Bon pour ton poil - Der Blog, der lolt

Assez d’essais


Grand Schtroumpf Malade
envoyé par erreur

:\'(:-/:-):-D\\o/ (15 votes, moyenne: 2.87)
Pondu par raph le Saturday 31 March 2007 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tęte.

On se gèle les coquilles

Donc, si tu as lu le post prĂ©cĂ©dent, tu sais dorĂ©navant que l’huĂ®tre est hermaphrodite cyclique. Mais as-tu vraiment saisi toute l’Ă©tendue de cette incroyable nouvelle?

Les huĂ®tres ont beau avoir une vie un peu fruste (il y a peu de revivals 80’s, sous la mer)(quelques thĂ©s dansants, Ă  la rigueur, mais c’est tout), sa petite particularitĂ© a tout de mĂŞme des avantages certains. Pas seulement, comme l’a immĂ©diatement pensĂ© Kevin, 15 ans, en pleine poussĂ©e hormonale printanière, pour revisiter le kama sutra de manière originale et dĂ©calĂ©e.

Imagine un peu. Ce soir, Ă  la tĂ©lĂ©, ils diffusent eternal spotless of the sunshine in your mind. L’huĂ®tre appelle ses copines et organise une soirĂ©e pyjama. Le lendemain, Barcelone – Chelsea. Elle sort les bières et les chips du placard oĂą elle les avait soigneusement rangĂ©es et appelle ses copains. Les mĂŞmes que la veille. Bon. A un moment, l’arbitre valide un but alors que franchement, Eto’o Ă©tait 22 mètres hors-jeu. Pas de problème: l’huĂ®tre reprend ses atours fĂ©minins, ne comprend rien Ă  la règle du hors-jeu et peut jubiler sans remords, non sans constater que Ronaldinho est plutĂ´t beau gosse.

Bien sĂ»r, il y a quelques inconvĂ©nients. L’huĂ®tre qui n’est pas Ă©lue au second tour des lĂ©gislatives partielles ne peut pas prĂ©tendre que les mentalitĂ©s doivent changer et que franchement, si elle avait Ă©tĂ© mâle pendant cette pĂ©riode Ă©lectorale, les choses se seraient probablement passĂ©es diffĂ©remment. Du coup, elle est obligĂ©e d’admettre que ouais, en fait, si elle a pas Ă©tĂ© Ă©lue, c’est parce que faut arrĂŞter de dĂ©conner cinq minutes, les huĂ®tres ça fait pas de politique, mais des perles.

Bon, sauf qu’Ă  la base, je voulais pas du tout te parler ostrĂ©iculture, mais tu sais ce que c’est, tu trouves une intro sobre et de bon goĂ»t, tu te laisses emporter par le courant et avant d’avoir eu le temps de dire ostrĂ©iculture, tu te retrouves enferrĂ© dans la nasse impitoyable d’une mĂ©taphore foireuse.

Tout ça pour te dire que jamais, au grand jamais, tu n’entendras une huĂ®tre femelle, lascivement allongĂ©e sur un lit de varech demander Ă  un huĂ®tre mâle, lui aussi allongĂ© sur le mĂŞme lit de varech, un peu vaseux, le lit, mais l’huĂ®tre aussi, ils viennent d’assurer la survie de l’espèce et c’est une tâche noble mais Ă©puisante, “Ă  quoi tu penses”.

Mais c’est avant tout parce que les huĂ®tres pensent très peu, Ă  part Ă  manger et Ă  faire des perles, quand je te disais que ma mĂ©taphore Ă©tait foireuse?


:\'(:-/:-):-D\\o/ (16 votes, moyenne: 4.75)
Pondu par raph le Thursday 29 March 2007 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tęte.

Les aventures de Jean-Pierre le poney magique

La sympathique KoĂ©lia demandait dans les commentaires du billet prĂ©cĂ©dent s’il y a une partie pour les enfants sur ce forum. MĂŞme si l’ambiance y est parfois bon enfant, force est de constater que non, pas tellement. Je vais donc de ce pas rĂ©parer cette regrettable erreur.

