Bon pour ton poil - Der Blog, der lolt

Papououtai

Osgor le dendrolague était bien malheureux. Partout, à la télé, dans les journaux, sur Internet, il n’y en avait que pour les pandas roux, les pandas normaux, les dauphins, les quokkas. « Moi aussi », se disait Osgor, « je suis mignon et pelucheux et personne jamais ne parle de moi, que ne me voilà pas bien malheureux ! »
Or, vous le savez, les enfants, il est important pour nos amis les animaux de bien soigner leur personal branding. Trop d’entre eux, faute d’un plan de carrière bien réfléchi, se sont éteints sans qu’aucun blog BD ne s’en émeuve. Osgor décida donc de parcourir le vaste monde à la recherche de la notoriété pour lui et ses congénères.


« je m’en vais parcourir le vaste monde à la recherche de la notoriété pour moi et pour mes congénères, sauf les dendrolagues de Doria, ces losers.

Osgor errait dans les forêts de Papouasie, quand il tomba par hasard sur un spécialiste en consulting qui était venu là se recentrer sur lui même.
- Ouah, un lapin bizarre », s’exclama le spécialiste en consulting.
- Oh, hé, lapin toi-même ! Je suis un dendrolague.
- Dendroquoi ? Ohla mais tu ne vas jamais buzzer sur les réseaux sociaux avec un nom pareil, il va falloir changer ça.
- Justement, vous tombez bien, car j’aimerais revoir mon positionnement stratégique.
- Très bien, je vais analyser ton branding, je reviens vers toi asap.
- Asap, c’est pas de l’indonésien ? Je suis plutôt papouasien, moi.

Le spécialiste en consulting s’en fut à travers la forêt et ne revint jamais (car il savait que les dendrolagues n’ont pas les moyens de se payer ses services). Osgor l’attendit pendant bien des lunes. Il eut le temps de réfléchir à ce que lui avait dit son nouvel ami : peut-être que sa faible notoriété était due à son nom trop peu impactant. Il décida donc qu’il fallait en changer. Il partit pour la Nouvelle-Zélande rencontrer son ami l’aptéryx, qui avait pas mal réussi à se faire un nom en sponsorisant une équipe de rugby et un fruit.

- Ben je sais pas, kangourou arboricole, c’est bien, par exemple ? C’est important, pour nous autres animaux austraux, de tout miser sur les joueurs de Scrabble. Tout le monde aime le Scrabble.
- Je suis pas un putain de kangourou. Les kangourous, ils font des bonds, c’est ridicule.
- Ah oui mais il faut y mettre un peu du tien, il faut savoir faire des concessions.
- J’avais pensé à : L’Intrépide. Ou Lady Gaga.

Osgor le dendrolague s’en revint dans sa Papouasie natale. Mais ses amis ne comprenaient pas où il voulait en venir avec ses histoires de changement de nom. Eux, ce qu’ils voulaient, c’était avant tout grimper aux arbres, manger des feuilles et se reproduire. Le marketing, si ça ne se mangeait pas, ça ne les intéressait pas, disaient-ils, car ils étaient frustes et rétrogrades.

Bien malheureux, Osgor pleurait toutes les larmes de son petit corps pelucheux.

C’est alors qu’il rencontra un célèbre cuisinier, venu se ressourcer.

- Mais enfin, ne pleure pas, petit animal pelucheux ! Tiens, goûte donc à ceci, ça te redonnera le sourire.
- Ça alors, une soupe de haricots froide !
- Ah pas du tout, pas du tout, je comprends la méprise mais il s’agit d’un petit cappuccino glacé de mogettes vendéennes AOC !
- Ça alors, peut-être pourriez-vous m’aider à trouver un nouveau nom ?
- Hé bien… Oui, nous allons partir sur une petite déclinaison de marsupial duveteux et son espuma de sous-bois sur lit de mangrove.

