Bon pour ton poil - Der Blog, der lolt

Le cinquième aliment

Hier, ce blog a Ă©tĂ© linkĂ© sur lefigaro.fr. Il a donc accueilli moult nouveaux visiteurs, bonjour, et peut-ĂŞtre certains d’entre eux sont-ils restĂ©s, en plus ils avaient le temps, aujourd’hui, vu qu’ils faisaient pas grève. Je vous en prie, installez-vous, faites comme chez vous (comment ça fait, chez lui, un lecteur du Figaro ?)(dans le doute, faites comme chez votre voisin plutĂ´t).

Justement, vous tombez bien. Il y a une question que je me pose depuis qu’il y a un ministère de l’identitĂ© nationale chez nos sympathiques voisins d’outre-Doubs: c’est quoi, une identitĂ© nationale ? Je retourne ça dans tous les sens, ce n’est pas logique. Je ne sais pas, je suis suisse, mais je suis aussi porteur de lunettes, trentenaire et dotĂ© d’une taille supĂ©rieure au mètre 85. Est-ce que je dois aussi partager des valeurs avec tous les myopes ? Je veux dire, ok, si Roger Federer se pointe, je partage toutes les valeurs qu’il veut. Mais les patrons de l’UBS… bon ok, techniquement, je partage aussi quelques valeurs avec eux, mais on m’a rien demandĂ©. Pourtant je me dis que ça doit ĂŞtre important, sinon y aurait pas de ministère pour ça. Ok, y a aussi une garde des sceaux et comme ça, Ă  première vue… mais c’est peut-ĂŞtre des sceaux super prĂ©cieux, que la France tenait de sa grand-mère, alors elle y est attachĂ©e, je sais pas.

Bref, donc, wikipedia ne m’Ă©claire pas des masses: ” L’identitĂ© nationale est le sentiment que ressent une personne de faire partie d’une nation. Ainsi, une personne peut se dĂ©clarer français quand il est officiellement de nationalitĂ© française, mais aussi quand il se sent partager assez de « points communs » avec les français pour appartenir Ă  leur communautĂ©. ” J’ai tellement pas compris que j’ai laissĂ© la faute. Je vois mal le truc. “HĂ© salut, Fiodor, ça va ? Comment tu te sens aujourd’hui ?” “Français, et toi ?”

Alors je me suis intĂ©ressĂ© un peu aux devises nationales. Celle de la France, on connaĂ®t, LibertĂ©, Ă©galitĂ©, fraternitĂ©. Du coup, tu peux te sentir français parce que tu partages ça, tu vois ? Du coup ça m’arrange bien d’ĂŞtre suisse, je suis fils unique. Mais lĂ  non plus, tout me semble pas très clair. Si tu aimes la libertĂ©, par exemple, tu as pas mal de choix. Si tu penses que l’union fait la force, tu peux encore choisir un peu. Mais si tu aimes la pluie, il ne te reste que le Lesotho et le Botswana. Et si tes valeurs fondamentales Ă  toi c’est se sentir libre de feuilleter Union sous la pluie, tu es apatride.

Bon. Moi je suis suisse, donc. Ça aurait pu ĂŞtre pire, j’aurais pu ĂŞtre barbadien. Mais tout de mĂŞme. “Un pour tous et tout pour un“, tu parles d’une devise. Je veux dire, c’est vrai qu’on est super unis, enfin, Ă  part les Valaisans, les Fribourgeois, les Vaudois, les Zurichois et les Suisses allemands en gĂ©nĂ©ral, mais sinon, on est unis comme les doigts de la main. Une main qui a eu un terrible accident, ok, mais elle garde son identitĂ© manuelle.

Mais est-ce que, quand je vais faire les commis en France voisine et que je râle parce que depuis le passage Ă  l’Euro, ça vaut plus la peine, c’est de l’identitĂ© nationale ? Et est-ce que je suis un traitre Ă  ma patrie qu’on va tondre dès que possible parce que, l’autre jour, en sortant de la piscine, grisĂ©, j’ai osĂ©, dans un instant d’oubli total, et crois-moi qu’on n’a pas manquĂ© de me jeter le mĂŞme regard dĂ©daigneux que tu jetterais Ă  un type qui serait contre la fraternitĂ©, commander Ă  manger après 13 heures 30 ?


:\'(:-/:-):-D\\o/ (5 votes, moyenne: 3.20)
Pondu par raph le Thursday 29 January 2009 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tęte.

Lavé avec Mylène

Mylène Farmer est une chanteuse mystĂ©rieuse, Ă©vanescente et rousse dont vous avez probablement entendu le dernier single, appelle mon numĂ©ro. Peut-ĂŞtre vous dites vous ahaha mais elle est nulle, on dit appelle-moi, pas appelle mon numĂ©ro ! En fait, cette chanson, audacieuse et subtile, ne parle pas de tĂ©lĂ©phone, mais Ă©voque le tragique et cruel destin de quelqu’un qui attend Ă  la Poste. Et qui a pris un ticket. (le clip ici)

Qui entre dans l’histoire

C’est donc pas entrer dans l’Histoire au sens Obamien du terme, c’est entrer dans l’histoire, parce que Ă  certaines heures, aller Ă  la Poste, c’est toute une histoire tellement y a plusieurs gens.

Entre dans le noir

En plus c’est mal Ă©clairĂ©.

Histoire d’y voir
Mon plus beau geste

On le sait trop peu, mais Mylène Farmer a des origines sudistes. Quand elle dit qu’aller Ă  la Poste est son plus beau geste, c’est bien sĂ»r une lĂ©gère exagĂ©ration.