Il Ă©tait une fois, dans un pays, une petite huĂ®tre qui s’appelait Maurice. Ses parents la destinaient Ă  reprendre leur petite exploitation perlière. Mais Maurice dĂ©testait les perles. Elle trouvait ça trop rond, trop lisse et, surtout, un peu moche. “Je suis une vĂ©ritable artiste”, s’exclama-t-elle un jour de courroux, “et je refuse de voir les plus fines pièces de ma collection autour du cou de vieilles”, ce qui provoqua le courroux immĂ©diat de l’association mondiale des vieux, car elle n’avait pas utilisĂ© l’appellation officielle de “personnes d’âge un peu Ă©levĂ©, d’accord, mais tout de mĂŞme printaniers et virevoltants dans leurs tĂŞtes, juste peut-ĂŞtre un peu susceptibles, mais tu sais ce que c’est, quand on devient vieux, on s’attache Ă  ces petites choses, mais sinon, est-ce qu’on pourrait pas plutĂ´t dire non-jeunes?”, mais aussi de ses parents. TĂŞtue, elle refusait de fabriquer des perles et prĂ©fĂ©rait se consacrer Ă  des objets pratiques et dĂ©coratifs tels que parapluies, enclumes et lampes Ă  souder.
Son père, une huĂ®tre colĂ©rique et irrascible rĂ©pondant au nom de Françoise (apprenons tout en nous instruisant: l’huĂ®tre, nous dit la sympathique wikipedia, est hermaphrodite cyclique, ce qui ne veut pas dire qu’elle se reproduit avec Joseba Beloki et Jeannie Longo, mais qu’elle peut changer de sexe au cours de sa vie, et que donc quand on lui dit “dĂ©solĂ© chĂ©rie c’est parti tout seul”, elle comprend très bien comment cela se peut-il, car elle aussi, quand elle Ă©tait un mâle, il lui arrivait de mal assurer sa carabine quand il allait se dĂ©tendre au stand de tir après l’apĂ©ro. Cela explique Ă©galement que niveau prĂ©nom, c’est un peu le bordel), lui aurait bien collĂ© une baffe, mais s’en abstint, Ă©tant dĂ©pourvu de bras. Il entra toutefois dans une colère nacrĂ©e.
Maurice dĂ©cida alors de fuguer. Elle voulait refaire sa vie et espĂ©rait qu’un prince charmant viendrait l’emmener sur son grand cheval blanc. Ses amies se moquaient d’elle, tant il est vrai que par 23 mètres de profondeur, les chevaux blancs ne courent pas les rues. Mais un jour, pourtant, un sensuel scaphandrier l’enleva.
Maurice et les nombreuses nouvelles amies qui avaient, en mĂŞme temps qu’elle, Ă©chappĂ© Ă  leur sempiternel destin perlier, filaient vers l’aventure Ă  toute vitesse sur l’autoroute et le jeune bivalve aurait bien sautĂ© de joie s’il n’avait fait si froid. Le soir de NoĂ«l approchait, Maurice avait la larme Ă  l’oeil en pensant qu’un miracle Ă©tait en train de se produire et en profita pour fabriquer une superbe armoire Louis XIII.

Puis elle se retrouva dans sa nouvelle famille d’accueil, oĂą on lui prĂ©senta une onzaine de compagnes de jeu, puis du jus de citron.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (14 votes, moyenne: 4.64)
Pondu par raph le Monday 26 March 2007 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tęte.

Wapiti pour l’avenir

Dans l’excellente Ă©mission ArrĂŞt sur images (par contrat, les journalistes un peu gauchistes ajoutent toujours excellente Ă  Ă©mission arrĂŞt sur images, c’est comme ça, on est obligĂ©)(par exemple: faudrait que je pense Ă  regarder l’excellente Ă©mission ArrĂŞt sur images, des fois), la chroniqueuse Judith Bernard dĂ©cortiquait les prestations tĂ©lĂ©visuelles de deux candidats Ă  la prĂ©sidentielle française, SĂ©golène Royal et Nicolas Sarkozy, et les comparait Ă  un boa et une araignĂ©e.

Comme d’habitude, il n’y en a que pour les deux favoris de la presse et on oublie les petits candidats. Heureusement que je suis lĂ  pour rĂ©parer.

De gauche Ă  droite:


Les 83 candidats de la gauche antilibĂ©rale (on dit plus altermondialistes ou extrĂŞme-gauche, on dit gauche antilibĂ©rale). Le petit qui regarde en arrière, c’est le cĂ©lèbre GĂ©rard Schivardi.


