nandou Guanaco says:

    Tu la remplaces par la Vincent Mac Doume.

  41. M. Shadok says:

    « Limousine » avec des scènes haletantes de poursuites dans les rues de Neuilly/Seine.

  42. M. Shadok says:

    Quoique… des scènes de poursuite à 45Km/h, ça fait plutôt un peu suédois…

  43. milou says:

    J’ai pas lu tous les commentaires. Il y en a trop (pour être honnête).
    Mais je propose un personnage bonus, qui pourrait intervenir de façon régulière pour relancer l’ambiance avec ses vannes un peu relou mais c’est comme ça qu’on l’aime : le meilleur pote vieux garçon. Et si, en plus, on le fait chialer un peu dans le film, il aura droit à l’oscar. Ca fera vachement bien à mettre sur la jaquette du DVD.

  44. mae says:

    Oh putain. J’pensais être la seule à avoir vu “Les clés sont sous le paillasson”, ça m’fait super plaisir là l’article didon.

  45. dragibus says:

    non m’est avis qu’il habite plutôt rue Gama monsieur Blackstep

  46. Loïc says:

    Bah, t’es scénariste hollywoodien depuis le 6 ou bien ?

  47. raph says:

    ahah
    oui
    je suis en grève