J’ai un pillow du soir

Dans un souci remarquable, bien que peut-ĂŞtre maladroit, de s’adresser Ă  la jeune gĂ©nĂ©ration, Mylène dĂ©cide d’user de l’anglais. Un pillow du soir, c’est donc un oreiller.

Un pillow de star

Mais pas n’importe quel oreiller de pouf, non, bien, un oreiller classe. Ok, te dis-tu, mais pourquoi elle nous cause de ça ? Et bien parce que quand elle va Ă  la Poste, elle prend son oreiller avec. Au cas oĂą ça dure.

Sans pillow je n’ai
Plus l’envie d’ĂŞtre

De nouveau cette très lĂ©gère tendance Ă  l’exagĂ©ration.

Qui entre dans l’histoire
Cache derrière un fard, noir
La peur des regards
Qui glissent et blessent

Ça se passe dans une petite ville, je sais pas si vous connaissez l’ambiance mais y a pas mal de ragots qui circulent, surtout quand on est une rousse mystĂ©rieuse et qu’on chante des chansons Ă  moitiĂ© Ă  poil sur TF1 et la Poste reste un lieu de rencontre et d’Ă©change, donc forcĂ©ment, quand on va Ă  la Poste et qu’on est la mystĂ©rieuse susmentionnĂ©e, on a un peu peur des regards.

J’ai un pillow en plumes

Mais quand on se balade avec son oreiller, forcĂ©ment, faut pas s’Ă©tonner non plus

En forme de lune
En forme de dune

Hop, tu le tournes comme ça, on dirait un peu une lune, enfin un croissant de lune et
Hop, tu le tournes comme ça, on dirait une dune.
C’est magique.

Refais le geste

Hop, hop, magique.

Qui entre dans l’histoire
Entre dans le noir

Ils ont toujours pas remis l’Ă©lectricitĂ©.

Velours d’un boudoir

Alors oui avec un peu d’imagination, cette ambiance tamisĂ©e et lĂ©gèrement veloutĂ©e, ça peut ressembler Ă  un boudoir. Pas l’endroit oĂą on boude parce que les gens disent du mal, hein, non, l’endroit oĂą on fait de la philosophie et tout.

Et pour le reste…

J’ai un pillow duvet

Un truc qui fait oreiller et duvet Ă  la fois. C’est un concept gĂ©nial, ça vient d’Asie, je crois, c’est très moderne. Et pratique s’il fait froid Ă  la Poste.

Sans pilosité

Non mais c’est utile de le prĂ©ciser parce que y a un modèle, le pillow-duvet angora, certains aiment bien, mais faut supporter les longs poils, c’est une question de goĂ»t.

Sans pillow je n’ai
Plus rien Ă  mettre

Ça fait duvet, oreiller et pyjama. Non lĂ  vous voyez pas bien l’idĂ©e mais ça va faire fureur dans pas longtemps.

Allégorie, viens là

Alors si elle parle tellement de cet oreiller, c’est parce que c’est un peu une image allĂ©gorique pour le confort, le bien-ĂŞtre, alors elle se dit, allĂ©gorie, viens lĂ .

DĂ©lit de l’Ă©moi

Parce que là, elle est un peu énervée, mais elle se sent coupable.

Mon au-delĂ , c’est l’i…

…vresse du geste

Ils viennent d’appeler le 43, elle avance d’une place dans la file, un geste qui l’entraĂ®ne vers l’au-delĂ , ça la rend trop folle de joie.

Ă€ la folie j’ai « l’a…llo »
Qui me dit : au lit, lĂ  !

Soudain, son mari, Frances Farmer, lui tĂ©lĂ©phone et lui dit “Non mais ça fait six heures que tu es Ă  la Poste, viens plutĂ´t te coucher”. Ça la rend folle de rage, il se rend pas compte toutes les dures Ă©preuves qu’elle et son oreiller ont dĂ» traverser.

L’embellie c’est l’o…
Reiller, de rĂŞve

Heureusement, elle a son super oreiller, ça met du baume sur son malheur.

Appelle mon numéro
J’humeur Ă  zĂ©ro

Mais vraiment, elle aimerait bien que le guichetier appelle le 642, elle devient un peu dépitée.

Appelle mon numéro
J’ai le sang si chaud

Elle commence Ă  avoir l’impression d’ĂŞtre malade en plus.

Appelle mon numéro
Viens dans mon sillage

Ça c’est une erreur classique quand on n’a pas trop l’habitude de la Poste, elle croit que c’est le guichetier qui va se dĂ©placer vers elle pour venir chercher sa lettre, qui n’est…

Ni trop sage
Ni collage
Juste ce qu’il me faut

pas une lettre très sage, elle dit plusieurs gros mots, mais pas un collage non plus.

Appelle mon numéro
Compose ma vie

Toujours ce petit problème d’exagĂ©ration.

Appelle mon numéro
Fais-moi l’hallali

Parce que si elle est appelĂ©e, elle va pouvoir crier victoire (c’est un joli prĂ©nom).

Appelle mon numéro
Donne-moi le « la »
Lalalala
Lalalala
Appelle-moi

Sauf si elle pète définitivement les plombs.

En rĂ©sumĂ©, on peut dire que c’est une chanson engagĂ©e, qui dĂ©nonce le trop-plein des offices de Poste, mais une chanson d’espoir, parce que dans la vie, on a toujours le choix de se battre et d’amener son oreiller.

