Bon pour ton poil - Der Blog, der lolt

J’ai compris tous les mots et la chair est triste h√©las

Les blogs nous permettent de nous poser en experts de sujets que nous ne ma√ģtrisons pas, et c’est fort de cette force que je m’en vais vous expliquer aujourd’hui :

Comment devenir un écrivain

D’abord, il faut une id√©e. √áa n’a pas l’air important, comme √ßa, mais mine de rien, √ßa a une certaine importance.
Si tu n’as pas d’id√©e, tu peux raconter une histoire d’amour contrari√©e, quelqu’un qui plaque tout pour partir √† l’aventure ou l’invasion de la Terre par des limaces de sept m√®tre de long, des classiques qui marchent toujours.
Si tu as trop d’id√©es et que √ßa fait onze ans que tu te demandes avec laquelle commencer au juste, je sais pas, prends la premi√®re √† gauche, ou tire au sort, je sais pas. Ou celle avec les limaces, tiens, je l’aimais bien.
Ensuite, il faut des rebondissements, sinon tu risques de te retrouver avec un roman de 0,7 Nothomb d’√©paisseur – ce qui montre toutefois une certaine compr√©hension des rythmes de lecture contemporaine. Exemple : ¬ę Soudain, des limaces de sept m√®tres de long envahirent la Terre. √áa alors, dit John, qu’allons nous faire. Puis il leur jeta du seul. ¬Ľ c’est trop court pour un roman.
Ensuite, quelques personnages auxquels on peut s’identifier : un h√©ros jeune et souriant, tr√®s riche, dont tous les personnages f√©minins tombent sauvagement amoureux, mais quand m√™me, il a des f√™lures √† cause de son enfance,
un ami du h√©ros un peu gros mais tr√®s dr√īle,
des personnages féminins intelligents et espiègles, on est en 2014, que diable,
des limaces géantes.
Mais ce sont des exemples, tu peux aussi opter pour un savant tr√®s intelligent mais avec le sens de l’humour et des f√™lures.

Ensuite, des adjectifs. Beaucoup. C’est tr√®s important. C’est m√™me plus important que l’histoire, en fait. Les bonnes histoires, laissons √ßa aux anglo-saxons, qui sont vulgaires. Ce qui fait la litt√©rature, c’est le style, et ce qui fait le style, ce sont les adjectifs. C’est connu. Je t’ai fait une liste d’adjectifs, mais tu peux aussi en prendre d’autres. Amphigourique, alambiqu√©, pestilentiel, dodelinant, atrabilaire, superf√©tatoire, astringent, elliptique, scrofuleux, √©pith√®te, cacochyme et g√©linatoire.

Ensuite, il faut √©crire. C’est la phase un peu chiante dans le processus d’√©criture.

Puis il faut te relire. C’est la phase du processus d’√©criture ou tu te dis que finalement, tu aurais mieux fait d’aller √† la p√™che. La phase o√Ļ, tous les seize adjectifs, tu as un petit rire nerveux, la phase o√Ļ phrase apr√®s phrase tu te dis mais qui a √©crit une merde pareille ? ah ben oui, c’est moi, lol.

Puis ensuite, il faut faire relire par d’autres. Puis les tuer dans leur sommeil avant qu’ils n’aient eu le temps de te dire ce qu’ils en pensaient.

Puis il faut tout effacer et recommencer autre chose.

J’esp√®re que √ßa t’a bien aid√© ! La semaine prochaine, nous apprendrons la tarte aux fraises.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (7 votes, moyenne: 4.57)
Pondu par raph le Friday 27 June 2014 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

Dans de beaux draps

Alors que le monde retient son souffle en attendant un funeste Suisse-France, tentons, d√©sesp√©r√©ment, de rapprocher les peuples. Car bien que voisines, France et Suisse ne se comprennent pas toujours, victimes qu’elles sont de l’incompr√©hension mutuelle.

C’est pourquoi j’ai d√©cid√© de vous expliquer l’une de nos coutumes locales traditionnelles, un √©l√©ment indispensable pour bien saisir l’essence de la suissitude : la buanderie.