Dominique Voynet


François Bayrou (tout Ă©nervĂ© parce qu’il a vu un journaliste)(pour la 22e fois cette semaine, il est obligĂ© de se plaindre parce qu’on ne parle jamais de lui)(en vitesse, il a encore deux radios et trois tĂ©lĂ©s aujourd’hui)(qui ne parlent jamais de lui non plus)(du coup il passe tellement de temps Ă  parler du fait qu’on ne parle pas de lui qu’il a plus le temps de parler de son programme)(le pauvre)(Ă  cause de ça, il risque d’ĂŞtre Ă©lu, c’est terrible!)(bref)


Frédéric Niousse Nihous


Et lĂ , c’est un couteau (un genre de coquillage fouisseur qui sert pas Ă  grand chose) et un second couteau.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (13 votes, moyenne: 4.00)
Pondu par raph le Sunday 25 March 2007 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tęte.

Fox Mulder est ailleurs

Donc nos Français les voisins ont publiĂ© leurs archives officielles concernant les Ovni, dans le but de prouver qu’ils ne collaborent pas avec le fbi pour dissimuler l’existence d’un complot extra-terrestre visant Ă  dĂ©truire la production mondiale de sandwiches triangles parce que sur leur planète, c’est une arme de destruction dangereuse.

Bon. Mais tout ça ne nous dit pas si les extra-terrestres sont parmi nous et se cachent dans les rédactions (comme pourrait le laisser croire cet article)(je veux dire, ça a pas été écrit par un terrien, ça?) ou sont candidats à la présidentielle française.

Sauf que si ça se trouve, la vĂ©ritĂ© est en tailleurs. A cause de HG Wells et d’une lĂ©gère propension très humaine Ă  partir du principe que toute forme intelligente est forcĂ©ment aussi stupide que nous, les petits hommes verts, on finit toujours par les imaginer passionnĂ©s par l’idĂ©e de nous envahir.

Alors que si ça se trouve, ils s’en foutent complètement. Si ça se trouve, ils se nourrissent de roches sĂ©dimentaires, du coup, ils ont pas tellement besoin de bosser pour gagner leur croĂ»te, vu qu’elle est sous leurs pieds, et ils passent leurs journĂ©es Ă  jouer au golf et au volleyball avec des chatons. Et si ça se trouve, ça paraĂ®t improbable mais on sait jamais, c’est nous qui allons un jour dĂ©couvrir leur planète et leur dĂ©clarer la guerre. Eux, comme ils sont plutĂ´t pacifistes, ils croiront au dĂ©but que guerre, ça a un rapport avec la fabrication d’objets traditionnels en chalcopyrite et, le temps de comprendre que en fait, non, on en aura dĂ©jĂ  massacrĂ© les 3/4.
Du coup, les survivants viendront sur terre jouer de la musique traditionnelle devant les supermarchés. Ils auront des flûtes de Xhhrt* et ne comprendront absolument pas pourquoi les gens leur lancent des disques de métal, tout le monde sait que le métal, ça donne des caries.

Ou alors, si ça se trouve, ils sont très belliqueux. Et nous ont dĂ©clarĂ© la guerre il y a de ça trois siècles. Mais comme ils mesurent un douzième de millimètre, on ne le sait pas et ça les rend encore plus nerveux. Pour se venger, de temps en temps, ils kidnappent l’un d’entre nous. Ce qui explique, parce que bon, ils ont beau avoir dĂ©couvert le voyage intersidĂ©ral avant nous, ils sont pas très très malins, pourquoi des fois, on se retrouve avec des chaussettes dĂ©pareillĂ©es sans savoir pourquoi.

* leur dieu de la pluie, des instruments chiants** et des légumes bouillis
** Leur instrument chiant prĂ©fĂ©rĂ©, le xlut, a un peu la sonoritĂ© du djembĂ©. Par contre, il faut souffler dedans pour obtenir une sonoritĂ©. Il n’est pas rare, lorsqu’ils organisent des fĂŞtes, d’entendre un convive passer deux heures Ă  tenter d’obtenir un son mais de ne rien faire de plus que quelques chbloms peu inspirĂ©s, jusqu’au moment oĂą, alors qu’il allait renoncer, il rĂ©ussit Ă  produire un solo endiablĂ©. Il passe alors le reste de la soirĂ©e Ă  tenter de rĂ©Ă©diter son exploit, mais sans succès.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (9 votes, moyenne: 4.33)
Pondu par raph le Friday 23 March 2007 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tęte.

