Non bon évidemment, faudrait le son pour bien voir

Si tu lis attentivement la presse, tu le sais, l’industrie musicale est en grave danger de mort. Dany Brillant a gagné à peine plus qu’un demi-million d’euros cette année, vraiment, je sais pas comment il peut survivre dans de telles conditions de précarités. Tous les jours, dans le monde, une quinzaine de majors meurent de faim. Et tout cela à cause de toi, oui, toi, tu crois que je t’ai pas vu télécharger l’intégrale de la Compagnie Créole sur eMule ?

Heureusement, les pontes de l’industrie musicale ont trouvé la parade, arrêter de prendre les gens pour des boeufs et produire un peu de la musique de qualité, pour voir inspirés de ce qui se fait souvent, et avec bonheur, dans l’industrie. En 2008, les artistes usés ne seront plus jetés, mais recyclés, en tirant habilement profit de synergies inattendues, cela s’inscrivant dans le cadre d’une stratégie win-win orientée client. Et ce, grâce à la fusion. (ndlr: oui je sais, d’autres avaient déjà eu l’idée avant, et avec talent)

Il aime les fleurs, les couleurs vives et les riff de guitares. Sa voix est à mi-chemin entre le chaton abandonné et le cancéreux au dernier stade. Il ravira tous les nostalgiques des années 70, qu’ils aient aimé les Bee Gees ou Black Sabbath. En plus, il fait des slows : Metallmika.

Groupe de rock indé venu de la Costa Brava, ils font s’évanouir les jeunes filles sur leur passage grâce à leurs coupes de cheveux rigolotes : Tokyo Sex Destruction Hotel.

Célèbre DJ belge, il est considéré par certains comme l’inventeur du hip-hop, mais pas par beaucoup quand même : Benny B Bennassi.

On les avait oubliés un peu mais ils reviennent en force et quand ils reviennent en force, t’as intérêt à pas être sur le chemin. Ils aiment les jolies ballades en allemand et les poussins morts : Tanita Tikarammstein

Révélations myspaciennes, l’une excelle dans le hip-hop, l’autre dans le mauvais métal, elles aiment les chansons avec Jump dans le titre: Amy Winehouse of Pain et Lilly van Allen.

Il aime tout le monde, des vieilles dames aux petits garçons : Franck Michael Jackson

Il chante Allumer le feu, je rentre à la nage : Johnny Halliday on ice.

Si ça marche pas, il restera les musiques à télécharger au 8 12 12 pour ton portable et les concerts surtaxés.

23 Responses to “Non bon évidemment, faudrait le son pour bien voir”

  1. JackSim says:

    Très bon :-D

  2. Léouiche says:

    Vivement Gwen Stefani de Monaco, Guns’n’Rose Laurens, Nine Inch Nailly Furtado et les Rolling Stones & Charden sur iThunes :)

  3. Skc says:

    Je profite de ce haut lieu de l’actualité musicale pour prévenir que le célèbre groupe Black & Decker serait en train de se reformer pour une série unique de concerts. Ca serait les 2 et 3 février dans mon salon (J’ai des étagères à poser).

  4. djib says:

    mais pourquoi ce tag “Polnareff” …?

  5. Glu-glu says:

    Moi j’préfère pas voir les trucs nouveaux dans ce cas.

  6. Jilian says:

    Partnariat commercial entre la chancelière et le chandelier pour faire passer les prochaines lois sur l’extradition des livres un peu à gauche : Tokio Au Telephone.
    A noter qu’un film est également prévu dans le même projet : Tokio Hotelma et Louise

  7. borogrove says:

    J’ai enrégistré une compil Di-jére entre potes “le cassoulet, le best-of les prouts d’or”. J’hésite entre le téléchargement à gratter gratuit ( je dit pas ou par respect pour le voisinage), et le piratage via le pire to pire ? Sinon william Saurien est il valable comme agent artistique ? Dur dur de pousser la chansonette …

  8. titybond says:

    tu as oublié les spaces girls qui reviennent de la préhistoire de chez mattel,
    pour Bany c vrai que c pas brillant mais il parait que johnny va enfin prendre sa retraite…
    d’un coté avec optic 3000 il voit loin!
    bref ceci est commentatueur, d’abord ce qui n’a absolument rien a voir mais j’aime le titre de ton poil, euh blog…
    bye

  9. Fincasor says:

    Connais pas toutes ces musiques, ni fraies ni les vausses…
    Comprends rien à ton texte..
    T’as encore écrit en suisse non ?
    Suis pas bilingue moi non plus, alors bon.
    Je vais réessayer en ne lisant que d’une langue pour voir.