La buanderie et son fidèle corollaire : le jour de lessive.

Car voyez-vous, les caves des immeubles helv√©tiques sont g√©n√©ralement √©quip√©es d’une machine √† laver destin√©e √† laver le linge sale de toutes les familles, m√™me les Gomez du 7e, qui sont un peu, comment dire, sp√©ciaux. La buanderie, terreau de multiples interactions sociales, lieu o√Ļ se nouent et se d√©nouent les passions, parce que le Schindelholz du 7b il a encore d√©pass√© son tour, moi je m’en fous, la prochaine fois, je sors tout comme √ßa, sans le plier, je laisse tout goger, tant pis pour lui, il me conna√ģt pas, je suis trop un fou, s√©rieux. La buanderie, lieu de tant d’√©changes sociaux, bonjour, dites, la prochaine fois, vous pourriez nettoyer le tumbler ?

A cause de cette tradition, le Suisse est condamn√© au jour de lessive, le mardi, pourquoi diable ils m’ont coll√© le mardi ? alors que le petit √† son entra√ģnement de poney artistique, mais √ßa ils s’en foutent, ils peuvent pas comprendre, eux. Condamn√© √† r√©pondre non, d√©sol√©, je ne pourrais pas passer ce soir, j’ai jour de lessive, tu sais ce que c’est, oui, je comprends, c’est ton mariage mais jour de lessive, t’inqui√®te, je viendrai au prochain. Pire encore. A cause de cette tradition, le Suisse est condamn√© √† cet acte d√©sesp√©r√©, qu’il redoute parmi toute chose, ce geste d’une violence extr√™me, cette incroyable audace : aller sonner chez son voisin. Pour lui demander si ce serait pas possible d’√©changer vu que l√†, mardi, on a pr√©vu de repeindre le chat, si en √©change on peut faire quelque chose pour vous… non pas sortir votre chien, il fait peur. Non, pas sortir vos gosses, non plus, ils mordent. Non… bon ok, du sel, on veut bien, mais vous nous l√©e rendez, d√©j√† la derni√®re fois il en manquait seize grammes. Au fait, on a retrouv√© cette culotte dans le tumbler, c’est √† vous ? parce que c’est pas √† nous. Sur moi, √ßa fait un peu vulgaire, √† cause des dentelles.

Voilà sans doute, pourquoi, ce soir même, sur le coup des 21 heures, les Suisses vont tellement hésiter à mouiller le maillot.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (12 votes, moyenne: 4.75)
Pondu par raph le Friday 20 June 2014 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

Hugo boloss

Nul n’est √† l’abri d’un bad buzz. Victor Hugo (l’√©crivain, pas le footballeur) l’a appris √† ses d√©pens hier. Son community manager n’a toujours pas r√©agi, preuve d’une incompr√©hension manifeste des moyens de communication moderne. La r√©action outr√©e des r√©seaux sociaux √©tait d’ailleurs pour le moins m√©rit√©e, puisque sous des dehors moir√©s, le fameux po√®me qui a fait couler tant d’ancres est tout de m√™me une incitation √† peine voil√©e √† aller se d√©voiler dans des cimeti√®res, elle est belle la France, bravo la politique laxiste de la gauche !!! et sous des verts coudriers, encore bien.

Mais qui, au juste, est ce Victor Hugo, dont on conna√ģt surtout les deux c√©l√®bres com√©dies musicales, Les Mis√©rables et Notre-Dame de Paris (Notre-Dame de Paris parle des touristes qui accroche des cadenas partout et Les Mis√©rables est une publicit√© pour le journal Causette) ?

Victor Hugo est n√© en 1802, alors que ce si√®cle avait deux ans, enfin, pas celui-ci, un autre, √† Besan√ßon, ce qui peut arriver √† des gens tr√®s bien. Dans la maison natale de Victor Hugo, pr√©cise Wikipedia. Au lieu d’embrasser la profession d’horloger ou de frontalier, il opte pour l’√©criture.