Nous partîmes 300

La sortie cinĂ©ma de la semaine, c’est 300, qui n’est pas du tout la suite de Troie, sinon ça s’appellerait Katre, ni des 101 dalmatiens, sinon ça s’appellerait 306.

300 raconte en fait la bataille des Thermopiles. Nous ne sommes pas en 300 mais, je vous le donne en mille, en -480. Sous le commandement du grand roi Black&Decker, l’armĂ©e perse s’apprĂŞte Ă  envahir la Grèce pour dĂ©truire Ă  jamais tout le stock de CD de Nana Mouskouri et Demis Roussos. Les Perses disposent de la thermopile, une arme redoutable mais qui provoque le rĂ©chauffement de la planète. Les Spartiates, tellement Ă©colos qu’ils se baignent nus dans les glaçons et marchent en sandales toute l’annĂ©e, dĂ©cident de se battre pour sauver le monde de ce flĂ©au. Malheureusement, ils partent Ă  300, se retrouvent crĂ©ditĂ©s de plus ou moins 1% d’intentions de vote, perdent lamentablement les Ă©lections et ne peuvent empĂŞcher les Perses de faire de grands trous dans la couche d’ozone.


Un champ de blĂ©. C’est joli, parce que c’est la nature.


Les Spartiates constatent avec amertume les dégâts de la déforestation


Ils dĂ©cident alors d’organiser un congrès


Ils dĂ©cident Ă©galement de mettre leurs capes rouges, mais ça n’a aucun sens prĂ©cis, c’est juste parce qu’ils cherchent n’importe quel prĂ©texte pour mettre leur capes rouges


Elle, on sait pas trop qui c’est


Le dĂ©règlement climatique…


…c’est un peu Ă©nervant.


La pollution ambiante a des effets Ă©tranges sur les bovidĂ©s…


… et mĂŞme les Ă©lĂ©phantidĂ©s.


Quant Ă  Kiki, le yorkshire nain du chef des Spartiates, d’ordinaire si guilleret, il se met tout Ă  coup Ă  avoir un comportement pour le moins agressif.


Très vite, l’air devient irrespirable, et les gens ont du mal Ă  le respirer…


…et subissent des effets secondaires peu agrĂ©ables…


…vraiment peu agrĂ©ables.


On le sait peu, mais le triple périlleux vrillé double full full a été inventé pendant la bataille des Thermopiles


Après la bataille, le champ de blĂ© est salement amochĂ©. Heureusement, c’est toujours la nature, alors c’est toujours joli.


Après une bonne guerre contre les mĂ©chants, rien de tel qu’un peu de danse pour se dĂ©tendre


Elle non plus, on sait pas trop qui c’est


:\'(:-/:-):-D\\o/ (16 votes, moyenne: 4.50)
Pondu par raph le Wednesday 21 March 2007 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tęte.

Des hontes au logis

RĂ©sumĂ© des Ă©pisodes prĂ©cĂ©dents: MĂ©tro a publiĂ© dans sa rubrique courrier des lecteurs, sans tambour ni trompettes, un de mes billets, en le modifiant, sans demander, ce serait trop facile. Des jeunes gens sont tombĂ©s dessus, mais comme c’Ă©tait dans un gratuit, ils ont pas jugĂ© nĂ©cessaire d’essayer de lire tout le papier non plus. Quelques mots hors contexte postĂ©s sur un forum frĂ©quentĂ© par des jeunes gens prĂŞts Ă  s’enflammer pour une cause juste et, en deux scans trois mouvements, une bĂŞtise supposĂ©e se moquer d’un petit ministre devient un programme Ă©lectoral puis une Ă©tude littĂ©raire comparĂ©e de trois immenses auteurs. C’est ça, la magie du web2.0: le monde entier peut communiquer sans limites ni savoir de quoi il parle. Et quand tous les gens qui causent pour rien dire voudront bien se donner la main, Le Meur sera ministre de l’information.

