Coeur de loup, peur du lit.

La tomate coeur de boeuf, charnue et peu juteuse, n’est pas parmi les plus appropriées quand il s’agit de montrer son mécontentement aux chanteurs énervants. Comme Coeur de Pirate.

Coeur de Pirate, c’est une preuve supplémentaire que les Québécois nous veulent du mal, gardant pour eux Kermess et Groovy Ardvaark et nous envoyant ce qu’ils font de pire, de Chouchou et Loulou à Coeur de Poney en passant par Anthony Kavanagh. Coeur de Pigeon pousse la plaisanterie jusqu’à faire semblant de ne pas avoir d’accent pentoute, ce qui donne à ses intonations cette saveur niaiseuse en criss.

Alors tu vois, Coeur d’Enfants de Comme des Pirates a été élue meilleure chanson du monde de l’année par les Victoires de la Musique, qui ont définitivement le sens de l’humour. Mais de quoi parle cette chanson ? Et pourquoi la chanteuse a-t-elle une voix si agaçante ?

Comme des enfants – Coeur de Pirate

Les paroles viennent de Tourte.org, ce qui est particulièrement approprié.
Cette chanson s’appelle donc Comme des enfants, car elle parle de gens qui font des trucs comme des enfants (sauter dans les flaques, faire des caprices, ne pas aimer les courgettes, se réjouir de la sortie du prochain Pokémon, vouloir des frites).

Alors tu vois, comme tout se mêle
Et du coeur à tes lèvres, je deviens un casse-tête

Là je t’arrête tout de suite : si tu es un casse-tête, tu n’es pas un jeu d’enfant.

Ton rire me crie, de te lâcher
Avant de perdre prise, et d’abandonner
Car je ne t’en demanderai jamais autant

Nous sommes manifestement devant une situation de rupture. Là encore, le titre est assez mal choisi puisque les enfants, ça dit “T’es plus mon copain” et basta, ça ne nous impose pas trois couplets d’explication. Coeur de Pirate, je t’en prie, appelons-la Coeur est une jeune fille habile et même quelque peu rusée : elle explique au charmant jeune homme au rire criard que c’est lui qui en fait veut secrètement qu’elle se barre tellement elle lui en demande beaucoup.

Déjà que tu me traites, comme un grand enfant

En plus, il l’a privée de télé et de dessert parce qu’elle n’avait pas fini ses devoirs conjugaux.

Nous n’avons plus rien à risquer
A part nos vies qu’on laisse de côté

Je spoile un peu le couplet suivant mais nous sommes face à cette situation qui a inspiré tous les plus grands noms de la littérature, de D. H. Lawrence a Sacha Guitry, le triangle amoureux. Et, apparemment, le jeune cocu est sicilien et les jeunes cocuficateurs risquent donc leurs vies.

Mais il m’aime encore, et moi je t’aime un peu plus fort
Mais il m’aime encore, et moi je t’aime un peu plus fort

Donc là, ça confirme que je ne te mentais pas au paragraphe d’avant. Il y a bien triangulation.

C’en est assez de ces dédoublements

Alors si je puis me permettre, le problème, dans ce genre de situations, c’est justement l’absence de dédoublement.

C’est plus dur à faire, qu’autrement

Oui parce que quand c’est pas pareil, c’est moins facile que quand c’est plus la même chose.

Car sans rire c’est plus facile de rêver
A ce qu’on ne pourra, jamais plus toucher

Alors ce qu’elle ne pourra plus jamais toucher, c’est le garçon qu’elle aime encore plus fort que l’autre qu’elle aime moins fort qu’elle l’aime mais qui l’aime plus qu’elle l’aime moins. Plus. Par contre, plus il la fait rire, moins il la fait rêver.

Non mais je sais, ça a pas l’air super clair comme ça (d’ailleurs, je ne suis pas le seul à ne pas être sûr de ne pas avoir tout compris). Mais Coeur de est québécoise ET c’est une femme en train d’expliquer à un homme pourquoi c’est pas pareil, eux deux, tu vois, c’est justement parce que je t’aime que je te quitte, c’est pas toi, c’est moi, mais ça, peux-tu seulement le comprendre ? Alors dans ces circonstances, je la trouve étonnamment claire.

On se prend la main, comme des enfants
Le bonheur aux lèvres, un peu naïvement
Et on marche ensemble, d’un pas décidé
Alors que nos têtes nous crient de tout arrêter

Mais finalement, ils décident de ne pas tout arrêter et d’aller au square ensemble jouer au sable.

Il m’aime encore, et toi tu t’aime un peu plus fort

Même les gens des sites de paroles sur internet semblent avoir un peu la tête qui tourne, là.