(et un groupe facebook de soutien Ă  Mylène (et qui m’a un peu inspirĂ© l’idĂ©e de ce post) ici)


:\'(:-/:-):-D\\o/ (10 votes, moyenne: 4.10)
Pondu par raph le Tuesday 27 January 2009 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tęte.

asv

De tout temps, l’Homme a vu dans internet un merveilleux outil de savoir, d’Ă©change, une nouvelle façon d’exprimer sa crĂ©ativitĂ©, mais, surtout, un terrain inĂ©dit pour pĂ©cho.

Que les sites soient conçus pour ça ou non, il y a toujours un moment oĂą l’alchimie des corps est plus forte que la froide technologie et oĂą un journaliste en mal d’actualitĂ© brĂ»lante (Paris Hilton a la grippe) titre “Ils se sont connus grâce Ă  Passion Caniche”.

Par exemple tenez:
Irc
<Jennifer> Salu savas
<JeanRaoul> lol
<Jennifer> lol
<JeanRaoul> tu sais j’aimerais tellement qu’on se rencontre
<Jennifer> tu pe venir se wikend lol
<JeanRaoul> mais non je ne peux pas tu sais bien
<Jennifer> c sa tu va revoire ton ex lol
<JeanRaoul> mais non voyons elle habite Ă  MontrĂ©al… non c’est juste que pour ce week-end, NoumĂ©a ça va faire loin
<Jennifer> lol

Caramail
JeanRaoul>Salu savas tu Ă©ok pour un plant cho se soir lol
vous avez été ignoré(e) par Jennifer

meetic
Nouveau message de Jennifer8432371
Salut dĂ©soler mais dans ton profil c’est Ă©crits que tu fait 1m87 je cherche un mec entre 1m73 et 1m85 je penses pas que sa marcheras entre nous et jai pas de tant a perdre mon abonnement est echus dans 2 jours et je veut trop trop trouver le prins charmand dici la bonne chance lol bye a+

flickr
JeanRaoul says
Jolie photo ça dévoile ton énorme talent artistique, tu voudrais pas venir dans mon studio je te montrerais mon appareil. Nikon.
Jennifer says
Merci :) c’est la première fois que je fais du nu. Tu as aimĂ© mes photos de paysage aussi ?
JeanRaoul says
Quelles photos de paysages ?
Jennifer says
lol. Et tu fais de la photo depuis longtemps ?
JeanRaoul says
de la photo ? ah non je ne fais pas de photo, je me contente de mater regarder celles des autres

Marmiton
Jennifer : 5/5
(avis du 22/01/2009 sur la recette Pâtes au fromage)
IdĂ©e recette originale et facile Ă  rĂ©aliser ! J’ai mis de la sauce bolognaise Ă  la place du fromage ! Mes amis se sont rĂ©galĂ©s !!! Tu veux pas m’inviter Ă  manger un de ces soirs ? Hihihihi

MSN
Merci KaLy !

La réunion de blogueurs
Acte I, au restaurant Le Joyeux Lapin
– Salut… c’est sympa Ă  MissTrululu d’avoir organisĂ© cette soirĂ©e, non ?
– Qui est MissTrululu ?
– L’organisatrice de la soirĂ©e…
– Ah je connais pas, c’est ma copine Fouj’ qui m’a dit de venir.
– Fouj?
– Fougères et DĂ©lires… tu connais forcĂ©ment ! Et toi, c’est quoi, ton blog ?
– Comme Dans Du Beurre
– Ah…

Acte II, trois semaines plus tard, à la soirée Blog et saucisses
– Oh dis-donc, excuse-moi, l’autre soir, j’ai mal compris le nom de ton blog, c’est pour ça que je t’ai pas parlĂ© de la soirĂ©e hihihihihi excuse-moi, j’avais compris Comme des empereurs ! J’adore ce que tu fais !
– Aha…
– DĂ©solĂ©e encore de t’avoir tournĂ© le dos. Et de ne pas t’avoir tenu la porte en partant… Ça va mieux, ton nez ?
– Oui oui…
– J’adore ton blog, tu as un si gros pagerank ! Tu fais combien de visites par mois ? Tu veux pas venir chez moi regarder mes stats ?

Acte III, le lendemain, au cafĂ© L’Alpaga Rieur
– Alors l’autre jour, Daniel m’a dit…
– Daniel ?
– Ben mon colloc gay, tu ne lis pas mon blog ?
– Mais si, tous les jours, depuis que j’ai vu ta photo en maillot de bain, mais j’avais oubliĂ© son nom, c’est tout.
– Non, je peux pas m’investir avec quelqu’un qui ne lit pas mon blog, merde, si ça se trouve tu ne me linkes que pour baiser, je le savais ! Je m’en vais ! Attends, je prends juste une photo de toi, pour mon post oĂą j’explique Ă  quel point je suis malheureuse depuis notre rupture.

Facebook
You were poked by:
Jean-Raoul Berluchon – poke back|remove

La réunion de twitters
– Salut, je suis heureux de te rencontrer, je voulais te dire que j’adore ton twitt, ta façon de linker tous les articles de Rue89 est si sensuelle, et puis ton retwitt de @Rinaldo, l’autre jour, j’ai adorĂ©… Depuis que je te followe, pas un jour ne se passe sans que j’imagine ce moment. Tu es si belle, encore plus que je ne l’imaginais d’après ton avatar, tes yeux sont comme de l’or et tes cheveux sont si souples, si soyeux, ta peau a la douceur d’un faon, ta voix est chaude et envoĂ»tante comme des marrons et ton iPhone brille Ă  nul autre pareil,…
– Excuse-moi tu disais ? J’ai arrĂŞtĂ© d’Ă©couter après 140 caractères.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (46 votes, moyenne: 4.93)
Pondu par raph le Friday 23 January 2009 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tęte.