Alors je ne vais pas tenter d’interprĂ©tation croisĂ©e des oeuvres de Baudelaire, Rimbaud et Sirkis (mais c’est con, j’avais le titre)(C’est un trou de verdure Ă  Canary Bay ouh ouh). Par contre, vous n’ĂŞtes pas sans savoir que l’industrie pharmaceutique est très importante pour l’Ă©conomie helvĂ©tique. En bon patriote, j’adore donc tout ce qui est stĂ©rile. Surtout les discussions. C’est pourquoi j’ai dĂ©cidĂ© de proposer ici quelques lettres de lecteur prĂŞtes Ă  l’emploi pour remplir vos colonnes, histoire que ça finisse sur des forums de grands artistes comme Mickey 3d, Kyo, Tryo ou Douchka, allez-y, c’est ma tournĂ©e. Toujours sur le thème si j’Ă©tais prĂ©sident de la RĂ©publique, je nommerais bien sĂ»r Mickey premier ministre, y a de la demande dans ce domaine en ce moment. Donc j’en ai fait environ plusieurs, histoire de contenter toutes sortes de magazines.

Depuis quelques jours, Hojt, mon cheval a la truffe humide et le sabot terne. Autant vous dire que je me fous de la prĂ©sidence de la RĂ©publique comme de l’an 40.

***

Si j’Ă©tais prĂ©sidente, j’interdirais Ă  mon chĂ©ri de me voler mon magazine comme il le fait toujours, il lit les rubriques horoscopes et trompette, parce que je pense que ce n’est pas une attitude très digne pour une première dame de France, et je profiterais d’ĂŞtre Ă  Paris pour m’acheter les ravissantes bottines dont vous avez parlĂ© dans votre dernière Ă©dition, je dĂ©sespère de les trouver dans le Berry, hihihihihihihihihihihi.

***

Si j’Ă©tais prĂ©sident, j’organiserais un festival d’emoglam-post-core industriel, car il faut bien dire que le rock’n’roll est mort. Ma mesure suivante serait de rendre l’accès aux drogues libre pour les musiciens, car il faut bien reconnaĂ®tre que la coco est Ă©troitement liĂ©e au renouveau de la scène post indus nĂ©o kraut alternative, et les critiques musicaux, histoire qu’ils comprennent de quoi ils causent.

***

Cher Mickey, si je suis Ă©lu prĂ©sident, m’offriras-tu un pin’s dĂ©dicacĂ©?

***

Bonjour, j’envisage d’accĂ©der Ă  la prĂ©sidence, pourriez-vous me dire en quelle saison planter des ficus dans les jardins de l’ElysĂ©e et pensez-vous que couvrir la France de forsythias soit une idĂ©e amusante?

***

Si j’Ă©tais prĂ©sident, je lutterais activement pour le rĂ©chauffement de la planète, afin que Jennyfer sente soudain la chaleur envahir son corps lascif et dĂ©cide de se dĂ©vĂŞtir, juste au moment oĂą son amie Germaine arrive du marchĂ© avec une botte de radis et dĂ©cide Ă©galement de se dĂ©partir de ses vĂŞtements, parce que bon.

***

Depuis que je suis président de la République, ma vie sexuelle est terne et morne. En effet, mon épouse refuse de me flageller avec un jambon de Bayonne comme avant, de peur des paparazzis. Dois-je renoncer au trône ou me mettre au macramé pour compenser? Aidez-moi, je vous en supplie.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (6 votes, moyenne: 3.67)
Pondu par raph le Tuesday 20 March 2007 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tęte.

L’important, c’est pas la chute

Vous avez peut-ĂŞtre dĂ©jĂ  entendu parler de Lady Di, la sĂ©millante princesse morte de dĂ©cès avant mĂŞme d’avoir pu toucher son troisième pilier (laisse, c’est une blague suisse)

Or, pour devenir un mĂ©dia sĂ©rieux de rĂ©fĂ©rence, il faut une rĂ©vĂ©lation fracassante sur Lady Di (entre autres)(il faut aussi un sondage fracassant)(78% des suĂ©dois sont bien d’accord). Et bien je suis en mesure de vous rĂ©vĂ©ler aujourd’hui qu’elle avait un frère cachĂ© prĂ©nommĂ© Alain.

Il rĂŞvait, comme sa soeur, d’un destin glorieux, de strass, de paillettes et d’un fils prĂ©nommĂ© William. Las. Il Ă©tait garagiste dans une entreprise de pompes funèbres. Sa seule apparition mĂ©diatique datait de 1974, quand il avait incarnĂ© le renne du père NoĂ«l. Et son fils s’appelait Auguste. Son seul point commun avec sa soeur Ă©tait qu’il avait Ă©pousĂ© une moche.

