La saucisse: mythe ou réalité?

Au début, tu le trouvais mou, peu attirant, pas très affirmé, un peu fade.

Mais depuis peu, tout a changé. Il est soudain devenu très séduisant et tu rêves de l’attirer dans ton giron, malgré les mots durs que tu as eu pour lui autrefois.

Tu as changé d’avis, il faut bien l’avouer, quand une amie, qui avait voté pour lui par erreur après une soirée trop arrosée, t’a parlé de son gros 18,5%. Tu le prenais pour un petit bonhomme en mousse, tu te dis aujourd’hui qu’il vaut de l’or. Pour lui, aujourd’hui, tu es prête à livrer bataille. Ou fontaine.

Alors, te demandes-tu, comment séduire un centriste?

Tu peux faire classique et lui écrire des poèmes qui parlent de prairies et de lapins. Tu peux aussi essayer de le rendre jaloux. Tu te drapes dans un drapeau, tu chantes l’hymne national: à tous les coups, il va croire que tu dragues l’extrême-droite. Cela dit, c’est un peu dangereux, comme tactique. Il risque, de dépit, de se jeter dans les bras du premier petit candidat venu et toi de ne plus savoir comment te débarrasser de ta nouvelle conquête.

De même, feindre l’indifférence pourrait être totalement contre-productif. Car le centriste a un énorme besoin d’amour. La meilleure solution est donc de le flatter. Prends-le par les sentiments, montre lui que tu t’intéresses à lui, parle-lui de vos passions communes (la fabrication de mômes, le chabichou, tatanner la gueule de Nicolas Sarkozy) dis lui que tu aimerais le voir plus souvent dans les médias, même dans horloges magazine, dis-lui que rarement un ministre de droite n’avait été aussi sexy que lui. Evite par contre de lui parler de la suavité musquée de son programme, sinon il se doutera de quelque chose.

Sinon, bien sûr, tu peux être honnête et lui avouer que ce n’est qu’une histoire d’un tour. Mais que ça en vaut la peine, parce que tu sais faire des trucs que personne ne lui a jamais fait jusqu’ici (par exemple de la blanquette aux olives, ou une imitation du cri du panda, là je sais pas, démerde-toi pour trouver des trucs que tu sais faire)

Tags:

68 Responses to “La saucisse: mythe ou réalité?”

  1. Finalement vous étiez visionnaire, Raph, d’être centriste quand c’était pas encore la mode! Vous devriez nous demander de vous faire des dons par paypal pour votre flair inestimable.

  2. TT02 says:

    Joyeuse anniversaire, châton.

  3. zelda says:

    le parti genial francais ,,, ya que ca de vrai

  4. m@ud says:

    Joyeux anniversaire poussin

  5. Pierre-Henri says:

    C’est facile de séduire un centriste. Il suffit de lui promettre un ministère, en lui précisant le nombre de voitures de fonction, et il devient tout content, le centriste.

    Sinon, il y a aussi la méthode sado-maso, celle qu’emploie le PS chez nous.

    1) avant le premier tour, traitez le centriste de tous les noms, du style : “sale allié du bushisme réactionnaire mondialisé pourri de droite !”

    2) après le premier tour, célébrez les valeurs communes qui vous lient, et organisez un dîner en face-à-face.

    Un coup de fouet, une embrassade, un coup de fouet, une embrassade… il aime ça le centriste.

    Et puis, le centriste, c’est quelqu’un d’hyper-puissant au niveau de la réflexion. Il a des idées fortes, du genre : “il faut remplacer l’ENA par une école nationale d’administration !” ou encore “il faut remplacer l’UDF par un parti centriste !”.

    Pour le séduire, par conséquent, il convient d’accepter son tempérament révolutionnaire : “Tu as raison, il faut remplacer l’Assemblée Nationale par une assemblée de représentants du peuple” ou encore “oui, il faut remplacer le président par quelqu’un d’élu au suffrage universel”. La vie avec un centriste, c’est le changement permanent, auquel il est parfois difficile de s’habituer.

  6. Robert Marchenoir says:

    Ou alors, on peut remplacer un centriste par quelqu’un qui a des idées.

  7. Ou par un chaton.

  8. Jilian says:

    Pas besoin de le remplacer, il est inoffensif pour un bon quinquennat

    Et puis, moi je dis, que celui qui veut le remplacer à la tête du PD, lève la main

  9. Black Sharne says:

    A la tête du PD? J’dis pas non :D

    (Arrête de tendre la perche Jilian)

  10. Taupemaudite says:

    On n’emmène pas des saucisses quand on va à Strasbourg…

  11. spiegel sandgirl says:

    Joyeux âne, hiiiii vert serf euh… cerf!

    Et que tout baigne! (l’eau bleue faisant foi de)

  12. mezcal says:

    ils sont malins en plus ces centristes : ils avaient anticipé depuis longtemps la campagne de séduction sauvage avec la création de leur fameux site sexycentriste.com, qui connait depuis peu une affluence record. (notamment grâce à des membres de choix: Nicodu9-2 et SRrrrr)

  13. marieve says:

    Une question m’interroge… Robert Marchenoir et tupeutla sont à égalité dans la batoille mais pourquoi c’est pass Robert en haut de la liste? mmmmh?

  14. TT02 says:

    C’est le dernier qu’a ecrit qu’est en haut. Ils sont rigilos tous les deux au saut de mouton, hein.

  15. apis58b says:

    Dire que je suis tombée sur ce blog en tapant sur G**gle “Comment se jeter sur sa femme le soir des legislatives” histoire d’envoyer un message féminin mais compréhensible par mon n’époux, du coup j’ai fait la lectue et on s’en ai tapé quelques uns des fous rires!!!
    Merci, merci!!

  16. tica says:

    et du coup, t’as pas eu droit à ton coup ?

    (s’cuzez ma grossièreté).

  17. Raph says:

    je suis tombé sur ce blog en tapant “le tracteur peut-il aider la société” dans google et je dois dire que je suis bien déçu

  18. Jilian says:

    je ne suis pas tombé sur ce blog en tapant “quand s’emporte le vent d’autant” dans google, et pourtant j’aurais cru