Pour toi, Armani

Si tu es Suisse, tu es forcĂ©ment au courant qu’on vote le 8 fĂ©vrier prochain (mĂŞme les moins au courant de l’actualitĂ© de mes amies sont au courant). D’ailleurs, tu votes par correspondance, y a plus guère que ta grand-mère qui va au bureau de vote après avoir fait ses paiements Ă  la Poste avec son carnet jaune, donc tu as dĂ©jĂ  votĂ©. Mais tu peux lire quand mĂŞme, vas-y.

Si tu n’es pas Suisse, je t’explique, en gros: comme on n’est pas dans l’Europe, parce qu’on a un peu peur des gens qui sont des mĂ©chants et veulent nous voler nos röstis, on a signĂ© des accords de libre circulation avec les pays europĂ©ens, pour quand mĂŞme ĂŞtre un peu dans l’Europe mais pas trop. Le vote c’est pour savoir si on veut inclure la Roumanie et la Bulgarie dans le truc. Je te laisse un peu imaginer les arguments des gens qui sont contre.

Sauf qu’il y a une terrible inĂ©galitĂ© dans leur argumentaire. Du racisme dans leur xĂ©nophobie, si tu veux. Autant les Roumains vont dĂ©ferler chez nous par millions pour manger des bĂ©bĂ©s et faire tellement baisser les salaires qu’on se demande bien avec quoi ils les achètent, leurs bĂ©bĂ©s ?, autant les Bulgares… les Bulgares… ce Stoitchkov, quel joueur c’Ă©tait !

Alors je t’en avais parlĂ© ici, mais allons un peu plus dans les dĂ©tails pour que toi aussi, tu puisses avoir peur des plombiers bulgares qui vont venir faire de la musique bulgare dans nos rues.

La Bulgarie (Република България) est un pays mystĂ©rieux de l’Est de l’Europe. On ne connaĂ®t pas grand chose de son Histoire, dont on n’a gardĂ© que peu de Thrace. On ne connaĂ®t pas grand chose de la gĂ©ographie de ce pays, non plus. Il est bordĂ© par le beau Danube bleu, au nord et par la mer Noire, Ă  l’est, preuve qu’ils doivent y mettre des tas de colorants. Il faut dire qu’ils emploient l’alphabet cyrillique, un alphabet très compliquĂ© avec des Ѡ, des Ю et des Я. On ne sait pas grand chose de leur culture, non plus: ils ne jouent pas au hockey, sont plutĂ´t moyens au foot, inexistants en cyclisme et retraitĂ©es en tennis. Aux Jeux Olympiques, ils remportent des mĂ©dailles en haltĂ©rophilie et en lancer de poids, ce qui prouve que le yaourt rend costaud alors tu vas me faire le plaisir de finir le tien, merci, ce qui n’intĂ©resse finalement que les mĂ©dias bulgares, qui n’en manquent pas une pour placer un bon jeu de mot genre заек малък храна кaшkaвaл.

Le bulgare est une langue slave, donc très compliquĂ©e. Mais pour le Bulgare, le bulgare est simple, c’est le français qui est compliquĂ©. Mais les Bulgares sont des gens très consciencieux, qui font beaucoup d’efforts pour s’intĂ©grer, allant jusqu’Ă  adopter des Belges pour chanter en duo, et si tu les entends dire “J’ai un problème, j’ai bien peur que je t’aime”, il ne faut pas se moquer, j’aimerais t’entendre faire de belles dĂ©clarations en bulgare ou en belge. Par contre, tu peux te moquer du clip.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (3 votes, moyenne: 4.00)
Pondu par raph le Wednesday 21 January 2009 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tęte.

Obama self

Je ne sais pas si tu es au courant, mais Barack Obama peut enfin commencer de triompher de la crise, de la guerre, venir Ă  bout de la misère, de la pauvretĂ© et des dangers de l’internet, faire repousser les cheveux, revenir l’ĂŞtre aimĂ© et rĂ©parer ta tondeuse.

Si tu ne suis pas l’actualitĂ©, tu n’as peut-ĂŞtre jamais entendu dire que l’Ă©lection de Barack Obama est historique. Pas seulement parce qu’il va guĂ©rir le cancer, redonner la vue aux aveugles et mettre des pneus neiges aux voitures des sudistes: il est Ă©galement le premier candidat de race mĂ©tisse Ă  ĂŞtre Ă©lu Ă  la prĂ©sidence des Etats-Unis d’AmĂ©rique. Cela prouve une rĂ©elle Ă©volution des moeurs. Mais une fois de plus, la France, pays des droits de l’homme et du camembert, avait ouvert la voie puisque en 2007, pour la première fois, un candidat de race beauf avait Ă©tĂ© Ă©lu.
En Suisse, de nombreuses personnes de race valaisanne ont accédé à la présidence, et même quelques unes de race féminine, mais notre système est un peu différent alors on va pas se la ramener avec ça.