Mais le dendrolague, qui était par nature méfiant, se méfiait. Il décida alors de s’adresser à un spécialiste des réseaux sociaux.

- Ah ben oui, faut pas t’étonner que personne ne te connaisse si tu lagues ! Pense à redémarrer ta box !
- Quoi ?
- Non, rien. Donc. Bon, alors pour te faire connaître, le mieux c’est de faire un bon gros Fail, ensuite, un petit tweet d’excuse pour rassurer ta communauté et le tour est joué, 5000 followers en un tournedos. Est-ce que tu pourrais mordre quelqu’un ?
- Je suis essentiellement feuillivore.
- Ah, tu es vegan ? Pas mal, on va pouvoir travailler là-dessus. Bon. Mais est-ce que tu es sexiste ?
- Ben… je suis un marsupial, seules les femelles portent le petit dans leur poche, chez nous.
- Quoi ? Mais tu te crois encore à l’époque des dendro des cavernes ou quoi ? On est en 2013, merde, je peux pas bosser dans ces conditions.
- Diprotodon. Le marsupial des cavernes ça s’appelle diprotodon.
- Protodon.

Alors Osgor le dendrolague s’en fut. Il décida de fonder une association des animaux mignons injustement méconnus, avec le coati, le pademelon et le dik-dik. Mais les animaux moches injustement méconnus, dont l’oryctérope se fit le porte-parole, trouvèrent ça profondément injuste. Puis, les animaux ni spécialement moches ni particulièrement mignons décidèrent de se mêler à la conversation, on les a beaucoup vus à la télévision ces derniers temps, notamment dans cet impressionnant duo avec Miley Cyrus.

Puis, alors que tout le monde se disputait, Osgor s’exclama “oh, et puis merde”. Tout le monde trouva qu’il avait bien raison et dansa la ronde de l’amitié.

(D’autres contes de Noël du monde entier, avec d’autres animaux malicieux, dans notre ouvrage Le sens du Poil, en vente dans tous les bons internets !!)


:\'(:-/:-):-D\\o/ (13 votes, moyenne: 4.85)
Pondu par raph le Friday 29 November 2013 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tête.

7 commentaires, ce qui est bien, mais pas top »

  1. Ah mais un dendrolague c’est pas du tout un type qui fait de la dendrochronologie, alors, en fait?

    aurait affirmé mlle-cassis le 29 November 2013

  2. C’est trop good génial comment t’as écrit au niveau de l’histoire de Noël, moi je dis tellement bravo que j’en ai mal à mes ongles d’applaudir vu qu’ils sont trop longs. Mes ongles. On en veut encore yen a?

    aurait affirmé Laza le 29 November 2013

  3. Bonjour Laza, vous faites erreur, ceci n’est pas mon blog de manucure !

    aurait affirmé raph le 29 November 2013

  4. On m’informe à l’instant d’une vive protestation de la guilde des Pikas à collier en quête désespérée de visibilité 2.0 http://headlikeanorange.tumblr.com/post/68400683433

    aurait affirmé Benrouf le 29 November 2013

  5. le dendrolague s’est fait poser un lapin.

    aurait affirmé Monsieur Prudhomme le 29 November 2013

  6. Moi je trouve qu’il a eu tort de refuser “marsupial duveteux”, c’était pas mal trouvé. Sinon, le dendrolague de Goodfellow, c’est sympa, mais faudrait trouver une bonne traduction en français.

    aurait affirmé Fofo le 3 December 2013

  7. Je préfère largement le dendrologue de benêt, pardon, Bennett …

    aurait affirmé Mako le 4 December 2013

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

C'est à quel sujet?

L'adresse e-mail ne sera ni affichée, ni vendue au fbi. Elle permet par contre l'affichage d'un gravatar. Si ton commentaire ne s'affiche pas, c'est à cause d'un antispam parano: tu serais bien urbain de m'en informer.

Les textes ne sont pas libres de droits. - Trifouillé avec Wordpress. La bannière est de Luria