Alain avait beau dire que peu lui en chaudait, il Ă©tait dĂ©primĂ©, aigri. Chaque Ă©vĂ©nement Ă©tait pour lui une nouvelle occasion de se plaindre. Il n’aimait pas l’Ă©tĂ©, dĂ©testait l’hiver, râlait contre les jeunes trop bruyants, les vieux trop lents Ă  la caisse de Lidl, les petits lapins un peu trop espiègles. Quand un collègue obtenait une promotion, il se plaignait qu’on n’ait pas pensĂ© Ă  lui. Quand il obtenait une promotion, il râlait qu’il n’aurait plus de temps pour ses hobbies (regarder “Le Juste Prix”, la chasse au canard, la collection d’objets en rapport avec l’ostrĂ©iculture). Le seul moment oĂą il dĂ©colĂ©rait un peu, et oĂą certains observateurs attentifs prĂ©tedaient mĂŞme l’avoir vu sourire, c’est quand il mangeait du pudding.

Il ne mourut pas dans un terrible accident de voiture, mais vĂ©cut longtemps, très longtemps, mĂŞme s’il Ă©tait persuadĂ© que le fbi et le personnel du home des Lilas bleus Ă©taient de mèche dans un complot international destinĂ© Ă  l’empĂŞcher de rĂ©vĂ©ler de rĂ©vĂ©ler tout ce qu’il savait sur la mort de Daffy Duck ainsi que de regarder la finale 1978 de l’Ă©dition suĂ©doise du Juste Prix (celle oĂą Sven remporte finalement la super vitrine Ă  la surprise gĂ©nĂ©rale, grâce Ă  une magnifique estimation d’une Ă©tagère Ikea en contreplaquĂ© massif dans les arrĂŞts de jeu)

Toutefois, le rĂŞve de sa vie a Ă©tĂ© exaucĂ© puisque aujourd’hui encore, des millions d’employĂ©s de bureau emploient sans le savoir l’expression “Comment ça va? Comme Alain Di.”


:\'(:-/:-):-D\\o/ (3 votes, moyenne: 3.67)
Pondu par raph le Monday 19 March 2007 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tęte.

Plat thaĂŻ et fontaine

Parmi les improbables recherches google qui arrivent ici (tiens, dans tous les articles que j’ai lu oĂą des blogueurs disent “oua tu vois, j’ai 12’000 visites par jour, quoi”, jamais un seul n’ajoute, “dont plus de la moitiĂ© sont Ă  la recherche de “françois bayrou a poil” ou “jeunes filles nues en train de manger des brocolis””, je me demande bien pourquoi)(enfin bref, on s’Ă©gare, Cornavin), un jeune mais nĂ©anmoins Ă©garĂ© internaute se demandait quelle Ă©tait donc l’origine de l’expression “faire partie du gratin”.

Nous sommes au Moyen-Ă‚ge, un mardi. Achille Parmentier n’a pas encore inventĂ© la pomme de terre, ce qui fait que les restaurants servent très peu de frites et font faillite les uns après les autres, sauf deux trois kebabs. Et l’Ă©tablissement de Jamie de Fourme d’Ambert, un jeune cuisinier talentueux, qui aime Ă  inventer de nouvelles crĂ©ations culinaires. Le tout-Herzogenbuchsee se presse en son auberge. Il est le cuisinier de l’Ă©lite locale, il est riche, cĂ©lèbre, il lui arrive des clients de loin Ă  la ronde, mĂŞme de Bettlach.
Sauf que tous ces gens se foutent complètement de ses crĂ©ations culinaires. Ils viennent parce qu’ils ont entendu dire que c’Ă©tait hype, mais, peu dĂ©sireux de goĂ»ter tous ces trucs et ces machins qu’on sait mĂŞme pas ce que c’est, ils se contentent de plats classiques, comme la cigogne farcie, le bourbelier de sanglier ou le double cheese burger.

A chaque fois qu’un nouveau client se prĂ©sente, le cuisinier tente de proposer l’une des savoureuses spĂ©cialitĂ©s de la maison, mais sans succès. TimorĂ©s autant qu’adipeux, ses clients prĂ©fèrent s’adonner Ă  un autre passe-temps: la teinture de cheveux. A l’Ă©poque, des explorateurs viennent de ramener le hennĂ© de Katmandou et ça fait fureur Ă  la cour (Les gens de l’Ă©lite dĂ©pensent tellement d’argent pour se teindre les cheveux et pour manger qu’ils sont obligĂ©s de vivre dans une cour).