Victor Hugo √©crit neuf romans selon la police et plus de 14 250 selon les participants √† des jeux de culture g√©n√©rale en ligne, notamment 93, un roman sur la vie dans la t√©ci, √©crit non pas en pull, comme on l’a longtemps cru √† tort, mais √† Jersey. On lui doit √©galement de nombreuses pi√®ces de th√©√Ętre, une flopp√©e de po√®mes qu’on a d√Ľ apprendre √† l’√©cole et dont on ne se rappelle que la premi√®re strophe √† l’heure o√Ļ blanchit la campagne, “l’art d’√™tre grand-p√®re”, un ouvrage de coaching sur l’art d’√™tre grand-p√®re, une morne plaine et le retour de Karen Cheryl √† la t√©l√© au d√©but des ann√©es 90.

Il est √©galement le fondateur de l’ordre des gens qui ont deux pr√©noms, o√Ļ l’ont depuis rejoint Jacques Martin, Claude Fran√ßois, Fr√©d√©ric Fran√ßois, Jean-Pierre Fran√ßois et S√©gol√®ne Royal.

Puis il meurt et ses fun√©railles sont suivies par des millions de gens alors que la t√©l√© n’est m√™me pas encore invent√©e, ce qui est pas mal pour un √©crivain.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (6 votes, moyenne: 4.83)
Pondu par raph le Friday 20 June 2014 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.

Coupés du monde

Je l’avoue sans jambages, le football est un sport que j’appr√©cie. Bien plus, par exemple, que le water-polo. Mais, parfois, alors qu’Inler vient de rater sa 58e passe cons√©cutive, alors que la Roja l’est surtout de verg√ľenza, alors que dehors, l’√©t√© invite √† la lascivit√© et √† la plageation, il arrive parfois que l’on se demande, l’espace d’un instant : √† quoi bon tout √ßa ?

Allons, ressaisissons-nous. La Coupe du monde de football a bien des utilit√©s. Contrairement, par exemple, au couteau √† pain, qui ne sert qu’√† couper le pain.

Car le Mundial, comme on l’appelle parfois lorsqu’on est initi√©, peut servir √† :

R√©viser les noms des pays. On ne sait jamais, on n’est jamais √† l’abri d’une finale r√©gionale de Questions pour un champion ou d’une rencontre subite avec un Sphinx. Si, √† br√Ľle pourpoint, on vous demande : le Costa Rica est-il un pays, un bateau de plaisance ou une m√©thode de soin par les plantes ?, seul le football, ou cette p√©nible soir√©e diapositive, pourra vous permettre de r√©pondre.

Trouver l’inspiration, gr√Ęce aux r√©seaux sociaux. Les hashtags tels que Gerpor, Anguru, Bramex ou Honecu feraient en effet d’excellents noms de m√©dicaments.

Vérifier son klaxon, ce qui peut toujours être utile en temps de non-Coupe de Monde, par exemple pour effrayer un enfant.

Trouver l’inspiration, gr√Ęce aux r√©seaux sociaux. Quel plaisir d’√™tre dans les 4700 premiers √† s’exclamer Jean Neymar !! ou encore Jean Hulk !!

Assister √† un spectacle plein de suspense, car qui aurait dit que la Suisse allait marquer √† la 90e minute d’un p√©nible match contre l’Equateur ? Personne. Car personne n’avait lu le livre avant de voir le match : il √©tait bien trop chiant.

Critiquer l’arbitre.

Avoir un sujet de conversation avec ses collègues (cf supra).

Rentabiliser
la redevance télé.

Perdre beaucoup d’argent sur les sites de pari en ligne.

Avoir un prétexte pour boire des bières.

Venir √† bout de cette bizarrerie qu’on appelle le nationalisme, car vivement que la Suisse se fasse √©liminer pour qu’on puisse enfin √™tre pour les Pays-Bas, comme tout le monde.

D√©cider de plut√īt lire un livre.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (9 votes, moyenne: 4.78)
Pondu par raph le Friday 20 June 2014 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tÍte.
Les textes ne sont pas libres de droits. - Trifouillť avec Wordpress. La banniŤre est de Luria