Encore un joli conte de Noël

Il enfonça son couvre-chef, ajusta ses lunettes de soleil, remonta un peu le col de son imper. Et sortit de chez lui, par derrière. Il avait gardé, aux poignets et au moral, les traces de sa rencontre avec les flics, quelques semaines plus tôt.

Les gens du quartier se détournaient de lui. Au café du commerce il avait été tour à tour trafiquant de drogue, assassin, faux-monnayeur, voire un peu de tout ça mélangé. La rumeur enflait tant que même ses amis, ceux qui savaient, commençaient à douter de l’évidence.

Il se retourna, une fois de plus. Il avait l’impression d’être suivi. Depuis qu’Ermelinda était partie avec les gosses, il n’y avait plus de garde-fou à sa paranoïa. Elle était si habile pour lui remettre, d’un rire, les idées en place. Mais elle avait fini par craquer. Par se barrer. Il était si nerveux, depuis quelques temps.

Si au moins il avait eu quelque chose à se reprocher. S’il était l’ennemi public numéro 1. C’est pas ce que sa mère aurait voulu pour lui, mais ça en jette, ennemi public numéro 1. On fait des films sur toi. Il n’était même pas l’ennemi public numéro 1440. Au fond de lui, il se disait que ses craintes étaient inutiles, qu’ils n’allaient pas revenir. Mais à chaque coup de sonnette…

Mais il ne pouvait pas s’empêcher de trouver tout ça exagéré. Tout ça parce que l’association mondiale des amis de Tokio Hotel (qui ne comportait aujourd’hui plus que trois membres, mais c’est un autre débat) avait porté plainte suite à un commentaire outrancier de Kevin du 25.

27 Responses to “Encore un joli conte de Noël”

  1. Fofo says:

    Merci pour le lien, tu es un amour !

    Plus que trois membres pour les amis de Tokio Hotel ? T’es sûr ?

  2. M.Shadock says:

    Ouais, mais quelque part, il a de la chance, passke ennemi public n°2, qu’est ce que c’est frustrant : personne te prend au sérieux.
    Même au café du commerce tu passe pour un looser !
    Tu es invisible. Pire que les cellules terroristes de l’ultra-gôche.

  3. Maarion says:

    Toute ressemblance avec des personnes ou des faits… etc etc. !
    hihihi
    ça te va bien aussi ce style d’écriture. L’an prochain tu publies chez Arlequin !

  4. Sia says:

    L’humour se noircit par ici… jusque dans les tags !

  5. Ennemi public n°25 556 says:

    Oui, ben Ennemi public n°1440, c’est déjà pas si mal !
    Parce que quand même…

  6. djib says:

    On a le droit de parler des casiers judiciaires ici ?

  7. raph says:

    pas du mien

  8. Aurélia says:

    Hey, Kevin du 25 a vraiment exagéré, je trouve que tout cela est tellement mérité !

    Tiens, d’ailleurs le jour où Oussama Ben Laden vient commenter ici ben je te dénonce à la Kommandantur et ils viennent te fouiller, hein.

    Ce ne sera que justice.

  9. M.Shadock says:

    @ Ennemi public n°25 556 >

    Ah ben, c’est sûr que si tu fais pas les queues de manif avec cagoule noire en province, c’est plus long.

  10. Ça sentirait presque le vécu. Tu as besoin de témoins de moralité pour l’audience ?

  11. gabian says:

    Etant membre honoraire de l’association pour le rétablissement de la peine de mort pour les auteurs de crimes tels “usage de l’expression voire même”, “photographie de chatons” ou “création de quoi que ce soit ayant les mots Tokyo Hotel dans son intitulé”, apprenez, monsieur, que vous n’êtes plus à compter de ce jour un citoyen, mais une cible. Je ne vous salue pas.

  12. ophise says:

    Un couvre-chef et un imper : un mythe (que dis-je un fantasme) s’effondre…

  13. raph says:

    comment tu sais que j’avais prévu Brad Pitt pour le rôle ?

  14. Haya says:

    Vivement la suite!! Je suis deja a 100% dans le suspens… Je réclame l’ecriture du livre complet, je suis même prête à m’inscrire au fan club de tokio hotel pour ça (en anonyme).

  15. TT02 says:

    Ah oui le mythe remonte.

  16. M.Shadock says:

    Les Hommes naissent libres et égaux en droit.

    Après, ils se démerdent.

    [Jean Yanne]

  17. Sébi says:

    Tiens ?! J’avais pas déjà laissé un commentaire sur ce billet ?!

  18. Jilian says:

    C’est faux, ils reviennent avec un nouvel album !
    bientôt…
    bon okay, ils sont morts.

  19. joseph says:

    il y a encore place pour des autels à Tokyo ? enfin si des jeunes Allemands chantent la gloire de Japonais , ne vont ils pas rendre les Italiens jaloux ? ah ces jeunes qui sèchent les cours d’histoire!

  20. M.Shadock says:

    … et Kevin rencontra à un concert de Tokio Hotel, l’ennemie publique n°1 : il étaient fait pour s’entendre.

    Ils partir tous les deux en cavale et firent plein de petits commentaires, allant d’une cache à l’autre, chez leurs trois incorrigibles supporters attitrés de la cellule invisible des amis de Tokio Hotel, invisibilité qui les a beaucoup aidés dans leur cavale, l’hotel leur permettant d’avoir des suite princières (invisibles aussi mais bon : on peut pas tout avoir), narguant ainsi les autorités compétentes (je n’ai jamais su en quoi elles étaient compétentes, mais elles le sont toujours. Par principe, sans doûte).

  21. Lorenzo says:

    Ce billet me serine.

  22. Fanette says:

    j’arrive pas à trouver un truc marrant à dire. Pfff. Faut suivre une formation pour commenter chez toi.

  23. raph says:

    ah c’est pour ça que je comprends pas la moitié des commentaires laissés ici !

  24. rahan says:

    la moitié des quoi ?

  25. Ennemi public n°25 556 says:

    La quoi des quois ?

  26. Ennemi public n°25 572 says:

    Oh putain, j’ai encore été rétrogradé !!!