Bon pour ton poil - Der Blog, der lolt

Switzerland: ten points

Tu n’es pas sans savoir que la planète se réchauffe comme pizza en micro-onde et que si on ne fait rien, elle va carboniser et c’est cancérigène.
Mais il y a des gestes simples que tout le monde peut faire, chez lui. Bon ok, ça ne sauvera pas tellement la planète, mais ça te donnera bonne conscience, quand Pujadas viendra t’expliquer que le pôle Nord a fondu et que Brigitte Bardot s’est noyée en essayant de sauver un bébé phoque, tu pourras dire ah ben c’est pas ma faute.

Or, il y a un endroit qui brasse suffisamment de vent pour alimenter une ville de 23000 habitants en électricité, sauver quelques vieux d’une mort certaine et mon pc de sa lente agonie: La blogosphère.
Et pour optimiser les résultats, rien de tel qu’un bon vieux classement de blogs. Cela permet à la blogosphère de tourner à plein régime et sans aucune déperdition d’énergie vers l’extérieur. En plus, classer des trucs permet d’occuper un stagiaire plus efficacement qu’une partie de démineur.

Pour créer un classement de blogs, tout d’abord, il faut des critères. Fumeux, si possible. Le tout premier classement à prendre en compte non seulement le ranking technorati, mais aussi l’api externe de conversion, la durée des visites divisées par le nombre de photos de chatons, le tour de poitrine, le nombre de commentaires totalement inutiles, la vitesse d’un escargot de Borgogne au triple galop, le tout divisé par 12. Puis tu prends les dix mêmes que d’habitude, tu mélanges un peu et tu publies ton classement.

Mais c’est là que ça se corse. Il faut que ton classement fasse du buzz. (Le buzz, c’est un mot de blogueurs, ça veut dire le bruit que fait maya l’abeille quand elle est énervée.) Si tout le monde trouve ton classement génial et merveilleux, on va en parler deux jours puis passer à autre chose. Le plus important n’est donc pas qui figure dans ton classement, mais qui n’y figure pas. Lao Tseu le disait souvent, si tu veux que ça trackback sévère, il faut bien réfléchir à qui tu oublies. Avec des oublis savamment dosés, tu peux générer 117203 fois plus de lignes inutiles qu’avec un questionnaire sur la pratique du macramé.

***

raph: non mais il me faut une chute
Encarta® Réponses Instantanées: Pourquoi voulez-vous une chute ? Vous pensez que cela va réellement changer quelque chose ?
raph: en un sens tu as raison
Encarta® Réponses Instantanées: Hmm. Je ne comprends pas votre question, mais je vais chercher pour vous dans Encarta.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (3 votes, moyenne: 3.67)
Pondu par raph le Friday 27 October 2006 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tête.

Pas tellement de commentaires »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

C'est à quel sujet?

L'adresse e-mail ne sera ni affichée, ni vendue au fbi. Elle permet par contre l'affichage d'un gravatar. Si ton commentaire ne s'affiche pas, c'est à cause d'un antispam parano: tu serais bien urbain de m'en informer.

Les textes ne sont pas libres de droits. Vous ne pouvez pas les reproduire, les citer, les diffuser sans autorisation expresse de leur auteur. - Trifouillé avec Wordpress. La bannière est de Luria