Bon pour ton poil - Der Blog, der lolt

pour le tiytre, je sâiys pâs trop

On passe de la forêt amazonienne à la mafia sicilienne, de la spiritualité bouddhiste au gospel illuminé, avec à chaque fois, des thèmes aussi forts qu’audacieux, nous explique le site internet de la sémillante Nâdiya, une fille passionnée par les accents, qui en met partout, dans son prénom, dans ses chansons, partout.

A tel point qu’on a parfois du mal à saisir l’essentiel de son message. Comme un roc, son nouveau tube d’aspirine, n’est donc pas une ode à la cuisine chinoise. Forte et audacieuse, cette chanson est consacrée…

Bon, à première lecture, on se dit que c’est juste un assemblage de mots, comme ça, dans le but que la madame elle dise un truc pour aller avec la musique.
A deuxième lecture aussi.
Pour tout te dire, à dix-septième lecture, ça ne veut toujours rien dire. Pourtant, il doit bien y avoir un sens, sinon où va le monde?

Du coup, j’avance comme un roc une tentative d’explication.

Welcome to the roc !

Comme un roc !
Comme un roc !

Bon, ça, c’est juste une mise en bouche.

{Refrain:}
Comme un roc !
Ensemble comme un roc !

Ensemble comme un roc, j’ai bien réfléchi, et je ne vois qu’une explication possible. Dans cette chanson, Nâdiya nous annonce qu’elle va lancer une nouvelle ligne de vêtements: des ensembles gris, couleur roc.

Tous unis comme un roc !

De couleur unie.

Tous tel un bloc
Solides comme le roc !

De magnifiques ensembles une pièce, garantis très solides grâce à une fabrication entièrement basée sur des matériaux bien.

Ensemble comme un roc !
En ce lieu comme un roc !

Ils seront fabriqués à la main, sur un rocher, par des petits enfants gibraltariens.

Boostés à bloc !

Elle est très motivée à l’idée de se lancer dans cette magnifique aventure.

Solides comme le roc ! Roc, roc, roc
Solides comme le roc ! Roc, roc, roc…

Surtout qu’ils sont quand même très solides, ces ensembles.

Des traces, que la raison
Menace de lave en fusion
D’espace, que les saisons
En face des murs de prison

Bon alors je te cache pas que ces phrases semblent un peu hermétiques, comme ça. A mon avis, elle veut dire que si quelqu’un fait une tache sur ses beaux ensembles, elle va entrer dans une colère volcanique et que en attendant, elle va mettre deux-trois caisses d’ensembles dans son Espace pour aller en livrer à un pote qui habite en face d’une prison et qui aime bien Vivaldi.

Mais je suis pas complètement sûr.

L’audace qu’on emprisonne

Là, c’est plus clair. Elle voulait y mettre un ruban fuchsia, mais on lui a dit non, ça jurera et elle a un peu l’impression d’être brimée.

Cette énergie qui résonne
Un cri qu’on abandonne

Unissons nos voix…

Mais elle est tellement enthousiaste qu’elle a envie de crier avec ses associés, notamment Julot, qui s’occupe de prendre les commandes.

{au Refrain}

D’alliés, que les regards

Nâdiya ne parle pas très bien notre langue, elle est originaire de Tours. Elle veut dire que ses alliés, Julot mais aussi Maurice, qui fera la compta, le secrétariat et la maçonnerie, ont des beaux yeux.

Piliers qui portent l’espoir

Qu’ils passent un peu beaucoup de temps au bar mais que sinon, eux aussi espèrent vachement que ça va marcher, cette histoire d’ensembles.

Dévier, que les remparts
Dressés au pied de l’histoire

Et que tous ensemble, ils vont réussir à éviter les écueils qui se dressent sur leur route vers l’histoire de la haute-couture.

Ne lier que notre foi
Qui nous pousse à chaque pas
Scellée au fond de soi
Unissons nos voix…

Voilà, ils ont vraiment beaucoup d’espoir, alors ils ont envie de chanter en choeur.

{au Refrain, x3}

x3 ça va être pénible, quand même…

Roc
Comme un roc

Nâdiya…

Comme un roc

Voilà, là, c’est juste un peu de matraquage publicitaire.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (5 votes, moyenne: 4.40)
Pondu par raph le Sunday 27 August 2006 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tte.

Moins de plusieurs commentaires »

  1. Brillant, Danny* !

    A quand un commentaire composé avec exegèse stylistique et analyse socio-linguistique ontologio-paléo-quantique sur “À la queuleuleu” de Bézu ?

    (ah non, toi c’est Raph…)

    aurait affirm You des Alpages le 19 February 2007

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

C'est quel sujet?

L'adresse e-mail ne sera ni affiche, ni vendue au fbi. Elle permet par contre l'affichage d'un gravatar. Si ton commentaire ne s'affiche pas, c'est cause d'un antispam parano: tu serais bien urbain de m'en informer.

Les textes ne sont pas libres de droits. - Trifouill avec Wordpress. La bannire est de Luria