Tant et si bien que le malheureux maĂ®tre-queux finit par abandonner toute vellĂ©itĂ© innovative et se contente de cuisiner sans joie des plats classiques. A chaque fois qu’il voit poindre de nouvelles tĂŞtes, il rĂŞve de rĂ©ussir Ă  placer une de ses crĂ©ations, mais se ravise vite: “Encore un qui fait partie des gras teints”, se dit-il.

Depuis, la cuisine a Ă©voluĂ©, l’expression aussi, et les protagonistes de cette histoire sont morts, mais ça va, ils Ă©taient vieux.


:\'(:-/:-):-D\\o/ (6 votes, moyenne: 4.50)
Pondu par raph le Thursday 15 March 2007 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tęte.

Que Paris est beau quand chantent les oiseaux

Cher monsieur le futur petit président de la France,

Ma tĂ©lĂ©vision m’a signalĂ© que vous aviez l’intention de crĂ©er un ministère de l’identitĂ© nationale. Je trouve que c’est une idĂ©e presque aussi gĂ©niale que quand mon copain BenoĂ®t avait dit “tiens, on pourrait se faire des pâtes”. Par la prĂ©sente, j’ai donc l’honneur de vous faire part de mon vif intĂ©rĂŞt pour ce poste. Parce que c’est important, l’identitĂ© nationale. Je vois, nous, en Suisse, on est obligĂ© d’accueillir des gens complètement dĂ©phasĂ©s, qui viennent chez nous pour pouvoir devenir belges afin de s’installer Ă  Monaco, il faut faire quelque chose en vitesse avant que ces gens ne se mettent Ă  chanter en duo avec Garou.

Alors, bien sĂ»r, vous allez me rĂ©torquer “oua l’autre, eh, il est mĂŞme pas français et il veut faire ministre de l’identitĂ© nationale, zyva le bouffon”. Je peux comprendre votre rĂ©ticence. Toutefois, j’ai Ă©laborĂ© quelques propositions dont vous me direz des nouvelles.

– Dans les Ă©coles, Ă©tude des textes des plus grands auteurs français, Arthur Rimbaud, Charles Baudelaire, Nicola Sirkis,…

– Distribution gratuite de bĂ©rets et de baguettes dans les Ă©coles.

– Minute de recueillement obligatoire tous les matins dans les Ă©coles et les entreprises devant le buste de Zinedine Zidane.

– Obligation faite aux paysans et aux DJ’s d’abreuver rĂ©gulièrement leurs sillons de sang impur. (Par exemple mĂ©langĂ© avec du beurre fondu).

– RepĂ©rage dès la maternelle et entraĂ®nement intensif des futurs participants aux Jeux sans frontières, au Concours de l’Eurovision et Ă  Questions pour un Champion spĂ©ciale francophonie, afin que plus jamais ces Ă©preuves n’Ă©chappent Ă  la France.

– Obligation pour la population de pouvoir reconnaĂ®tre toutes les variĂ©tĂ©s de fromages français, crĂ©ation d’une police du fromage, chargĂ©e d’effectuer des contrĂ´les surprises au sein de la population et de sĂ©jours fromagers pour les contrevenants.

– Obligation pour les chaĂ®nes de tĂ©lĂ©vision de diffuser au moins trois films français par semaine en prime-time soirĂ©e, dont un avec De Funès.

-Bannissement immédiat du vocabulaire de tous les anglicismes.

– Et tant qu’Ă  faire, des germanismes, des grecquismes, des latinismes, des arabismes, des russismes, retour immĂ©diat Ă  la langue celte telle que pratiquĂ©e par nos ancĂŞtres les gaulois.

Ce ne sont lĂ , bien sĂ»r, que les mesures les plus urgentes, j’attend que nous soyons plus intimes pour vous parler du projet de boulodrome gĂ©ant.

Dans l’attente de votre rĂ©ponse, je vous prie d’agrĂ©er.

Annexes: curriculum vitae et de gros poutous


:\'(:-/:-):-D\\o/ (16 votes, moyenne: 4.69)
Pondu par raph le Tuesday 13 March 2007 oui je sais la date est en anglais, c'est parce que je suis trop hype dans ma tęte.
Next Page »
Les textes ne sont pas libres de droits. - Trifouillé avec Wordpress. La banničre est de Luria