Mais il y a tout de mĂŞme une Ă©norme injustice dans cet Ă©vĂ©nement historique qui va se passer la nuit prochaine. C’est l’emploi mĂŞme du mot historique. Je ne sais pas si tu as dĂ©jĂ  fait des Ă©tudes d’Histoire, je veux dire, après 1515 Marignan. J’ai essayĂ©, un peu: c’est chiant. Alors imagine, les gens qui font ces Ă©tudes, et y en a des bien, j’en connais. Ils passent des annĂ©es le nez dans des bouquins dans lesquels y a pas tellement de blagues. Ils suivent des cours compliquĂ©s, Ă  140 dans un amphithéâtre oĂą il fait un peu chaud, non ?, dans lesquels on leur fait pas tellement colorier des cartes et apprendre des dates de batailles. Ils finissent par rĂ©diger un mĂ©moire alors que tout le monde sait qu’on dit une mĂ©moire. Ils se passionnent pendant des annĂ©es sur un sujet hyper compliquĂ© genre “La Question dalmate dans l’historiographie nĂ©o-colonialiste hondurienne (1874-1876): mythe ou allĂ©gorie ?” Après ils doivent encore dĂ©fendre leur mĂ©moire alors que bon, un sujet pareil, s’il sait mĂŞme pas se dĂ©fendre tout seul, il est mal parti dans la vie.

Et quand ils en ont fini de tout ça, ils n’ ont mĂŞme pas le droit de dĂ©cider ce qui est historique et ce qui ne l’est pas. Je trouve ça scandaleux.

A tel point que j’ai failli crĂ©er un groupe facebook pour crier ma rĂ©volte, c’est dire.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (5 votes, moyenne: 4.80)
Pondu par raph le Monday 19 January 2009 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tęte.

dans la forĂŞt profonde, on entend le coucou

Donc, je passe trop de temps sur internet. Or, je n’ai toujours pas rĂ©ussi Ă  Ă©lucider certains mystères. Car, voyez-vous, sur internet, on croise presque autant de gens Ă©tranges que dans le mĂ©tro parisien. Des gens dont le comportement est difficilement explicable.

Ranulphe passe la moitiĂ© de son temps sur un forum d’aide technique. Il est le premier Ă  rĂ©pondre Ă  tous les threads et vient d’ailleurs de dĂ©passer les 10’000 messages. Seulement, ses rĂ©ponses ressemblent en gĂ©nĂ©ral Ă  “je peux pas t’aider, jamais vu ce problème ^^ bonne chance”, “ah moi les ordinateurs j’y connais rien ^^”, voire “tu as essayĂ© de recompiler ton kernel ? ^^”. De prime abord, on se dit tiens, voilĂ  un jeune homme serviable mais quelque peu dĂ©passĂ© par les Ă©vĂ©nements. En fait, je pense que l’explication est beaucoup plus simple: il souhaiterait changer de clavier mais, ayant Ă©tĂ© Ă©levĂ© très strictement, il a une peur maladive de gâcher. Il cherche donc, inconsciemment, Ă  user la touche ^ de son clavier pour avoir une bonne raison.

Anselme passe 22 heures par jour Ă  jouer Ă  un blind test en ligne. Comme, forcĂ©ment, la base de donnĂ©es n’est pas infinie, il connaĂ®t tous les titres par coeur et peut faire la diffĂ©rence en un quart de seconde entre Nadiya, Amel Bent, Calogero ou les Sex Pistols. Du coup, le jeu perd tout son intĂ©rĂŞt (dĂ©jĂ  très relatif Ă  la base). Et pourtant, il continue quand mĂŞme, fidèlement, 22 heures par jour. Or, il doit forcĂ©ment y avoir une explication logique. Je pense qu’il s’agit d’un programme d’entraĂ®nement du FBI, qui veut que ses agents soient capables de reconnaĂ®tre en une demi-seconde n’importe quel titre de r’n’b, l’existence mĂŞme de cette musique prouvant la prĂ©sence sur terre de sournois extra-terrestres.

Pancrace collecte des photos de chatons sur internet, les assemble dans des scintillantes animations powerpoint puis les envoie Ă  tout son carnet d’adresse, sans oublier de prĂ©ciser “envoie ce message Ă  tous tes amis, et tu connaĂ®tras amour, gloire et beautĂ©”. Cette habitude est particulièrement Ă©trange: non seulement, ça ne rime Ă  rien, mais en plus, tu as dĂ©jĂ  vu quelqu’un se servir de Powerpoint Ă  part pour ce genre d’animations ? Certains scientifiques pensent que Pancrace est en fait payĂ© par Microsoft. D’autres estiment qu’il n’existe pas et que ces chaĂ®nes naissent en fait par gĂ©nĂ©ration spontanĂ©e.

AdhĂ©mar est le crĂ©ateur du groupe “pour savoir qui regarde ton profil” sur facebook. Enfin, l’un des crĂ©ateurs des 23 602 groupes (estimation personnelle) de ce type. Pari, dĂ©soeuvrement, expĂ©rience mĂ©taphysique sur la naĂŻvetĂ© ? Et surtout, s’il avait Ă©tĂ© le premier Ă  le faire, ok, mais pourquoi faire la mĂŞme blague que 23 601 personnes avant lui ? L’explication est simple: AdhĂ©mar a rĂ©ellement crĂ©e un programme rĂ©volutionnaire qui permet de voir qui regarde le plus ton profil facebook. Pour des raisons qu’on comprendra aisĂ©ment, la CIA tente de le discrĂ©diter.

Enfin, Boniface roule Ă  220 Ă  l’heure, se filme et place les vidĂ©os sur youtube. La première explication qui vient Ă  l’esprit, c’est qu’il est complètement con. La deuxième aussi.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (15 votes, moyenne: 4.80)
Pondu par raph le Sunday 18 January 2009 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tęte.

