La musique adoucit le beurre

(ce titre vous est offert par la poule du fil)

Cette semaine, dans les salles obscures, deux films qui vont révolutionner l’histoire de le cinéma, Hannibal Lecter: les origines du mal et Massacre à la tronçonneuse, le commencement. Au niveau de la qualité du film, je peux pas tellement me prononcer (j’avais piscine). Par contre, l’idée de raconter le début de l’histoire, histoire qu’on comprenne mieux quels insignes tourments ont poussé les protagonistes des oeuvres majeures du septième art à devenir ce qu’ils sont aujourd’hui pourrait faire tache d’huile. Ou alors de beurre, mais moins.

Rocky 0
Le jeune Rocky Balboa, adolescent rebelle et torturé, en a marre qu’on le moque à cause de son nom ridicule. Sous le regard affligé de sa voisine de classe Adrienne, qui le trouve sympa mais un peu conno et qui est amoureuse de Framboisier, leur prof de cathéchisme, il sombre alors dans la boxe et affronte des mecs aux noms encore plus improbables.

Le petit chaperon rouge: the first wolf
Le passé aventureux et tumultueux de Bérénice Rouge, la grand-mère du chaperon rouge, alors qu’elle n’est encore qu’une adolescente rebelle et torturée. Eprise depuis belle burette du boulanger, avec lequel elle échaffaude divers projets d’avenir, notamment celui d’aller en vacances à La Bourboule, son coeur chavire lorsqu’elle rencontre le laitier. Dès lors, elle se prend de passion pour les pots de beurre autant que pour les galettes, dichotomie trouble et sensuelle qui jamais ne la quittera. Pour faire le point sur sa vie, elle part alors vivre dans un ashram dans la forêt, où elle tombe éperdument amoureuse d’un loup (elle est un peu volage)(elle est également championne de karaté, mais le film s’attarde très peu là-dessus). Mais leur amour est impossible, car elle est végétarienne, et elle décide de s’inscrire aux jeunesses communistes de son village.

Seven, zirka zwanzig Jahren vorher
Le jeune John Doe, adolescent rebelle et torturé, décide de devenir serial killer parce que la vie est une pute. Marqué par un film vu pendant son enfance, il décide de commettre sept meurtres, selon un scénario précis, froid et implacable qui devrait atteindre son paroxysme lors des deux derniers crimes. Il a même préparé une phrase appelée à devenir culte, “Apparemment, mon péché est atchoum, deviens simplet”. C’est en répétant qu’il se rend compte que ça le fait moyen, décide de renoncer à son projet et devient prof de macramé.

Tags: ,

21 Responses to “La musique adoucit le beurre”

  1. drenka says:

    Toute façon les végétariens, d’ajà qu’ils ratent pleins de trucsdans la vie, alors en plus s’ils font du karaté merci.

  2. Badibuh says:

    Je croyais qu’on disait “la musique adoucit Lemeur”

  3. M’enfin?! La faute à qui les début des commencement de comment et pourquoi c’est arrivé d’emplâtrer des milliards de deulars, de barboter tout plein de cinéphiles avec la symphonie des épisodes précédents, avant de leur dire ” bonne blague, normal que vous pânez keudalle, z’avez même pas vu le 0, bouh, les incultes, les profanes, les tâches, uhuhuhuh , bouhhh, hihihahahhoho”. Hein?
    Moi, j’aime bien, ça fait genre ” il a commencé dans un vieux garage loué au percepteur à la retraite et lorsque, 27 ans plus tard, il y revient, ce n’est pas sans une petite touche d’émotion qu’il verse une larme toute chaude et se mouche du revers de la manche “bouh, c’est ici que tout a commencé, jamais j’aurais pensé que Vista verrait le jour avec toutes ses bonnes vieilles failles et tout ça, bouh, et dire que là, à droite, j’ai mis au point mon premier plan de tomate pour manger paske j’avais trop faim entre deux soudures et qu’à la maison, on dépensait tout l’argent des ménages de maman dans le brandy de papa (et dans Brandy aussi)…Bouh, je dois dire que je dois tout au percepteur.”
    Ayé, c’est le moment, je “lâche ton comm”.

  4. cali rezo says:

    le coup des 7 trucs c’est ballot parce qu’on en oublie toujours un. Et là on est concon.
    (Surtout un couteau à la main j’imagine)

  5. tupeutla says:

    Si la musique adoucit le beurre;
    alors le rap c’est pas de la musique!
    (ouais je sais elle est limite celle là)

  6. ladysaian says:

    Entre les 0 et les scenars qui tiennent sur un post it, l’industrie du film est florissante. Je fais une collec de post it sur imdb si vous avez des post it a echanger je suis preneuse.

  7. TT02 says:

    Et ces films, ils sont primés au festival roumain (catégorie “j’m’en balance”)ou ils n’ont vraiment aucun devenir ?

  8. fonji says:

    Star Wars, épisode -VI avant Darth.

    Sur la planète de désert nommée “aïce”, le jeune Cul Sautille-Au-Ciel décide que ça s’rait cool d’avoir des espèces d’épées, mais alors avec de la lumière, et de pouvoir déplacer des objets sans les toucher.
    Pi faudrait aussi des gens qui font ça pour être gentils, et des gens qui le font pour être méchant, mais faut surtout pas que y’en a qui le fasse un peu de chaque, enfin ils peuvent changer, mais ils sont obligés d’être à l’extrème, parce que sinon après on sait plus qui est le gentil et qui est le méchant et ça va moins bien pour jouer à police et voleurs.

    Finalement il se dit que c’est quand même un peu con, a remi son distille en place, s’est emparé d’un fremkit et s’en est allé chasser un vers des sables pour le fun.

  9. Posuto says:

    C’est malin. J’ai rigolé comme une bossue. J’ai craché 1/4 de poumon et j’ai réveillé le p’tit. Faut arrêter d’être drôle.
    Oh, pis non. Après tout, des poumons y m’en reste assez. Et puis, l’petit dormira demain. Faut continuer d’être drôle.

  10. Raph says:

    bah il faut faire lire au p’tit!
    TT02: sont primés au festival des eurockéennes de Belfort
    Mélina: et ça, on oublie trop souvent de le dire

  11. MarcelD says:

    Et encore tu as oublié de parler des films où le héros il est mort avant les suites : le retour 1, 2, 3 et 4, numéro complémentaire le 6 et le numéro joker le 7.

  12. MarcelD says:

    Oui je sais il manque le numéro 5, mais c’est celui de la suite du premier film où il rêve qu’il est mort le héros !!

  13. Tout ceci donne furieusement envie de re-regarder Beowulf (remake en cours…), Dongeons et Dragons (si, le truc avec le méchant Profion – dire qu’ils ont osé tourner un “II”) et Flesh Gordon (et ses fusées fonctionnant à l’énergie copulatrice des poulets).

    En écoutant du Lââm.

  14. Maud'tête says:

    Est-ce que Rocky s’est déjà battu contre Rox?

  15. Juste merci pour le rire.

  16. C4l1m3r0 says:

    Nooooon. Moi qui croyais.

  17. Raph says:

    mais en fait non

  18. Comme quoi, hein…

  19. Taupemaudite says:

    Ben mon vieux…

  20. m@ud says:

    tu l’as dit… En même temps je suis contente parce que j’ai un prof de macramé qui s’appelle John Doe et je me disais bien qu’il avait une tête à cacher un lourd secret ( et à cacher de la drogue dans le réservoir de la chasse d’eau de ses toilettes mais là n’est pas le sujet… ) et grâce à toi je suis fixée…

  21. Comme une chaussette ?