Six, the number of the pony

Lectrice, lecteur, public chéri mon amour,

C’est chaque année le même dilemme : faut-il faire un post pour dire “youhouhou, c’est l’anniversaire de mon blog !” ?

Parce que ce qui peut passer pour du regardage de chevilles et de l’enflement de nombril, en fait, est surtout l’occasion de dire, une fois par année, merci de lire mes bêtises, de revenir, d’en parler à vos collègues et à votre grand-tante Irma, merci d’être là et de n’être pas las. Même si, ces derniers temps, je pense que ça se voit, l’inspiration me fuit comme les levreaux fuient dans la chaleur des phares des Opel corsa le soir au fond des bois, et des autres voitures aussi. Bon ok, le nombril, les chevilles, un peu, quand même : je l’aime bien, ce blog, moi.

Mais, bon, en fait j’ai déjà dit tout ça l’an dernier, et personne ne m’a offert de cheval mort pour me féliciter, alors à quoi bon ?

Du coup, je me suis dit, c’est mon anniversaire de blog, je vais les faire bosser un peu. Donc voilà. J’ai ressorti un post de mes brouillons. Un truc que j’avais commencé et que je n’avais pas pu finir, j’ai un emploi du temps si chargé, je dois continuellement regarder la Nouvelle Star et mettre à jour mon statut facebook, c’est inhumain. Tu vas voir, y a deux-trois idées assez fortes, dedans. Tu le lis, tu complètes, soit dans les commentaires, soit sur un fichier texte, soit sur les murs de ta ville, soit sur ton chat, soit sur ta poitrine dénudée, bref, je sais pas, tu improvises, quoi, tu es grand, tu m’envoies ça. Je publie dans une rubrique à part, quelque part. C’est pas vraiment un concours, parce que je déteste départager, après j’ai encore plus de cheveux blancs et je me mets à suffoquer, à blêmir et à insulter des vieilles dames, c’est juste un truc :

clique ici

et ah, oui, mon adresse mail c’est bonpourtonpoil (comme le blog dis-donc ! truc de fou !) @gmail.com (comme le maître du monde dis-donc ! truc de fou !)

Oui, je sais, tu aurais préféré un concours de nichons. Je garde l’idée pour l’année prochaine. Je veux dire, je pourrais très bien te remettre ça,

Voir le trombi

Lâche ta face

mais ce truc me met face à mon hypocrisie (ou alors c’est à cause des américains que je laisse les décolletés et que je censure les débraguettés?), alors j’aime pas trop.

19 Responses to “Six, the number of the pony”

  1. mlle-cassis says:

    ne pas oublier smarties, très important ça les smarties

  2. Nekkonezumi says:

    Attends, je reviens.

  3. Nekkonezumi says:

    Bien, a yest, j’ai tout fait j’ai tout lu. Si on est la femme caoutchouc et qu’on arrive à écrire dans son dos et dans le bon sens pour le lecteur, on peut aussi?
    Joyeux bloguiversaire !!

  4. loser says:

    ouaaaa ! mais c’est ma face sur ton blog !
    Suis je désormais célèbre ?

  5. tica says:

    Joyeux anniversaire Raphy !

  6. yayon says:

    joyeux naniversaire “bon pour ton poil chéri” (l’avantage de vivre seule c’est que même que zom il es tpas là pour lire mes com dnas mon dos et prendre la mouche pour rien… zom si tu lis ça… c’est que raph il a gagné un lecteur!!!! ) que j’aime tant lire.

    Donc si j’ai bien compris tu nous fais bosser à ta place, même que tu nous proposes rien en échange… pff c’est pas une vie de commenter chez toi!!! Attends! moi j’fais pas les choses gratos, t’as intérêts à avoir des zarguments convainquants pour me faire raconter ma life ( sans aucun intérêt sisisj’tassure) sur un billet (pour ça faudrais que j’écrive déjà sur mon blog!!!! )… mais bon hein si c’est demandé si gentillement par un pti suisse si zentil que toi alors j’vais voir si ça peut se négocier ;-)

    allez c’est aussi une occasion de faire la fête (cablé) avec des lecteurs tout aussi inspiré que l’auteur ;-) mdr
    à la tienne alors ;-) (je note au passage que tu es né avant bon pour ton poil, tu me diras c’est normal mais bon je te soupçonne de l’avoir fait exeuprès pour faire 2 fois plus la fête sans être 2fois plus sérieux mdr)

    ^^

  7. luria says:

    mince! ca veut dire qu’on ne même pas te souhaiter un bon blogoversaire et pis c’est tout!?
    bon et c’est jusqu’à quand qu’on peut t’envoyer notre participation (histoire de procrastiner un peu)?

  8. raph says:

    13 mars

  9. Nitt says:

    Wouhou happy birthday!

    6 ans que tu fais marrer des tonnes de gens et même plus, ben dis donc.
    Ça ne nous rajeunit pas tout ça. Mais félicitations parce que c’est un peu une sorte de marathon, en un sens, quelque part.
    *s’incline bien bas, aïe, j’avais oublié cette vertèbre là, la chacale*

  10. M. LeChieur says:

    Mouhahaha, quel escroc !

    Cesse donc de nous polluer le facebook avec tes scrabbles pourris et bosse un peu, fainéant ! Et si tu crois qu’on va se ridiculiser à essayer de faire le boulot à ta place, tu te carres le doigt dans l’½il jusque dans l’omoplate, nanmého !

    :-D

  11. raph says:

    Maisheu !

  12. raph says:

    MlC: ouais mais au moins, je l’efface pas tous les six mois, mon blog !

  13. ophise says:

    Le temps qu’on arrive à l’invention du chemin de fer je pourrais te souhaiter un joyeux 7ème anniversaire…

  14. tica says:

    non, raph, il explose jusque 14 milliards de commentaires.

  15. animaldan says:

    je cherchais le défilé…

  16. ophise says:

    Après réflexion j’ai raté mon commentaire… Je le refais :

    “Auteur, auteur, auteur chéri mon amour”

    Là, ça c’est bien.

  17. Nandou Guanaco says:

    Voui on est toujours et las mais quesque tu veux les autres blogs sont encore plus pires que le tien. L’ heure est au tri sélectif c’ est tout, pas de quoi en faire un fromage au pays des messieurs à bonbons.

    Moi écrire pour toi? Pfiou, si tu payes bien en caresses dans le sens du poil, voui je veux bien.
    Mais tu sais c’ est dur de rivaliser avec l’ humour suisse. T’ aurais pris n’ importe quel autre humour, slave, belge voire français, c’ eût été possible de rivaliser.

    Bon anniv Raph et que le Dieu des blogs (st qui?) te prête vie encore longtemps.

  18. filou says:

    Saint qui? oui! enfin une question serieuse ici…