Les hommes sont poisson, les femmes aiment le tennis

Puisque tu aimes bien quand je te raconte ma vie (si, si, tu aimes bien, essaie pas de nier), je dois t’avouer un truc qui ne se voit pas tellement: je passe un peu trop de temps sur internet.
Et quand tu passes un peu trop de temps sur internet, si tu ne passes pas ce temps Ă  actualiser perdu.com, tu finis par connaĂ®tre des tas d’inconnus. Des gens de IRC qui se connectent encore parfois sur ICQ, des gens de Caramail, des gens qui lisent ton blog, des gens qui t’ont ajoutĂ© sur facebook tu sais plus pourquoi, et mĂŞme une personne de meetic quand tu avais essayĂ© pour un copain mais avec qui tu n’as jamais eu de relations charnelles, c’est bien la peine de payer un abonnement mensuel Ă  pas mal de francs.
Et, parfois, ces gens, feignant d’ignorer les 18 heures que tu passes connectĂ© par jour, imaginent en toi une sorte d’expert des choses de la vie, tant il est vrai qu’il est parfois plus facile de discuter de certaines choses avec de parfaits inconnus, d’ailleurs j’ai une histoire d’envies de meurtre au tournevis Ă  confier, quelqu’un pourrait-il m’ajouter Ă  ses amis dans le msn ?.

Et, parfois, des femmes de sexe féminin viennent un peu trop te confier leurs problèmes de couple. Alors pour tous les hommes qui pourraient se retrouver dans cette situation périlleuse, voici quelques aides à la traduction.

Phase 1:
Elle a craquĂ© pour Hojt, qui travaille au dĂ©partement Viandes de son entreprise. Elle croit se douter d’une certaine rĂ©ciprocitĂ©, mais sans certitudes aucune. Cette phase est assurĂ©ment la plus troublante: elle va te poser nombre de questions totalement incomprĂ©hensibles pour un cerveau masculin. Par exemple, si elle te dit “Non mais laisse tomber, je veux pas t’embĂŞter avec ça”, rien ne sert de rĂ©pondre “super” ou “ok, merci”. C’est un code pour dire “je vais de toutes façons te raconter, mais faudrait que ce soit toi qui demande”. Jusque lĂ , ça va. Après, ça se complique. Et sache qu’il ne faut jamais, jamais rĂ©pondre, “non mais t’inquiète, j’ai vu ta photo sur facebook, gaulĂ©e comme tu es, bien sĂ»r qu’il va rappeler”. Elle va te demander des choses du genre “alors hier, il Ă©tait avec ses copains au bar et il m’a proposĂ© de venir boire un verre avec eux, tu crois que ça veut dire quoi ?” voire pire “Ă  un moment, on parlait de papier peint et il a dit que quand il Ă©tait petit, il avait un papier peint avec des ours, hihihi c’est chou, tu crois qu’il a voulu me dire quelque chose par lĂ  ?” (Ă  ce moment lĂ , non seulement tu ne sais plus quoi rĂ©pondre et tu finis par lâcher “je vais me coucher… oui je sais il est 16 heures mais vraiment je suis Ă©puisĂ©… oui oui je suis au bureau mais on a un concept de management très moderne tu sais”, mais en plus, tu penses avec horreur Ă  toutes les amies de toutes les filles que tu as aimĂ©es avant, qui sont devenues femmes maintenant, et aux choses qu’elles savent probablement sur toi)

Phase 2:
Hojt et elle ont Ă©tĂ© au cinĂ©ma, ils se sont embrassĂ©s, c’est tout. Il ne l’a pas encore rappelĂ©e (en mĂŞme temps, c’Ă©tait y a 18 minutes). Elle est un peu nerveuse. “Non mais en partant, il m’a dit ciao, Ă  bientĂ´t, tu crois qu’il entendait quoi par lĂ  ? Et pourquoi il m’a pas demandĂ© s’il pouvait rester ? Non, j’aurais dit non, pour qui il m’aurait prise si j’avais dit oui ? en plus j’Ă©tais pas Ă©pilĂ©e, mais pourquoi il a pas demandĂ© ? C’est mauvais signe, tu crois ? Peut-ĂŞtre qu’il pensait que j’allais dire oui et qu’il ne voulait pas demander de peur de penser du mal de moi, tu crois que c’est possible ?” L’avantage, pour toi, de la phase 2, c’est que tu peux te contenter de rĂ©pondre “ouhla oui” toutes les 5 lignes, elle devrait ne se rendre compte de rien. Au fil des jours, elle se demandera quand mĂŞme pourquoi il n’a pas rappelĂ© ? est-ce que je devrais rappeler tu crois ? mais pour qui je vais passer ? ah tu crois ? non mais c’est Ă  lui de me rappeler ! ok je l’appelle, mais j’attends encore un jour, sinon il va croire que je m’accroche ! oui ben oui je m’accroche il est si adorable hihihihihihi mais il faut pas qu’il le sache tu comprends ? comment ça non ? bien sĂ»r que tu comprends

Phase 3:
Ils se sont revus. Tu lui rappelles que tu lui avais dit. Tu te dis que c’est le moment ou jamais de lui demander des conseils, tu voudrais acheter un nouveau tournevis mais tu hĂ©sites sur le coloris. Mais avant, tu as le droit aux dĂ©tails de la soirĂ©e et force est de constater que le jeune homme est en bonne santĂ© et non dĂ©pourvu d’imagination. Elle est un peu inquiète pour toi, 8 heures 12 du matin, c’est quand mĂŞme tĂ´t pour aller se coucher, mais tout Ă  son bonheur, elle dĂ©cide de te raconter la suite par mail.