Mais il m’aime encore, et moi je t’aime un peu plus fort
Mais il m’aime encore, et moi je t’aime un peu plus fort
Mais il m’aime encore, et moi je t’aime un peu plus fort

Coeur répète bien plein de fois, pour être sûre que le message passe, quand soudain c’est le…

Encore, et moi je t’aime un peu plus fort
Mais il m’aime encore, et moi je t’aime pas plus fort

FAIL !

Malgré ça il m’aime encore, et moi je t’aime un plus fort
Mais il m’aime encore, et moi je t’aime un peu plus fort

L’embêtant avec cette chanson, c’est qu’elle reste.

25 Responses to “Coeur de loup, peur du lit.”

  1. harnibal says:

    :-) Brillante démonstration de l’inanité de cette chanson nasillarde et marketée. Et dommage au passage qu’on ne parle pas un peu plus d’Ariane Moffatt, autre spécimen de songwriter made in Quebec, pas moins inspirée et certainement plus talentueuse. Mais sans doute moins glamour que la p’tite pirate pleine de tatouage (que je n’ai jamais très bien compris…)

  2. Wini says:

    En même temps, pour élire la chanson de l’année, le public avait le choix entre ça, Calogero, Biolay et Helmut Fritz. Entre la peste, le choléra, la malaria et la tuberculose…

  3. Fofifonfec says:

    Merci d’avoir accédé à ma requête, cette chanson me laisse pantoise, pantoute – panda, voire.

  4. funambuline says:

    Quand même. Tu as bien du courage.

  5. Nekkonezumi says:

    Quand je pense que j’avais réussi à échapper à ce navet transgénique où tous les “o” deviennent “eu” ! (pardon à mes amis les navets, je sais que je suis injuriôse)
    Je vais pleurer : effectivement, ça colle à la mémoire comme un chouinegomme à la semelle.

  6. Océane says:

    Comme tu dis, elle reste, elle s’incruste, elle habite mon cerveau depuis hier soir. ça et la pathétique interprétation de Billie Jean par Charlotte Gainsbourg, mes oreilles saignent du sang de corbeau, beurk.

  7. raph says:

    Quelle idée aussi de regarder les Victoires de la musique…

  8. Kch says:

    tiens, t’as laissé la faute de conjugaison.
    quel respect envers l’auteur de ces admirables paroles! /

  9. raph says:

    C’est plus qu’une faute de conjugaison, j’espère

  10. Aurélia says:

    C’est moi, là, ou rien n’a de sens ?
    On dirait que toutes les phrases sont grammaticalement fausses, c’est tout ébouriffant.

  11. FaylBillot says:

    et dire que je n’ai jamais entendu ça…..c’est pas si mal de vivre au fin fond du monde, finalement……..

  12. Serge says:

    Ca y est, je suis vieux : je ne sais absolument pas de quoi et de qui tu parles. Et après une lecture attentive de la chose, ça ne me manque pas !

  13. MinnieM says:

    Et merci, je pense que j’aurai maintenant cette chanson dans la tête le reste de la vie… vite-viteuh, mon MP3 avec mes chansonzamoa pour faire passer !!!
    NE RECOMMENCE JAMAIS CA HEIN !!! PAS BIEN CA !!!

  14. managua says:

    Et pour conclure, la gamine est grande amie du sieur Sirkis. Ceci explique peut-être cela.
    :-)

  15. Leïleï says:

    A part que j’ai cet horrible refrain en tête, je veux dire que je t’aime, parce que je crois que je n’ai jamais autant peu supporté une chanson, qui reste en tête comme l’ail en bouche. Du coup, ça fait toujours plaisir (moins par contre de savoir qu’elle a été élue chanson interlagactique).
    Je vais essayer d’avoir c½ur de loup en tête. Et je vais me balader sur ton blog dès que j’aurai du temps. ça a l’air de faire du bien par chez toi.

  16. loser says:

    Loser laughs at this.

  17. Lorenzo says:

    huhu, coeur d’artichaut, c’est pourtant beau comme nom, non?
    ps: on dit PANTOUTE

  18. Blondin says:

    Non, on dit charentaise.

  19. Sébi says:

    Le titre c’est “Comme des enfants” car on le sait, y a pas que les grands qui s’aiment.

  20. funambuline says:

    Si on était sur twitter, je ferais un RT de Sébi.

  21. Fofo says:

    Bon, comme d’habitude, je ne suis au courant de rien et je n’ai rien compris, mais je voudrais tout de même signaler que ce n’est pas la saison des tomates, coeur de boeuf ou pas. Trouve autre chose.

  22. mel'O'Dye says:

    Si on était sur twitter, je ferais un RT de Funambuline faisant un RT de Sébi.
    … et oui ça colle p’taiinnn …

    faisons diversion (version)
    I close my eyeess Inis Moooonaaaaa

    hrm … monte le son ça devrait marcher ;-P

  23. Excellent! Bien vu!

  24. Clo says:

    Mein Got j’eu cru l’espace d’un instant être seule à abhorrer cette chanson sa syntaxe sa chanteuse…Urf urf