  10. Alix says:

    A un moment les Mooojors ils ont essayé de greffer une chanteuse fraichement inconnue sur la voix éraillée d’ une Bonnie Tyler-Tres_Cha(tte)s sauvaaaggee :

    Rejet de le greffe ! Un truc de fous !

  11. loser says:

    Juste pour vous signaler un groupe qui mérite d’être connu aussi bien que leur homologues américains : les Red Hot Chili Pipers (http://www.redhotchillipipers.co.uk/)

  12. TT02 says:

    Moi, quand je serais major, je m’acheterai une lolo fer à riz chemond tagné.
    (faut appeler le 08 36 12 12 et le dire 3 fois à toute vitesse pour gagner un CD de Jam Yelle de bouse)

  13. tupeutla says:

    Moi j’en suis resté à John Glenn Miller et Louis Neil Armstrong les premiers cosmonautes du jazz qui ont joué “In the Moon” en apesanteur.

  14. Chick says:

    N’oublions pas la reine du disco : Madonna Summer

  15. raph says:

    exhibitionniste

  16. hozho says:

    Tu pourrais remplir la fiche STP ? !!

    http://desencyclopedie.wikia.com/wiki/Accueil

    Merci

    PS: cagneux les genoux, non?

  17. Chick says:

    Ils sont les maîtres incontestés du métal balèti, aiment le chop suey à l’aïoli(wood) et les noms à rallonge : Massilia Sound System Of A Down

  18. raph says:

    qué fiche ?

    sinon, y a aussi le très contournable groupe de R’n’Soupe Boney M Pokora

  19. dragibus says:

    “il se murmure que Carrefour songe à supprimer les rayons disques de ses magasins car leurs performances au mètre linéaire seraient trop faibles. Si le numéro deux mondial de la distribution met sa menace à exécution, ce serait une catastrophe pour les majors.”

    on apprend ça dans ton article, enfin l’article du Fig’
    et là ça fait encore plus peur que de voir Calogéro ou Sardou gagner de l’argent
    sinon dans le côté megamixage de groupe je vous rappelle les Beatallica qui reprennent des chansons des Beatles en jouant et chantant comme Metallica

    http://www.beatallica.com/

  20. arpenteur says:

    Moi j’attends avec impatience le prochain single de “Plastic Bertrand Cantat dis cantadou t’a tout dit doudou dis donc”, mais il paraît qu’il y aura pas de tournée…
    C’est vrai?

  21. hozho says:

    Ok, j’ai les yeux qui ont fourchés sur tes genoux qui louchent. Ou plutot louché sur tes genoux qui fourchent, mais en tous cas moi je connais les Charl-hots Chili peeper, et meme pas toi, et toc!

    non mé!
    Et j’adore les matinées improductives, ce sont les meilleures…

  22. Murie says:

    L’analyse statistique de séries chronologiques de données ivybeuillotomuriologiques est un des outils d’identification de variations analectiques.
    Cette analyse consiste le plus souvent à la mise en oeuvre et à l’interprétation de tests statistiques d’homogénéité des séries.
    Les séries lioneliennes (données de post ou de flood) se caractérisent fréquemment par des effectifs faibles, et ne répondent que rarement aux conditions requises par l’application des tests statistiques dont certains sont paramétriques.
    Nous avons cherché à évaluer, en terme de puissance et de robustesse, le comportement de quelques méthodes statistiques largement employées dans les études de variabilité analectique.
    Ce travail a été mené dans chaque cas étudié au moyen de procédures de simulations type Monte-Carlo de 100 échantillons de 50 valeurs conformes aux caractéristiques souvent rencontrées dans les séries naturelles.
    La variabilité simulée est celle d’un changement brutal de la moyenne. Les procédures concernées sont le test de corrélation sur le rang, le test de Pettitt, le test de Buishand, la procédure bayésienne de Lee et Heghinian, et la procédure de segmentation des séries ivybeuillotomuriologiques de Hubert et Carbonnel.
    Des séries artificielles soit stationnaires, soit affectées par une rupture de la moyenne, normales, non-normales, autocorrélées, présentant une tendance linéaire ou un changement brutal de la variance ont été générées.
    Les conclusions de ce travail doivent être nuancées selon la méthode considérée. D’une manière générale la puissance maximale estimée se situe autour de 50 % pour des taux de rupture de la moyenne de l’ordre de 75 % de la valeur de l’écart type.
    Par ailleurs il apparaît que l’autocorrélation et la présence d’une tendance dans les séries sont les deux caractéristiques qui pénalisent le plus les performances des procédures.