Phase 4:
LĂ , il y a deux choix possibles. Soit elle disparaĂ®t des Ă©crans contrĂ´le pendant six mois, voire Ă  jamais. Tu es content pour elle. Et un peu soulagĂ©, tout de mĂŞme. Soit elle finit par rĂ©apparaĂ®tre. Et alors lĂ , pour une raison Ă©trange, elle ne te dit plus “il est merveilleux et si adorable hihihihi” mais “vous ĂŞtes tous des salauds”. Alors que pourtant, tu es quelqu’un d’irrĂ©prochable, sauf des fois. Puis, avant mĂŞme que tu ne fomentes le plan machiavĂ©lique de la consoler, rapport Ă  la photo facebook, elle ajoute “les hommes me dĂ©goĂ»tent”. Puis, trois jours plus tard, “au fait, y a un nouveau au dĂ©partement Lampions, il est craquant, hihihihihhi”. Rouge, le tournevis.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (7 votes, moyenne: 4.71)
Pondu par raph le Thursday 15 January 2009 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tęte.

No more fighting

– Bonjour, Raymond Choufflot, je vous appelle concernant cette histoire de classement des prĂ©fĂ©rĂ©s des français, lĂ …
– Oui ?
– Vous pourriez me dire ma position ?
– Ah non dĂ©solĂ© monsieur !
– Et ça se prĂ©tend journaliste…
– Je ne me prĂ©tends pas journaliste, monsieur, je suis secrĂ©taire dans une entreprise de mĂ©dias, de bĂ©ton, de tĂ©lĂ©phones, de nourriture pour chats et de kimonos monsieur.
– Ah, pardon… mais pour le classement ? Parce que j’aimerais savoir si je suis devant AndrĂ© Clenchin. C’est mon voisin. Je l’aime pas.
– Ecoutez, vous devriez plutĂ´t vous adresser Ă  l’institut de sondage…
– Ah bonne idĂ©e. Justement, ils m’ont appelĂ© l’autre jour pour me demander si le fromage me rendait heureux et j’aimerais changer d’avis…
– Au revoir monsieur.

***

– Oui, bonjour, c’est vous qui faites le classement des français prĂ©fĂ©rĂ©s, lĂ  ?
– Euuuh…oui, c’est Yannick Noah qui arrive en tĂŞte cette annĂ©e…
– Vous pourriez me dire combien je suis ?
– Mais… ça ne marche pas comme ça, monsieur.
– Ah, je comprends, vous voudriez un petit cadeau pour vous aider Ă  parler, c’est ça ? Tous les mĂŞmes, Ă  la tĂ©lĂ© !
– Non mais c’est pas ça, mais on ne classe que 50 personnes.
– Comprenez, AndrĂ© Clenchin, c’est mon voisin, il est toujours lĂ  Ă  se la raconter, et que j’ai fait ci, et que j’ai Ă©tĂ© lĂ , il m’Ă©nerve, si j’Ă©tais devant lui, ça lui en boucherait un coin.
– Non mais je vous dis que…
– Bon je sais pas comment vous le faites, votre truc, Dany Boon deuxième c’est bizarre.
– Alors dans une sĂ©rie de 57 noms, les interviewĂ©s ont eu Ă  choisir parmi ceux qu’ils connaissent, les 10 personnalitĂ©s qui comptent le plus pour eux ou qu’ils aiment le mieux.
– Hein, biloute ? Non vraiment je peux pas le saquer, lui…
– J’ai du travail, biloute.
– Non mais je suis pas le seul au village Ă  le trouver bizarre, le Clenchin, demandez, vous verrez.
– Raccrochez ou j’appelle la police.
– Si c’est que ça je peux très bien vous chanter Saga Africa, hein ! Attention les secousses.
– Bon, attendez un instant, je vais me renseigner.
– Gooooal goooooal de Roger Millaaaa
– Non, ben on me dit qu’on ne peut vraiment rien dire au-delĂ  de la 50e place.
– Vous essayez de protĂ©ger le gouvernement, c’est ça ? Parce que je suis devant Brice Hortefeux ? Tous les mĂŞmes, les journalistes.
– Bon, vous venez de perdre trois rangs, lĂ …


:\'(:-/:-):-D\\o/ (No Ratings Yet)
Pondu par raph le Sunday 11 January 2009 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tęte.

Et les keufs et les meufs dans le RER

Lectrice, lecteur, public chéri mon amour,

Si tu permets, je vais interrompre le cours habituel de ce blog pour te raconter un peu ma vie (si tu ne permets pas, clique ici).
Depuis le dĂ©but de l’annĂ©e, je bosse Ă  80%. Du coup, j’ai un 20% Ă  occuper. D’une part, parce que la jeune Raoul, 400 kilos au garrot depuis son dernier passage chez le cat-sitter, exige dĂ©sormais des croquettes au caviar et des baballes serties de diamants. D’autre part, parce que comme le disait souvent Lao Tseu, bosser Ă  80%, c’est l’occasion de tenter de vivre ses rĂŞves. Et finalement, parce que je vais quand mĂŞme pas regarder Rex et Arabesque. A vrai dire, j’ai dĂ©jĂ  deux mandats, un très alimentaire et un très intĂ©ressant, qui me sont tombĂ©s dessus un peu par hasard, au point que j’ai failli devenir croyant (mais je peux pas, ma religion me l’interdit)
Alors, te dis-tu, pourquoi te raconte-je cela ? DĂ©jĂ  parce que le fait de l’avoir Ă©crit, quelque part, ça me force un peu Ă  me bouger les miches (voir figure 7). Et puis parce que tu pourrais t’intĂ©resser un peu Ă  ma vie, merde, c’est plus pareil, nous deux, que devenons-nous ?, mais surtout parce que tu peux peut-ĂŞtre m’aider.

Ne t’inquiète pas, je ne suis pas en train de te dire que je vais mettre un bouton PayPal (mais si vraiment tu tiens Ă  me verser des millions de dollars, j’accepte les chèques).
Alors, en gros: j’ai envie de faire ce que je fais ici depuis quasi 6 ans. Raconter des bĂŞtises, tenter de faire rire les gens. Je sais pas trop, en tenant une chronique dans un journal, en co-Ă©crivant des sketches pour de jeunes et fringants comiques, en animant des mariages. Y a deux-trois projets en cours, mais quatre-douze ce serait encore mieux, non ? Oui et oh, je sais, on est plusieurs Ă  avoir ce genre de rĂŞves, mais bon, mais bon.

Du coup, peut-ĂŞtre que tu connais quelqu’un Ă  qui tu pourrais lâcher discrètement l’adresse de ce blog. Et peut-ĂŞtre que tu pourrais plus simplement m’aider Ă  me constituer un dossier, Ă  choisir quels textes je devrais envoyer aux rĂ©dactions. Enfin, ce genre de coups de main, tu vois ? Ah, oui, si jamais, mon adresse mail c’est le nom de ce blog @ le service mail du futur maĂ®tre du monde.

Ah et si rien de tout ça ne marche, tu pourrais aussi me payer une bière dans quelques mois ?

EDIT
Le choix de la rédaction
http://www.bonpourtonpoil.ch/?p=17
http://www.bonpourtonpoil.ch/?p=23
http://www.bonpourtonpoil.ch/?p=1254
http://www.bonpourtonpoil.ch/?p=782
http://www.bonpourtonpoil.ch/?p=261
http://www.bonpourtonpoil.ch/?p=742
http://www.bonpourtonpoil.ch/?p=851
http://www.bonpourtonpoil.ch/?p=862
http://www.bonpourtonpoil.ch/?p=549
http://www.bonpourtonpoil.ch/?p=699
http://www.bonpourtonpoil.ch/?p=884
http://www.bonpourtonpoil.ch/?p=776
http://www.bonpourtonpoil.ch/?p=779
http://www.bonpourtonpoil.ch/?p=411
http://www.bonpourtonpoil.ch/?p=501
http://www.bonpourtonpoil.ch/?p=416
http://www.bonpourtonpoil.ch/?p=495
et
http://www.bonpourtonpoil.ch/?p=902


:\'(:-/:-):-D\\o/ (3 votes, moyenne: 3.67)
Pondu par raph le Sunday 11 January 2009 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tęte.

Cramine dada

Tu l’as remarquĂ©, le sujet d’actualitĂ© le plus actuel (ou, comme disent les blogueurs, le gros buzz du moment), c’est le froid et la neige. Parler mĂ©tĂ©o, c’est so hype. MĂŞme les journaux les plus sĂ©rieux en parlent, mais apparemment, le froid leur fait un peu perdre les pĂ©dales.

Mais en Suisse, ça n’a pas tout Ă  fait la mĂŞme saveur. Ok, il a neigĂ©, ok, il fait froid. On va pas non plus en faire un fromage (ou alors un petit, genre un mini-babybel). Ailleurs, les autoroutes sont fermĂ©es, les gens ne vont pas travailler, les gens font des batailles de boules de neige dans la rue, improvisent des pistes de ski n’importe oĂą. Ici, les trains sont mĂŞme pas foutus d’arriver un peu en retard alors que sans vouloir me vanter, je croule pas non plus sous le boulot aujourd’hui. Cette inĂ©galitĂ© mĂ©tĂ©orologique est une injustice flagrante, qu’il faut dĂ©noncer.

Cela dit, heureusement, il y a d’autres rĂ©gions oĂą la mĂ©tĂ©o suscite des rĂ©actions pittoresques. Prenons la Broye, par exemple. La riante Broye, oĂą l’on sait s’amuser, oĂą les occasions de se divertir joyeusement ne manquent pas. La Broye et ses onze mois de brouillard par annĂ©e. Et bien, dans l’indiffĂ©rence gĂ©nĂ©rale des camĂ©ras, la Broye a connu une journĂ©e de soleil pas plus tard que l’an dernier. Bien sĂ»r, la première rĂ©action a Ă©tĂ© la peur. Des gens croyaient que le ciel prenait feu. Il y a eu une vague de suicides sans prĂ©cĂ©dent. Mais très vite, les aĂ®nĂ©s, qui avaient vĂ©cu une telle expĂ©rience en aoĂ»t 1932, ont pu les rassurer. Par contre, les Ă©coles sont restĂ©es fermĂ©es. (La deuxième rĂ©action a Ă©tĂ© de râler contre le gouvernement qui ne faisait rien)

De mĂŞme, bien des Bretons refusent d’aller travailler quand il ne pleut pas. Trop dangereux. Bien sĂ»r, on ne peut pas leur demander d’avoir un Ă©quipement adaptĂ© Ă  des routes sèches pour Ă  peine quelques jours par annĂ©e. Et en Franche-ComtĂ©, quand l’alerte canicule est dĂ©clenchĂ©e, on cache les vieux dans la neige.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (No Ratings Yet)
Pondu par raph le Thursday 8 January 2009 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tęte.
Next Page »
Les textes ne sont pas libres de droits. - Trifouillé avec Wordpress. La banničre est de Luria